Slater et Al Merrick, c'est fini

Business - C'est officiel Kelly n'est plus sponso par Channel Islands Surfboards et surfera désormais sur les planches de son choix. Des Firewire ?

Par Surf Session - @surfsessionmag - samedi 11 avril 2015 à 09h44
Partager sur :   

Après des semaines de rumeurs, puis d'infos semi-officielles, voilà enfin du solide sur l'investissement de Kelly Slater dans Firewire Surfboards et la fin de sa collaboration de toujours avec Channel Islands, la marque iconique d'Al Merrick.

On sait à présent que Kelly est devenu actionnaire majoritaire de Firewire, via l'intermédiaire de sa société d'investissement EcoPivot. En début de semaine, Kelly évoquait cette décision dans un clip de la WSL en compagnie de Ross Williams, où il revenait sur sa relation avec les planches qui l'ont accompagné au long de sa carrière. « Cela fait 27 ans que je suis chez Channel Islands et je crois que je suis un peu dans une phase de déni (vis à vis de cette séparation, ndlr). Ils sont devenus ma famille. Al Merrick est comme un père pour moi. […] Je n'envisage pas de ne plus surfer leurs planches un jour », déclarait alors Slater.

-Al Merrick, posant aux côtés d'un modèle Semi-Pro shapé pour Kelly dans une essence de séquoia.

S'il n'arrive pas à « tuer le père » en le disant clairement, c'est par la voix de Scott Anderson, directeur général de Channel Islands que l'info a été divulguée officiellement : « Même si Kelly ne fait plus partie des riders sponsorisés, il continue à faire partie de la famille. » Anderson nous apprend que Kelly se laisse à l'avenir une totale liberté quant au choix de ses planches, alors qu'il continue à leur commander des boards, mais « fera des collaborations avec qui il souhaite ».

La petite pépite révélée par le DG est que Kelly aurait en fait souhaité racheter Channel Islands en début d'année, mais que son propriétaire Jake Burton (la légende du snowboard, créateur de la marque éponyme,  et qui avait racheté CI en 2006) n'avait pas donné suite aux avances de Kelly.

Du côté de Firewire cependant, Mark Price, le créateur de la marque se refuse toujours à la moindre annonce officielle et temporise. Mais de l'aveu de l'agent de Slater, Terry Hardy, le deal est signé et le multiple champion du monde est impatient de se mettre au boulot pour inventer de nouveaux designs et produire des planches plus respectueuses de l'environnement.

Source : Shop-Eat-Surf

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
02/02/2015 - Business
Businessman engagé, Kelly Slater est pressenti comme nouvel actionnaire majoritaire de Firewire Surfboards, av...
| 4 
24/05 - Business
La WSL a annoncé ce mardi avoir signé un accord pour acquérir la Kelly Slater Wave Company. Une nouvelle de ta...
| 1 
17/01 - Business
Les nouveaux modèles de planche de Slater Designs ont été présentés lors du salon Surf Expo d'Orlando en Flori...
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...