Pe'ahi Challenge : encore une édition mémorable

En Vrac - Dans un Jaws solide, Billy Kemper est parvenu à conserver son titre grâce à une superbe performance. Paige Alms s'est quant à elle adjugée la toute première étape féminine du BWT, devançant la Française Justine Dupont.

Par Joddy Maguet - @surfsessionmag - samedi 12 novembre 2016 à 14h10
L'Hawaien Billy Kemper conserve son titre à Jaws, après une finale fantastique © WSL / Cestari
Partager sur :   

Il a récidivé. Dans un Jaws avoisinant parfois les 9-10 mètres, l'Hawaïen Billy Kemper a à nouveau mis tout le monde d'accord, après avoir déjà remporté la première édition du challenge l'année dernière dans des conditions dantesques. Dès le début de finale, les ténors du classement Greg Long (USA) et Grant Baker (ZAF) commencent fort avec d'excellents scores, mais Kemper, en milieu de série, parvient à s'offrir le plus beau tube de la journée sur une bombe récompensée par un 10, une note suprême venant renforcer le 7.17pts déjà obtenu par l'Hawaïen en début de série [longue d'une heure]. C'est dans les dernières secondes que Kemper enfonce définitivement le clou, en dévalant un mur vertigineux, avant de s'engouffrer dans un énorme barrel que le local d'Ho'okipa ne sortira pas. Pour son engagement, le chargeur obtient tout de même un 9.07pts, son sésame pour la plus haute marche du podium. Derrière, Long et Baker terminent respectivement à la 2ème et 3ème place, suivis par Nic Lamb, Pedro Calado et Will Skudin.

Le perfect 10 de Billy Kemper :

Au classement BWT, Kemper saute formidablement de la 13ème à la 4ème position. Grant « Twiggy » Baker, déjà victorieux à Puerto Escondido, conserve le leadership et Greg Long, 2ème au Mexique et 2ème à Hawaii, donc, reste son dauphin. A noter qu'il s'agit là du classement provisoire, puisque suivront encore dans l'année 4 autres étapes [sur un total de 6] : Pico Alto au Pérou, Nazaré au Portugal, Punta de Lobos au Chili et Todos Santos au Mexique.

Instant partage pour le duo de chargeurs Baker-Kemper © WSL/ Heff
Instant partage pour le duo de chargeurs Baker-Kemper © WSL/ Heff

Paige Alms écrit l'histoire, Justine Dupont 2ème

Côté féminin, l'évènement conservera un caractère historique, puisqu'il s'agissait de la toute première épreuve féminine du BWT. Inaugurale et exceptionnelle, la compétition était également l'unique de cette saison, et offre par là même le titre de championne du monde à sa lauréate, Paige Alms.

Et le titre et mérité, tant elle a su dompter les vagues massives de Jaws. C'est la connaissance du terrain qui a parlé : Alms habite Maui et est une habituée de Pe'ahi, qu'elle a pu partager avec seulement deux autres compétitrices, une aubaine pour la chargeuse de 28 ans : « un moment monumental » qu'elle risque de retenir pendant longtemps.

Paige Alms, gagnante du challenge et championne du monde BWT © WSL / Cestari
Paige Alms, gagnante du challenge et championne du monde BWT © WSL / Cestari

Justine Dupont, deuxième de ce challenge, est donc vice-championne du monde BWT ! La française n'a pas su trouver les scores nécessaires pour revenir sur Alms, mais se fend tout de même d'une superbe performance sur cette épreuve inaugurale, avec 4 vagues au compteur : preuve que la Canaulaise compte parmi les toutes meilleures de la discipline et qu'il faudra compter sur elle pour l'avenir du circuit BWT féminin. Très fort quand on sait que Justine joue sur tous les tableaux : cette année, elle loupe de peu la qualification pour l'élite et termine 12ème du QS. Tout aussi douée en longboard, elle a pendant longtemps fait partie du top 10 mondial, avant de se consacrer pleinement à la petite planche en 2013, année passée sur le World Tour. Depuis, Dupont tente de se requalifier, ce qui ne l'empêche pas d'être l'une des meilleures surfeuses de grosses vagues.

Justine Dupont © WSL / Cestari
Justine Dupont © WSL / Cestari
Énorme wipe-out pour Emily Erickson, privée de finale mais pas d'hôpital. A l'instar de l'Hawaïenne, toutes ont contribué à rendre cet évènement féminin historique, parfois en payant un lourd tribu© WSL / Heff

Énorme wipe-out pour Emily Erickson, privée de finale mais pas d'hôpital. A l'instar de l'Hawaïenne, toutes ont contribué à rendre cet évènement féminin historique, parfois en payant un lourd tribu© WSL / Heff

A Jaws hier, certaines ont été moins chanceuses : si elles ne sont que trois filles en finale [Alms 1ère, Dupont 2ème et Palmateer 3ème], c'est parce que les 3 autres censées compléter le tableau ont dû renoncer. Exit Keala Kennelly, Emily Erickson et Laura Enever, toutes trois blessées après avoir subi de sévères chutes, des chutes ayant même conduit les deux premières à l'hôpital.

Résultats des finales

Pe'ahi Challenge finale hommes :

1 - Billy Kemper (HAW) 29.07

2 - Greg Long (USA) 26.69

3 - Grant Baker (ZAF) 22.47

4 - Nic Lamb (USA) 18.89

5 - Pedro Calado (BRA) 18.04

6 - Will Skudin (USA) 14.41

Pe'ahi Challenge finale dames :

1 - Paige Alms (HAW) 21.66

2 - Justine Dupont (FRA) 10.77

3 - Felicity Palmateer (AUS) 1.63

Classement provisoire BWT à l'issue de la compétition

1 - Grant Baker (ZAF) - 21,180 points

2 - Greg Long (USA) - 20,832 points

3 - Pedro Calado (BRA) - 14,709 points

4 - Billy Kemper (HAW) - 13,589 points

5 - Will Skudin (USA) - 11,053 points

Prochaine étape du Big Wave Tour : le Billabong Pico Alto à Punta Hermosa (Pérou), dont la waiting period s'étendra du 27 avril au 31 aout.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
17/12/2013 - En Vrac
Images embarquées révélatrices de l'engagement, de la difficulté à gérer le vent, le placement dans du gros à ...
| 3 
23/10 - En Vrac
Sa comptable lui aurait dérobé plus de 400000? sur les 6 dernières années...
| 0 
01/09 - En Vrac
Jérémy R. est parti assister au Billabong Pro Tahiti grâce à Air Tahiti Nui et Surf Session. Apparemment ça lu...
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...