Rip Curl Pro Portugal : Backstage #1

Autres - Retour sur les coulisses d'une première journée de surf pour le moins intense...

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

Certes, la journée d'hier aura approché la perfection, tant par la qualité des barrels, que par l'ambiance qui régnait sur la plage. Cependant, au lever du jour, l'océan plus plat que jamais aura, malgré les prévisions, fait planer un certain doute...c'était sans compter sur les capacités de Supertubos.

Au petit déjeuner, les débats vont bon train quant au spot sur lequel pourrait être lancée la compète, on parle de Pico de Mota de l'autre côté de Peniche, mais il faudrait près de trois heures à l'équipe TV pour se mettre en place. On décide de faire confiance à Supertubos, ce choix paiera.

Les vagues se font attendre, qu'à cela ne tienne, tous les écrans du site sont réquisitionnés pour voir les Wallabies se faire écraser par des All-Blacks plus déterminés que jamais. La France a du pain sur la planche...

En fin de matinée, le swell tant attendu fait son apparition. Un attroupement sur la plage : c'est Matt Wilkinson qui fait fureur avec sa nouvelle combi morue. Après les seins nus en France, Wilko continue d'enfoncer ouvertement les clichés !

La compète démarre, les barrels s'enchaînent et la plage se remplit d'une foule incroyablement dense. Les surfeurs ne peuvent plus rejoindre l'eau, n'y en sortir, tant la ferveur des spectateurs est intense. La sécurité se réunit, on décide d'installer un couloir de barrières jusqu'à l'eau, on se croirait en pleine finale.

Après 6 heures de surf épique et de tubes à n'en plus finir, la plage fini par se vider. Les irréductibles se retrouvent autour du bar qui fait face aux Djs avec un seul mot en bouche : BARREL ! Puis tout le monde repart vers l'hôtel à la nuit tombée, excité à l'idée que le spectacle soit encore plus fou le lendemain.

Texte et photos: Olivier Hamelin

 

Premier message du matin : Sauvez notre surf !

Gabriel Medina - Quiksilver / Rabejac
La tour des juges et l'espace presse de bon matin...

Gabriel Medina - Quiksilver / Rabejac
En attendant l'arrivée du swell, regroupement devant la télé de l'espace 'VIP' pour le match de rugby

Gabriel Medina - Quiksilver / Rabejac
Fin de matinée, un semblant de houle fait son apparition...

Gabriel Medina - Quiksilver / Rabejac
...sous l'oeil attentif des juges qui font face au line-up

Gabriel Medina - Quiksilver / Rabejac
Wilko, cheveux aux vents dans sa combi "morue"

Gabriel Medina - Quiksilver / Rabejac
Les sauveteurs étaient sur le pied de guerre devant le spot de Supertubos

Gabriel Medina - Quiksilver / Rabejac
Jadson Andre se concentre avant le premier heat de la journée, seul, au milieu de la foule

Gabriel Medina - Quiksilver / Rabejac
Damien Hobgood s'applique à l'échauffement

Gabriel Medina - Quiksilver / Rabejac
Gabriel Medina, détendu après sa belle performance

Gabriel Medina - Quiksilver / Rabejac
Ca n'est pas un jour de finale, mais juste Kelly Slater qui essaye de s'extirper de la foule après son premier heat

Gabriel Medina - Quiksilver / Rabejac
Réunion de crise autour de Woodie (chauve avec un bouc), le chef ASP de la sécurité

Gabriel Medina - Quiksilver / Rabejac
Finalement, le 'King' sort de la foule indemne et sous bonne garde

Gabriel Medina - Quiksilver / Rabejac
Les sauveteurs se détendent et décident de profiter du spectacle

Gabriel Medina - Quiksilver / Rabejac
Tout simplement magique !

Gabriel Medina - Quiksilver / Rabejac
Fin de journée, la marée monte et une partie de la plage se vide...

Gabriel Medina - Quiksilver / Rabejac
Tandis que le dernier heat se fini, les DJs prennent le relais de l'autre côté de la plage

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
14/07 - Autres
Direction la Galice, avec sa salade de poulpe, idéale pour l'été.
| 1 
07/07 - Autres
Arrivée de l'été oblige, il semble important de (re) rappeler les bases pour que la cohabitation se passe au m...
| 0 
24/06 - Autres
La nouvelle exposition "Surfeuses", Johanne Defay deuxième du classement et les archives du Duke 65.
| 0 
10/06 - Autres
Les mondiaux Junior au Salvador , Eli Hanneman plus explosif que jamais et des infos sur Le Offshore Film Fest...