Andrew Cotton se casse le dos à Nazaré

Accidents - Le surfeur anglais s'est fait violement éjecter d'une vague monstrueuse en surfant Nazaré.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Ce n'est un secret pour personne, surfer des vagues de la taille de Nazaré peut s'avérer (très) dangereux. L'expérience qu'a connu Andrew Cotton aujourd'hui sur le célèbre spot de gros portugais est là pour le rappeler. Alors qu'il s'engage sur une vague monstrueuse, le surfeur anglais de 35 ans tombe, se fait aspirer par la lèvre avant de se faire éjecter de cette dernière de manière très brutale. C'est en retombant que l'incident arrive. Si ses jours ne sont pas en danger, Andrew Cotton s'en sort quand même avec le dos cassé.

Dans une story publiée sur son compte Instagram, Andrew Cotton donnait quelques détails : "Cauchemar. Merci à tous ceux qui m'ont aidé ce matin, tout le monde a été calme et professionnel, vous avez sauvé mon dos, qui est malheureusement cassé mais ça aurait pu être bien pire donc merci".

Merci à tous ceux qui m'ont aidé ce matin. Tout le monde a été très professionnel et calme, vous avez sauvé mon dos, qui malheureusement est cassé mais cela aurait pu être bien pire donc merci.

Photo : Chaby / WSL 
              
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
10/11/2017 - Accidents
Depuis son lit d'hôpital, l'anglais décrypte le moment qui lui a valu une fracture de la vertèbre L2.
| 0 
Il y a 12 jours - Accidents
''Le requin marteau de 3-4 mètres est revenu vers moi. J'ai alors mis mon foil entre lui et moi pour me protég...
| 0 
15/06 - Accidents
Ce beau week-end ensoleillé s'est conclu hier de façon tragique avec la noyade d'un homme de 50 ans.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 0 
Et pendant ce temps, les vagues vie...
On a regroupé les images de line-ups vides en France et dans le monde. C'est beau mais ça pique un peu !
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.