Jérémy Teulade : retour sur son trip au Nicaragua

Trips - "Offshore tous les jours".

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

 
Après être rentré de Polynésie avec le team Oxbow, le surfeur Jérémy Teulade s'est envolé au Nicaragua pour lancer le premier épisode de son Vlog : "Vague à Bond."

« Mathieu Crépel m'avait bien vendu le Nicaragua lorsqu'on discutait au peak lors d'une session surf à Tahiti. Au cours de mon voyage au Costa Rica l'an passé, beaucoup de monde m'en avait aussi dit du bien. Le seul bémol c'est que ça me semblait petit et peu puissant et clairement, le surf que j'aime c'est lorsque tu ressens une certaine puissance dans la vague. »

Après un peu d'organisation, les billets sont réservés.

« Les vols pour Managua (capitale du Nicaragua) sont trop chers donc j'ai opté pour un vol jusqu'à Liberia (Costa Rica) pas loin de la frontière nicaraguayenne".

La première partie du trip s'est déroulée au sud du pays. C'est une des régions les plus consistantes avec une variété de spots incroyables. On y retrouve une bonne ambiance mixée entre locaux et jeunes touristes de passage pour s'initier à la pratique.


« J'avais la chance de loger sur un point en hauteur d'où je pouvais checker la houle et les conditions facilement. J'ai waxé mon 7' mini malibu pour me faire plaisir sans trop forcer après ces heures de voyage. Je me suis gavé sur une longue gauche qui déroulait sur du reef beaucoup moins effrayant qu'en Polynésie. Même si la vague était un peu molle avec quelques sections creuses, j'ai réussi à rentrer 3 / 5 turns sur chaque vague. J'ai halluciné ! »

Après l'effort, le réconfort. Jérémy a profité de la nourriture locale pour reprendre des forces tout en vivant pleinement l'expérience nicaraguayenne.

« On m'a conseillé un petit bar pour aller goûter les mets locaux. J'ai choisi le plat typique local, le Gallo Pinto (riz, haricots rouges, œufs, bananes plantains et fromage frit) ainsi que des nachos. Le tout accompagné d'une Classica, bière locale qui se boit comme de l'eau au vu la chaleur. »

Le surfeur du team Oxbow a continué son trip en profitant de belles petites conditions avec les jeunes locaux.

« Les jours suivants furent top. Les vagues petites mais clean et beaucoup de jeunes locaux à l'eau. Pour leur âge ils ont un super style et un bon niveau. Le Nicaragua est un pays pauvre, il est difficile pour eux de voyager et avoir accès à du matériel de qualité. Je suis devenu pote avec quelques-uns qui ont leurs objectifs et rêves en tête, ça me touche. Ils dépensent toute leur énergie dans cette passion commune, le surf. » 

Le gros swell arrivant, le surfeur enthousiaste a pensé à un nouveau périple en quête de plus grosses vagues. 

"Une houle était prévue et elle devait nous toucher pendant 3 jours. J'ai organisé mes jours selon la taille des vagues prévues. J'ai contacté les locaux pour m'embarquer sur leurs motos. J'étais tout excité de pouvoir visiter les alentours et surfer des vagues plus grosses.

J'ai décidé de partir pour la Gravière ou le Puerto Escondido du Nicaragua et j''ai pris ma 6'2 taillée pour les vagues creuses. Une fois à l'eau avec la marée bien calée, j'ai cherché les gauches car la droite, bien que plus jolie, était bien plus peuplée. Sans compter que je ne suis pas très bon backside dans le tube. Je voulais profiter pleinement de cette session".

Voilà enfin la puissance qu'il attendait. 

« J'avais envie de sentir la puissance de cette vague que je vois dérouler tous les jours mais qui ne fonctionne que très rarement. C'est la vague la plus grosse du Nica, une vague à gun. J'y suis allé en 7' accompagné d'un pote californien. Après pas mal de rame, nous nous sommes retrouvés sur place. Malheureusement, la gauche (la meilleure partie de cette vague) était trop dangereuse pour moi car trop à sec. Nous avons alors décidé de surfer la droite. C'était difficile de se placer à cause du courant. La vague était assez courte mais offrait de bons gros drops. Je sentais que j'aurais aimé avoir une board plus lourde. Je suis sorti de l'eau et je me suis dis que je voulais retourner un jour là-bas avec de grosses vagues et un gun. Ce sera définitivement sur ma « surf liste » ! »

En conclusion, un surf trip plus qu'agréable concernant le surf, mais aussi beaucoup de choses à faire à côté grâce à une culture prononcée mais aussi de superbes villes, îles et volcans à découvrir !

>> Vidéo par Jérémy Teulade
>> Plus de vidéos au Nicaragua     

 
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
23/05 - Trips
Après avoir été présenté en avant-première dans plusieurs villes de France, le film désormais disponible à tou...
| 0 
28/11/2017 - Trips
Les 3 Bretons ont exploré en camping-car les côtes écossaises. Le résultat est stupéfiant.
| 0 
Il y a 12 jours - Trips
De Saint-Nazaire à la Pointe du Raz, ils ont avalé plus de 1000km de pistes, routes et chemins à la recherche ...
| 0 
22/07/2021 - Trips
Plongez dans un monde où les hommes sont minoritaires face à une nature imposante et des vagues désertes.