Jérémy Flores prend le quart à Haleiwa

QS - Le Français s'est défait avec maîtrise d'un Alain Riou méritant, tandis que Romain Cloître de son côté devait renoncer à sa saison hawaiienne des suites d'une blessure.

Par Romain Ferrand - @romainferrand - dimanche 18 novembre 2012 à 14h05
Partager sur :   

REEF HAWAIIAN PRO – HAWAII (Prime / Jour 6) Le contingent tricolore est sorti réduit de moitié du round of 64 du Reef Hawaiian Pro, disputé dans la nuit de samedi à dimanche sur un spot d'Haleiwa moins généreux que la veille (1,5 m puis moins). Six à l'entame du 3e tour de cette première étape de la Vans Triple Crown, ils sont trois à avoir validé leur billet pour le round of 32, dernier palier avant les quarts de finale : Jérémy Florès, Michel Bourez et Alain Riou.

Décontracté et concerné, Florès n'a pas eu à forcer son talent pour se défaire des Hawaiiens Dege O'Connell, Tanner Hendricksen, et de Glenn Hall. L'Irlandais, troisième et éliminé, avait l'occasion d'assurer quasiment son passage dans l'élite après la faillite, la veille, d'une majorité des autres prétendants. C'est raté, mais sûrement que partie remise.

Alain Riou a réalisé, de son côté, une authentique performance en remportant haut la main son heat aux dépens de Travis Logie (AFS), Tiago Pires (PRT) et du finaliste 2011, Nat Young (USA). Soit deux pensionnaires réguliers du World Tour en quête de requalification s'agissant du Sud-Africain et du Portugais, et un très probable futur membre de cette même élite (dès 2013 ?), actuel 22e au World Ranking, en la personne du jeune Américain. Excusez du peu !

Consistant sur les droites d'Haleiwa, le Polynésien a rapidement pris les rênes de la série, pour ne plus jamais les lâcher (13,60), Young (12,33) sauvant les meubles en chipant la seconde place qualificative à Pires (10,60) et Logie (3,53). Déjà passé tout près d'éliminer Mick Fanning à Tahiti, Alain Riou endossait de nouveau, au tour suivant – dont seulement les deux premières séries ont été lancées cette nuit –, ce lycra d'outsider qui lui va comme un gant pour défier le Basque Aritz Aranburu, l'Hawaiien Fred Patacchia et... Jérémy Florès.

En une gauche parsemée de cinq turns ciselés (notée 9,70), JF a logiquement fait sienne la première place de la série devant Patacchia, et pris la direction des quarts de finale. Quatrième et dernier du heat, Alain Riou n'est, cette fois, pas parvenu à bousculer la hiérarchie établie. Mais le Polynésien n'est pas passé inaperçu à Haleiwa.

Michel Bourez / Cestari

Bourez assure, Cloître renonce

Deuxième en 2011 (derrière Florence) au classement final de la Triple Crown, qu'il rêve de gagner, Michel Bourez se sait attendu sur le North Shore d'Oahu. Au 3e tour, le Tahitien s'est extirpé, non sans mal, d'un heat piège, mais privé de Romain Cloître, face à l'Américain Cory Lopez (2e, qualifié) et à l'Australien du WT, Adam Melling (3e, éliminé), finaliste à Haleiwa l'an dernier. Cette sortie de route prématurée assombrit considérablement l'avenir de l'Aussie au sein du Dream Tour. Pour Bourez, lauréat du Reef Hawaiian Pro en 2008, la pente va s'accentuer, avec à son menu du round of 32, une série de gala à laquelle prendront part CJ Hobgood (USA), Matt Wilkinson (Aus) et Sunny Garcia (Haw) ! Les quarts de finale sont à ce prix.

Quant à Romain Cloître, sa tournée hawaiienne – et donc sa saison – est carrément terminée... Touché au genou gauche lors de sa série victorieuse du 2e tour, le Réunionnais a opté pour la raison. Celle lui imposant de faire ses valises pour la France où il va pouvoir entamer des soins.

Kelly Slater / ASP

French "Deconnexion"

Le Reef Hawaiian Pro s'est également arrêté au stade du 3e tour pour Marc Lacomare et Charly Martin. Versés dans la même série, avec l'Américain Brett Simpson et l'Australien Matt Wilkinson, les deux compères de la French Connexion ont subi la loi des deux surfeurs du Top 34. Comble de l'ironie, Lacomare a vu ses chances de qualification ruinées par une interférence effectuée sur... Martin ! Et pour n'avoir pas pu se mettre à l'abri d'un retour de "Wilko", le Guadeloupéen s'est fait surprendre juste avant la sirène par le fantasque Aussie  ! Franchement ballot.

Pour le reste, il ne faisait pas bon être un surfeur de l'élite lors de ce round of 64, qui marquait leur entrée en lice. Sur les vingt-sept engagés... treize ont déjà remisé planches et combis, et non des moindres puisque la liste des "losers" comprend notamment Julian Wilson (Aus), Adrian Buchan (Aus), Damien Hobgood (USA), Heitor Alves (Bré) – ces deux derniers dominés par Dane Reynolds (USA) –, Josh Kerr (Aus), Kieren Perrow (Aus) ou encore Miguel Pupo (Bré).

Pas de frayeur, en revanche, pour les deux prodiges du Tour, John John Florence (Haw) et Gabriel Medina (Bré). Les deux gamins volants ont fait valser leurs adversaires et signé deux des trois meilleurs totaux du 3e tour (derrière CJ Hobgood et ses 17,60). Tour de chauffe également tranquille pour Kelly Slater (USA), qui a devancé un Sunny Garcia élogieux à son égard : "Kelly est toujours là pour gagner, il a ça en lui, et aucun autre surfeur au monde ne possède un désir aussi profond. Il est le plus grand de tous les temps. J'ai mis du temps à le dire, mais c'est la vérité. Je lui suis reconnaissant de ce qu'il fait pour le surf depuis tant d'années. Et je suis très fier d'être en mesure de l'appeler mon ami." Hommage d'une légende à une autre légende.

Prochain call ce dimanche soir (heure française), avec le possible jour final de ce Reef Hawaiian Pro.

Vincent Martin

Plus d'info sur le blog Planète Surf.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
bert - le 19/11/2012 à 16:55
En fait, Lacomare a fait deux interférences sur Martin. Pour la première, Martin est sorti de la vague avant que Lacomare soit sanctionné, parce que le coup du "aaah, en fait, cest une gauche", je suis pas sur que ca marche sur ce genre de vague...A la seconde, Martin avait bien les boules, levé les bras en l'air...S'ils voyagent ensemble, ces deux là, doit y avoir du mou pour savoir qui prend le volant, non?
Et du coup, Lacomare avait un bon total, aurait ptèt pu passer le tour...dommage, interférence idiote...
Là dessus, Wilkinson obtient juste le score dont il avait besoin, ce qui me laisse penser qu'interférence ou pas, nos deux frenchies seraient pas passés de toute façon...
Dommage, les deux méritent de meilleurs résultats en compétition.
Répondre
Articles relatifs
| 0 
17/02/2013 - QS
A la veille du lancement des 6* masculins et féminins de Merewether Beach en Australie, retour sur les forces ...
| 0 
16/11/2012 - QS
Alain Riou, Marc Lacomare et Maxime Huscenot se sont qualifiés pour le second tour du Prime hawaiien, dans des...
| 0 
31/07/2012 - QS
Seul Alain Riou est parvenu hier à se qualifier pour le round 2 du Prime californien chez les Français, dans u...
| 1 
06/07/2012 - QS
Dans des conditions pourtant en amélioration, Charly Martin, Marc Lacomare et Alain Riou ont chuté dès le deux...