Kelly Slater vous invite à surfer sa vague parfaite !

En Vrac - Et à passer tout un week-end avec lui. Il vous en coûtera quand même un peu d'argent, mais c'est pour la bonne cause...

Par Romain Ferrand - @romainferrand - jeudi 11 août 2016 à 17h24
Partager sur :   

Vous en rêviez, Kelly l'a fait : rendre accessible au public sa célèbre piscine à vagues, qui fait fantasmer tous les surfeurs de la planète ou presque depuis qu'elle a été dévoilée au public en décembre dernier.

Le Floridien vient en effet d'annoncer une campagne de financement en ligne avec comme cadeau - au tirage au sort parmi les généreux donateurs - un week-end dans son surf ranch pour profiter de sa piscine à vagues en sa compagnie et celle d'autres surfeurs pros... Le programme comprend aussi des repas ou des boeufs musicaux au coin du feu, etc.

Le tout pour la bonne cause et dans le but de récolter des fonds pour la protection des océans, en association avec la WSL PURE, branche philanthropique de la World Surf League.

Le ticket d'entrée commence à 10$. La page dédiée à cette opération propose divers objets, depuis une carte de remerciement digital (25$) à des planches de Kelly dédicacées (20 000$) ou des séjours VIP à Hawaii pendant le Pipe Masters (50 000$).

J'ai eu plus de demandes que personne ne peut imaginer à propos du Surf Ranch”, déclare Kelly Slater. “Je suis vraiment heureux de donner la chance d'une vie à quelqu'un de gagner ces tickets. J'inviterai quelques pros à se joindre à nous. Le gagnant aura l'opportunité de passer quelques jours au Surf Ranch et de partager des vagues et prendre des conseils auprès des meilleurs surfeurs de la planète”.

Une opération bien trouvée qui devrait rencontrer un vif succès. Seul bémol : comme le stipule le règlement, cette campagne est réservée aux résidents américains.

Next time my friend..

Découvrez l'opération sur www.omaze.com/kelly-slater-surf-ranch

Partager sur :   
COMMENTAIRES (7)
Cestunpeusefoutredelagueuledumonde - le 14/08/2016 à 11:49
La protection des Océans...la bonne blague...et si on débutait en calculant l'empreinte carbone de la WSL et des surfeurs du tour ?
Répondre
karl - le 16/08/2016 à 20:13
C'est clair, je pense que les surfeurs pro en fait l'environnement c'est secondaire pour eux. Tant qu'il y a des avions pour aller deux semaine à l'autre bout du monde et des bon resto tout va bien. Mais qu'est ce que je dis moi : surfeur pro déjà il y a une faute. Comment on peut être surfeur et vouloir faire du frique avec ?
Allez laissons ces messieurs polluer l'eau et le reste avec leurs put... d'avions. ils ont déjà tout prévu, si l'océan n'est plus surfable parce que trop sale, ils auront toujours leurs conn...er...ie de piscine à vague. Elle est pas belle la vie
Répondre
cedric - le 18/08/2016 à 13:57
@karl et @cestun.......... et vous, vous calculez votre empreinte carbone ? encore un truc politique qui essaie de rendre coupable les gens...profitez de la vie, profitez de la chance d'être à l'époque ou la piscine à vagues n'est plus un rêve. Evidemment ça ne remplacera jamais nos sessions dans la nature mais arrêtez de râler à chaque avancée, vous êtes bien heureux de rider l'hiver avec des combis chaudes et superflex par exemple ;-)
Répondre
clo - le 19/08/2016 à 15:08
Oui tout à fait et des combis plus propres aussi.
Tu parles de manipulation politique, mais sache que même les chiffres avancés par wave garden et autres sur leur empreinte carbone restent discutables.
Pour moi, c'est comme quand Total te dit qu'ils investissent (en defiscalisant) pour la préservation des océans.
Assumez ce que vous faites et arrêtez les faux-semblants, parce que là on frôle le cynisme. Mais si tu es fier de tout ça, c'est tant mieux pour toi. Profites-en bien...
Répondre
Karl - le 19/08/2016 à 18:41
Salut Cédric. Ne mélangeons pas tout. Les avancés je suis pour, quand c'est pour par exemple avoir des combinaisons sans néoprène. Il y a tant de domaine ou Kelly Slater aurait pu investir. La, on parle Kelly Slater, je le rappel et de sa piscine à vagues. Qui au passage bétonne encore de la surface pour une piscine à vagues... IL n'y à pas assez de vagues aux bords des océans ? Comme à Saint gilles Croix de vie par exemple, ou ces messieurs ouvrent une piscine à vagues à deux pas du spot (le vrai celui ci) Je le connais bien j'y ai surfé de nombreuse années!!! L'évolution ou l'avancé oui mais pas à n'importe quel prix ou conditions. Alors personnellement je ne calcul pas mon emprunte carbone effectivement mais ce que je sais c'est que en l’occurrence je ne suis pas Kelly slater qui, quand il ne surf pas sa piscine à vagues, passe son temps dans des avions. Je n'ai pas non plus ses moyens financier pour ouvrer dans le bon sens et rendre le surf encore plus écolo et respectueux de l'environnement.
Répondre
Cestunpeusefoutredelagueuledumonde - le 20/08/2016 à 23:35
Heu... Ben oui je calcul mon empreinte carbone... je n'ai pour ma part pas parlé des piscines à vagues et comparer les avions aux combis en néoprènes, en sachant qu'en plus j'en utilise sans doute environ 10 fois moins qu'un pro. On peut profiter du monde sans le détruire ;)
Répondre
yuyu - le 21/08/2016 à 19:55
t'es tout aigri dis donc.
Répondre
Articles relatifs
| 0 
Il y a 5 jours - En Vrac
Le Sud Africain s'est imposé la nuit dernière à Sunset Beach.
| 0 
Il y a 5 jours - En Vrac
Tyler Wright remporte la dernière étape du Women's Championship Tour face à la tenante du titre Carissa Moore.
| 0 
Il y a 8 jours - En Vrac
C'est suite aux élections présidentielles américaines que l'entreprise s'est engagée à reverser 100% des profi...
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...