Mentawai : coups de feu à Macaronis

Accidents - Escalade dans la violence et les tensions, hélas de plus en plus fréquentes sur les spots de l'archipel...

Par Romain Ferrand - @romainferrand - vendredi 16 octobre 2015 à 14h51
Partager sur :   

La surpopulation à l'eau et les tensions entre bateaux, surf camps et pouvoirs locaux commence à poser problème aux Mentawai. Les récents événements survenus sur le Huey, un charter boat tenu par un Australien, Steve Sewell, ne vont pas arranger les choses.

Il y a quelques jours, alors que le bateau était au mouillage pour quelques heures sur le spot de Macaronis, un policier indonésien a tiré dessus avec son arme, alors qu'un client était sur le pont.

Le Capitaine a raconté au mag australien Tracks ce qui s'est passé : “on est arrivés sur le spot vers 11h du matin, et il y avait déjà 2 bateaux au mouillage. Depuis 2010, des villageois ont mis en place un système imposant aux bateaux visiteurs de réserver un des deux mouillages. Les deux bateaux présents n'avaient apparemment ni prévenu de leur arrivée ni réserver d'emplacement, considérant ce système à la fois imparfait et illégal”. Le Huey a à son tour jeté l'ancre pour observer les conditions sur le spot.

Un quart d'heure après, les officiers en charge de faire respecter le système de deux bateaux max ont fini par arriver sur le Huey. Le Capitaine a alors proposé environ 30$ pour rester un peu et permettre à ses clients de prendre quelques vagues. Les officiers étaient d'accord pour accepter le bakchish, mais ont quand même exigé que le bateau lève l'ancre. Sewell a refusé de payer et de partir, et leur a demandé de quitter son bateau.

“Ils ont alors foncé sur les dinghy pour chercher du renfort, et j'ai dit à mes clients d'aller surfer”, raconte Sewell à Tracks. “Deux d'entre eux sont allés surfer, tandis que le reste est resté à bord pour se reposer. C'est là que j'ai entendu ce bruit effroyable et que j'ai couru vers l'arrière du bateau où mon équipage et mon plus vieux client Freddo, 67 ans, de Margaret River, étaient visiblement choqués. Freddy m'a dit que le gars avec le t-shirt rouge venait de tirer un coup de feu. J'ai alors demandé à Randi, un des membres d'équipage, qui était ce type, et il m'a répondu que c'était un policier”.

Toujours d'après le capitaine, ce policier en civil serait aussi le responsable d'un incident survenu sur l'Indies Trader III il y a deux semaines, où l'équipage avait été menacé avec une machette.

Sewell pense que ce policier en civil travaillerait pour le compte du Macaronis Surf Camp. Les responsables de ce dernier auraient quant à eux déclaré à la presse australienne que le capitaine du bateau aurait insulté l'officier de police, ce que Sewell, de son côté, dément catégoriquement.

Il donne sa version des faits à Stab : ”Je leur ai d'abord proposé de l'argent, comme le fait tout le monde. Si il y a déjà deux bateaux, ils tolèrent qu'un 3ème ou un 4ème restent pour quelques heures ou la fin de journée. Mais le responsable du camp est de retour depuis quelques semaines, et ils ne voulaient plus qu'on traîne dans le coin alors je leur ai dit ”OK, on s'en ira d'ici 1 heure”, et ils sont revenus avec leurs livres et leurs permis et je leur ai dit ”je n'accorde aucun crédit à vos permis, je ne crois pas qu'ils soient légaux, ils sont basés sur des textes de loi approximatifs, on partira quand on sera prêts. Ils ont répondu “vous pouvez partir maintenant” et j'ai répondu “nan”. Ils sont partis avant de revenir une troisième fois avec un policier qui n'était pas en uniforme. Je ne savais pas qui c'était [---] Ce gars est un cowboy”.

Un faits-divers qui soulève un problème récurrent dans l'archipel, où de plus en plus de surf camps ouvrent face au spot et où les incidents avec les capitaines et les clients des charters boats se multiplient. C'est pourtant la première fois que quelqu'un fait usage d'une arme à feu...

Partager sur :   
COMMENTAIRES (2)
Carlos Muñoz - le 02/02/2016 à 19:33
http://carlosmunoz7.wix.com/surfsolareclipse2016
Il reste 35 jours avant qu'un ecllipse totale de soleil passe exactement au dessu de macaronis... J'ai essayé de former une équipe de tournage,
J'ai averti Red Bull, Swatch, Breitling, et quelques autres surfers fameux que je cherchais des sponsors ....Mais aucun n'a capté l'essence et la singularité du projet.

J'ai pas assez fait et j'ai pas tapé au bon endroit...

C'est pas grave... http://tinyurl.com/pcv3td9, j'y serai de toute façon.
Répondre
Carlos Muñoz - le 02/02/2016 à 19:34
dessus...pardon
Répondre
Articles relatifs
| 0 
27/10 - Accidents
L'Australien était de retour à l'eau après une grave blessure à l'épaule. Pas de bol.
| 4 
18/10 - Accidents
Le jeune champion franco-américain a sauvé deux jeunes de la noyade après qu'un bateau ait foncé sur le line-u...
| 18 
30/08 - Accidents
La solidarité s'organise autour de Laurent, 21 ans, toujours hospitalisé après l'attaque de samedi à la Réunio...
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...