Kepa Acero grièvement blessé à Mundaka

Accidents - Le surfeur basque-espagnol a frôlé le drame la semaine dernière.

Par Romain Ferrand - @romainferrand - lundi 9 janvier 2017 à 09h48
Partager sur :   

L'année commence mal pour Kepa Acero. Le freesurfeur espagnol a en effet été victime lundi dernier à Mundaka d'un terrible accident qui aurait pu lui être fatal.

Impossible à joindre pendant plusieurs jours, il a finalement donné lui-même de ses nouvelles ce week-end sur son compte Instagram :

« Je tiens à commencer ce message en remerciant ceux qui m'ont accompagné pendant ces jours difficiles. Particulièrement Gaizka et Iñigo qui m'out sauvé la vie sur le banc de sable de Mundaka. Je leur en serai éternellement reconnaissant.

Le 2 janvier, à midi, j'ai fait une chute fatale à Mundaka. Je suis tombé tête la première au fond de l'eau et j'ai aussitôt perdu connaissance. Le seul moment dont je me souvienne est d'être sous l'eau, voulant rejoindre la surface, mais mes bras et mes jambes ne répondant plus.

J'ai alors pensé que je ne m'en sortirai pas.

Je ne me souviens de rien d'autre. J'ai ensuite appris que Gaizka et Iñigo m'ont mis sur la planche et m'ont évacué de la zone d'impact. J'ai également perdu la vue.

Mes amis @natxogonzalez1@nando_arostegi @eukenimasa y @aletxugironi m'ont sorti de l'eau et après des heures d'agonie, je suis arrivé l'Hôpital Cruces.

Là, ils m'ont dit que je m'étais cassé le cou rompu le cou avec une vertèbre cervicale cassée-déplacée et une fracture de vertèbre dorsale. Par miracle, l'épine dorsale n'a pas été endommagée, je peux donc remercier le ciel d'être capable de sentir et bouger mon corps, mes jambes et mes bras. 

J'ai l'impression d'être né une seconde fois à deux reprises dans la même journée, et j'adresse mes remerciements à tous ceux qui m'ont accompagné, ceux qui m'ont secouru, les médecins, vous qui m'avez encouragé. Au hasard, qui en a voulu ainsi et à la vie, surtout à la vie.

Merci encore, maintenant plus que jamais, et, vraiment, profitez de la vie, croquez-la à pleines dents.

Je me fais opérer mercredi ».

Kea, qui la veille avait déjà surfé des vagues parfaites à Mundaka (voir vidéo) ne précise pas combien de temps cet accident devrait le tenir hors de l'eau.

Si parfaite soit-elle, la vague de Mundaka n'en reste pas moins dangereuse, justement à cause de la faible profondeur d'eau à certains moments de la marée couplée à la puissance de la vague. Il y a quelques années, le pensionnaire du World Tour Mick Campbell s'était blessé au dos et cassé la jambe en heurtant lui aussi le fond sur le spot.

Très bon rétablissement Kepa, et à très vite dans l'eau, à Mundaka ou ailleurs

> Voir aussi : Kepa Acero répond à notre questionnaire du Duke (décembre 2016).


Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
Guy Pichois - le 09/01/2017 à 15:30
Animo Kepa!
Répondre
Articles relatifs
2732  | 0 
Il y a 5 jours - Accidents
Un bodyboardeur de 26 ans a été tué ce matin par un requin sur un spot de l'Est de l'île
153  | 0 
Il y a 12 jours - Accidents
Le cameraman officiel de Jérémy Florès a échappé de peu à la noyade lors d'un boat-trip en Micronésie.
318  | 0 
08/02 - Accidents
Son accident fin 2016 pourrait laisser de sérieuses séquelles au chargeur australien.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
1168  | 6 
Photoshop Contest : vos créations
Les spots de France - même les plus improbables - sublimés par les folles retouches de nos lecteurs.
Dossier // 2
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.