Barcelone : la session à 1000 euros...

Best-Of - Des surfeurs ont écopé d'amendes salées (!) pour mise en danger de leur personne...

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

BEST-OF - PUBLIÉ EN MARS 2010

Mauvais karma pour les surfeurs de Barcelone la semaine dernière : La police a verbalisé certains d'entre eux pour s'être mis à l'eau malgré le drapeau rouge. Un affront qui coûte cher aux "délinquants" puisque certaines amendes dépasseraient les 1000 euros !

Rappel des faits : Mardi 9 mars, la Méditerranée est en feu ! Des vagues de 2 mètres et plus arrosent la côte est de l'Espagne, et un fort vent off-shore dessine de jolies vagues sur la plage de Barcelone. Les meilleures conditions de surf depuis 3 ans aux dires de certains locaux.

Le drapeau rouge flotte dans le vent, signifiant que la baignade est interdite. Les surfeurs ne se sentent pas concernés et se jettent à l'eau. Au bout de quelques minutes, la police municipale (la Guardia Urbana) arrive sur la plage, et demande expressément aux surfeurs de sortir de l'eau. A cause du bruit des vagues, de la direction du vent ou simplement de leur mauvaise volonté, les surfeurs restent au line-up. Les policiers "dégainent" alors sirènes et mégaphones et réitèrent leur demande. Lorsque les surfeurs sortent de l'eau, ils se voient verbalisés pour "non-respect des indications et des signalisations des drapeaux" et "danger que les conditions ont porté à leur intégrité physique" ! Pour la mairie de Barcelone, le surf ne serait pas reconnu comme un sport et les surfeurs auraient donc été considérés comme de simples baigneurs.

Au total, 8 surfeurs auraient été verbalisés et les amendes s'élèveraient à plus de 1000 euros chacune ! Des contraventions apparemment bien plus élevées que pour des délits comme l'ivresse au volant...

La scène surf espagnole est très remontée contre la municipalité de Barcelone, qui a réquisitionné 9 voitures de police pour surveiller les plages pendant les 2 jours de forte mer, laissant pendant ce temps les vrais délinquants agir en toute impunité dans la ville !

Les surfeurs essaient actuellement, par le biais de la Fédération Espagnole de surf, de faire valoir leurs droits afin d'annuler les poursuites pénales contre eux.

A suivre...

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
30/12/2009 - Best-Of
Photos inédites de Hugues Oyarzabal, Simon Marchand & Cie
| 0 
01/01 - Best-Of
Le Californien avait été retenu 2 jours à l'aéroport international de la capitale portugaise.
6048  | 0 
08/02/2017 - Piscines à Vagues
La nouvelle technologie de piscine à vagues ouvrira au public chez nos voisins espagnols. Une première europé...
| 2 
08/11/2014 - Europe
Souvenirs de sessions solides dans la mégapole catalane lors du swell qui avait touché la Med en mars 2013...