Quik Pro Gold Coast : la sanction est tombée pour Medina

World Tour - La WSL a annoncé cette nuit le dénouement de l'affaire avec la sanction officielle de son champion du monde en titre.

Par Robin Guyonnet - @surfsessionmag - vendredi 20 mars 2015 à 16h04
Partager sur :   

C'était, il y a un peu plus d'une semaine, l'évènement marquant de ce début de saison. Pendant son interview post-heat au troisième round (perdu face à Glenn Hall), le Brésilien avait “pété les plombs” - tenant des propos "inappropriés" envers son adversaire Glenn Hall - et surtout critiqué les décisions du commissaire WSL Kieren Perrow.

Voici donc le communiqué officiel de la WSL en réponse à cet incident :

"Le comité disciplinaire de la WSL a terminé l'enquête sur l'incident entre Gabriel Medina et Glenn Hall lors du Quiksilver Pro Gold Coast. Après avoir discuté avec les deux parties et visionné à plusieurs reprises les images, le comité disciplinaire a déterminé que Gabriel Medina avait violé le code de bonne conduite des athlètes et l'a condamné en conséquence à une amende."

Si Medina n'écope finalement que d'une simple amende - dont on ne connaît pas le montant - c'est sûrement en partie grâce aux excuses et explications du champion, faites dès le lendemain sur le plateau du Morning Show de l'épreuve. On a par la suite pu voir sur Instagram des images des deux surfeurs concernés en "bons copains". Réalité ou mise en scène pour étouffer une polémique devenue virale ? Sans doute un peu des deux. La complicité sur terre a tendance à disparaître dans l'eau entre les compétiteurs.

En revanche, rien sur Freddy Pattacchia, pourtant auteur du premier "rock n roll on the rock" de l'histoire du surf en compétition. Il faut dire que l'Hawaïen n'a pas vraiment laissé aux gens le temps de s'indigner... A peine son "best trick" terminé, Freddy P sort de l'eau et rentre dans son appartement du bord de plage, sans même rapporter son lycra. Peu après, naitra le désormais célèbre concours et hashtag #Freddy's rock. Quiksilver s'empare du buzz, et même... la WSL, qui diffuse la vidéo ! Et l'Hawaïen passe tout simplement de potentiel “sanctionné pour donner une mauvaise image du sport”, à héros de la compétition et meilleure égérie de la contre-culture surf, juste parce que son action (préjudiciable à l'image du surf si l'on s'en tient aux critères de la WSL) a été habilement détournée par les "Big Brothers" du surf-business.

Si le trick de Freddy P fait beaucoup rire tout le monde et nous montre aussi que le surf a toujours gardé cet esprit “rock n roll”, exploser sa board sur un rocher peut aussi être considéré comme un mauvais exemple pour tous les kids qui suivent les compétitions derrière leurs écrans. Pour ces raisons, le move de l'Hawaïen est à la fois génial et un poil gênant. Mais plus que tout ça, il s'agit également de se demander ce qu'il en aurait été si Freddy n'avait pas eu l'idée géniale de détourner habilement l'affaire en buzz. Le conseil disciplinaire de la WSL l'aurait-il sanctionné comme il l'a fait avec Medina ?

Enfin, on peut aussi évoquer l'histoire de Jeremy Flores, monté dans la tour des juges à Jeffreys Bay pour exprimer avec caractère son désaccord avec les scores lui ayant été attribués. L'altercation n'avait pas été filmée, et avait fait sur le plan médiatique moins de bruit que l'affaire Medina. Sauf que le Français avait alors été condamné à verser une amende de 6000$, et surtout à devoir faire une croix sur l'US Open et le Billabong Pro Tahiti.



Partager sur :   
COMMENTAIRES (5)
sebastien - le 20/03/2015 à 16:51
J'aurais apprécié votre avis avec un comparaison de la sanction de jeremy l'année dernière. Il s'etait lui aussi excusé rapidement mais a equopé bien plus non???
Répondre
Air one - le 20/03/2015 à 17:17
Vous rigolez ou quoi ?!
Voir un gars exploser sa planche sur un rocher pour se calmer les nerfs, je ne vois pas ce que ça a de "génial" ni de "rock'n'roll". Et qu'en plus on le fasse passer pour un héros, c'est le top ! On nous prends vraiment pour des c...
Je ne parle même pas des sanctions ridiculement clémentes... Florès doit bien avoir les boules.
Vive le $port !
Répondre
lenu - le 21/03/2015 à 09:14
Flores etait allé s'en prendre directement aux juges dans leur cabine..c'est quand meme différent
Répondre
Fab - le 24/03/2015 à 17:43
autant Freddy P. a bien tourné la chose pour la rendre marrante et sans conséquent, autant ca joue d'etre le petit chouchou et le 1er du classement. Que Jérémy ait été sanctionné c'est normal, mais on attend la même chose du champion (et ne dites pas que c'est pire ce qu'à fait Flores car le cas Medina ca a été devant les caméras et tout aussi injurieux). Sauf que ca rapporte de la thune de l'avoir sur une épreuve donc le priver de Bell's beach, c'est contre le business...à vomir
Répondre
ldurand - le 26/03/2015 à 19:53
Le surf, une contre culture? Est ce encore le cas? Avec ou sans modérateur?
Répondre
Articles relatifs
| 0 
22/10 - World Tour
Après avoir simultanément évincé WIlko et Medina, Flores doit cette fois passer par la case repêchages pour ra...
| 5 
17/10 - World Tour
Le point sur la situation et les différents scénarios pour la couronne mondiale, à l'aube du lancement du Rip ...
| 0 
16/10 - World Tour
"J'ai grandi! Quand tu gagnes, tu grandis!"
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...