#Airgate de Trestles : Kelly Slater vient en aide à la WSL pour éteindre la polémique

World Tour - Non, Kelly ne s'est pas fait voler sur son impressionnant air. Et il l'explique lui-même.

Par Romain Ferrand - @romainferrand - lundi 14 septembre 2015 à 15h21
Partager sur :   

Une honte”, “du vol”, “un scandale” : les commentaires décriant le 4,17pts attribué par les juges à Kelly pour son air mal replaqué se comptent par milliers depuis samedi. Un emportement populaire pourtant injustifié mais qui a poussé la WSL à clarifier le choix des juges, et même à faire appel au protagoniste de l'affaire, Kelly Slater, pour tenter d'éteindre l'incendie. Du jamais vu.

Rappel des faits :

Round 5 du Hurley Pro Trestles, heat 3 : opposé à Mick Fanning, Kelly Slater part sur une gauche et tente un air reverse backside no-grab. La manoeuvre lui échappe mais le Floridien parvient néanmoins à retomber à plat ventre sur sa planche et à finir sa vague. Spectaculaire, le move de Kelly fait hurler les spectateurs et enflamme les réseaux sociaux. Jusqu'à ce que les juges fassent tomber la note : 4,17pts. Douche froide, et début de la polémique.

Une manoeuvre ratée :

Bien que spectaculaire, la manoeuvre n'a pas été replaquée, et ne compte donc pas. Le 360 backside et le turn qui en ont suivi ? Des figures qui, dans les critères actuels et face au niveau de surf démontré depuis le début de la compétition à Trestles, ne valent quasiment rien à elles seules, comme tentent de l'expliquer depuis bientôt deux jours les experts et fins limiers du surf de compétition.



La version de Kelly :

Qui de mieux que l'intéressé pour tenter de calmer le jeu ? C'est ce qu'a dû se dire la WSL, qui a donc fait appel à Slater pour décrypter sa manoeuvre face à Ross Williams, ainsi qu'au chef juge du World Tour Richie Porta, pour rappeler les critères de notation. Une vidéo très conventionnelle, dont voici quelques extraits :

Kelly :

“Quand je l'ai fait, j'ai juste eu l'impression que j'avais foiré un air reverse. Je n'ai pas noté que j'avais déjà autant entamé la rotation, ni que mes pieds étaient à ce point détachés de la planche. Je pensais qu'elle était toujours sous mes pieds. Quand j'ai essayé de grabber ma planche, mes genoux sont venus s'écraser sur le pont au niveau du rail et l'ont fait éclater des deux côtés de la planche, qui s'est presque brisée en deux. J'ai réalisé que j'avais atterri violemment et parfaitement à plat, je me suis redressé sur mes pieds et je me suis dit “est-ce qu'on ne dirait pas que je viens de replaquer cette figure ?” Je rigolais intérieurement d'être encore sur la vague [---] Puis j'ai fait un 3-6 sur lequel je suis presque tombé en plantant le nose. J'ai ensuite fait un petit turn pas puissant, où je suis resté un peu bloqué, puis un joli turn, propre, en fin de vague.

[---]

Je suis un compétiteur, je suis le premier à me demander si telle vague méritait un bon ou un mauvais score, et celui-ci ne me dérange pas trop. Je ne comprends honnêtement pas pourquoi tant de gens débattent sur ce sujet...”

Richie Porta :

“Vous devez garder en tête que ce sont les 34 meilleurs surfeurs de la planète, et ils doivent replaquer leurs manoeuvres. [---] Tout le monde doit comprendre qu'une manoeuvre incomplète ne vaut rien. Et les surfeurs le savent. Il n'y pas de débat au sein des  surfeurs du Tour au sujet de cette note, je vous le garantis. Je comprends que les gens aient été impressionnés et excités, et se sentent un peu déçus parce que c'était un spectacle incroyable.[---] S'il avait replaqué cette figure sur ses pieds alors - mon Dieu ça aurait été une évidence car on ne voit pas ce genre de manoeuvres tous les jours - il n'y aurait pas eu discussion autour du score : ça aurait été un 10”.

> Voir le décryptage de la vidéo et de la notation par Kelly Slater et Richie Porta

Dès dimanche matin, lors du plateau TV qui précède le début de la journée de compétition, et alors que la polémique enflait déjà sur la Toile, les speakers Peter Mel et Strider Wasilewski avaient manifesté leur désaccord sur la façon dont aurait du être notée cette vague.

Un incident qui prouve que le surf n'est pas du foot ou du tennis. La subjectivité du surf de compétition est - en partie - ce qui fait son charme. Kelly ne le sait que trop bien. Quelques milliers de fans semblent, eux, l'avoir oublier. Quoi qu'il en soit, Strider Wasilewski a raison : c'est sans doute le meilleur 4,17 qu'on ait jamais vus.

> Lire aussi : Kelly Slater absent pour le Quik Pro France ?

Partager sur :   
COMMENTAIRES (9)
guy - le 14/09/2015 à 16:24
Le dernier paragraphe de votre article est totalement contradictoire.Vous dites "Un incident qui prouve que le surf n’est pas du foot ou du tennis." C'est bien exactement le contraire. C'est un incident qui montre que quelque soit la prouesse, le jugement se réfère bêtement au règlement, comme au foot ou au tennis.
Vous dites également: "La subjectivité du surf de compétition est – en partie – ce qui fait son charme." alors que plus haut vous citez "Tout le monde doit comprendre qu’une manœuvre incomplète ne vaut rien.(...)Il n’y pas de débat au sein des surfeurs du Tour au sujet de cette note". Ou est la subjectivité du surf de compétition là-dedans?!
Les juges quant à eux ont le mérite d'être clairs et de démontrer avec cohérence le bien fondé de leur choix.
Cela n'exclut pas qu'il puisse être regrettable de réduire à néant de tels moment magique au détriment d'une réglementation rigide, impropre comme vous le signifiez vous même dans cet article, au surf.
Répondre
rai - le 14/09/2015 à 18:12
Bien sit guy, on est en effet loin de l'esprit du Dream Tour, et e pleine logique "corporate" (meme pas commerciale, si c'est pas triste)...
Répondre
rai - le 14/09/2015 à 18:13
Bien dit...
Répondre
clo - le 14/09/2015 à 20:29
Ce n'est pas tellement le 4.17 le mieux noté mais plutôt le air reverse loupé (et rattrapé) dont on n'aura le plus parlé. C'est comme si Maradona s'était fait siffler sur son but de la main...
Après Kelly n'est pas au top non plus, arrêtez de dire qu'il est sur ou sous noté... Il est le King, pas Highlander;)
Répondre
do - le 15/09/2015 à 17:50
clo
j'ai rien compris a ton commentaire mais alors vraiment rien
Si maradonna se fait siffler y'a pas but hein?
Et puis highlander c qui?
Slater il fait chier la wsl parce qu'il prend trop de place et en plus il connait des gens célèbres comme mariah carrey, bob l'eponge et patrick swze (rip) et en plus y avait personne de la wsl a sa soirée.
voila quoi hein ca c dit.
Répondre
clo - le 16/09/2015 à 10:46
Justement là Slater(je m'explique: ce X fois champion du monde Hollywoodien comme le monde du surf sait les raconter) se fait siffler par l'arbitre (je m'explique:les juges). Il n'y a pas de manœuvre replaquée proprement(je m'explique: un air reverse twiké ou ce que tu veux remis sur ses deux pieds) ou d'innovation voulue(je m'explique:contrairement a son ARS au pipe il y a quelques années). OUF!
Après j'adore Highlander(je m'explique:ce personnage Hollywoodien) aussi parce qu'il est immortel et qu'il coupe des têtes, mais Slater(je m'explique: a non c'est déjà fait;) n'est pas immortel et ne coupe plus beaucoup de tête même s'il reste l'un des meilleurs mais plus le seul et unique(cf. Highlander: "il ne doit en rester qu'un").
Putain je me suis fendu,j'espère que mon explication de texte te convient?
Répondre
z - le 16/09/2015 à 11:19
La WSL est à la liberté d'expression ce que Michel Sardou est au punk hardcore : une blague !

Quoiqu'il en soit, KS volé ou pas sur ce 4.17 et sa roulade aérienne, savoir si le air est replaqué ou pas on devrait s'en taper me^me s'il est évident que depuis 2 ans KS est "mis au tarif", passé de surnoté à clairement sous-noté. les juges font et défont, Porta est Dieu ou un pote à lui.

Non ce qui est dôlr c'est que pas un frenchie ne s'interroge sur le round 3 de Jérémy Florès qui s'est fait purement et simplement volé. regardez le 8.50 de Buchan : 3 turns jolis mais pas extras sur une vagiue pas plus grosse que les autres et une vilaine chute sur le re-entry. Amis, regardez les autres 8.50 du r3 et si un analyste peut nous expliquer d'où sortent ces 8.5 points d'Ace, merci bien.

Vive la WSL, le patinage artistique et les chinois. Au moins eux, ne se la pètent pas "cools", contrairement à cette assemblée d'autocensurés censureurs qu'est la WSL !
Répondre
simwax - le 16/09/2015 à 12:11
à 42 ans il a de beaux restes KELLY...bravo !
Répondre
Ed - le 17/09/2015 à 13:15
C sur que le air n'est pas replaqué correctement. Maintenant dire que la manoeuvre ne vaut rien, c'est pousser un peu loin... Pourquoi pas ignorer alors tous les rollers pas a midi? Ou ceux reposés avec un léger déséquilibre?
C clairement le 4.17 le mieux noté mais je me souviens aussi d'une boite de Bobby Martinez à Peniche notée 4.7... Son move? Take off et enfermé dans un barrel de 4m. C'etait aussi engagé et incomplet que l'air de Kelly
Comme quoi le WSL peut aussi noter les moves incomplets
Tout àa fait d'accord avec z le WSL est comme le patinage artistique, la liberté d'expression y est aussi grande qu'en chine et le story telling ?egne en maitre, avec entre autres exemples la magnifique victoire de Jeremy a tahiti apres son retour du coma (meme s'il a tres bien surfé), ou le titre de Parko avec Billa en pleine debacle financire,...
Répondre
Articles relatifs
2926  | 4 
19/11 - World Tour
C'est désormais officiel. CHAMPAGNE !
| 0 
17/11 - World Tour
ENFIN. Le Landais a engrangé assez de points pour espérer rejoindre l'élite la saison prochaine.
2196  | 0 
17/11 - World Tour
Un diaporama pour revivre la longue route qui a conduit l'Hawaïen vers son premier titre mondial.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...