Journée géante à Nazaré

Big Wave - Tellement massif qu'on est presque content que le bilan se limite à un bras cassé...

Par - @surfsessionmag -
Photos ©WSL
Partager sur :   

Il n'y avait "pas de mots pour décrire Nazaré aujourd'hui" .... nous dit le photographe Romuald Pliquet, mais on va quand même essayer de vous raconter les moments forts de la journée tout en laissant les images parler !


Alerte rouge

Le swell attendu ce week-end avait mis en alerte toute la communauté des surfeurs de gros. 7 mètres et 17 secondes de période, cela s'annonçait nettement plus gros que pour le Tudor Tow Surfing Challenge de décembre, et à la hauteur des swells d'où sont tirés les records.

Les jets sont de sortie

Vendredi matin, on enfile déjà les gilets avant d'enfourcher les jets pour une session compliquée. Les surfeurs internationaux sont déjà là, l'Anglais Andrew Cotton, le Brésilien Rodrigo Koxa et le Portugais Antonio Laureano tirent leur épingle du jeu. 

Nic Von Rupp
Si le swell est rentré vendredi dans l'après midi, c'est bien la journée de samedi qui a marqué les esprits. Des conditions énormes sans vent et sans brouillard, c'est clairement la journée de l'hiver.

Chumbo, toujours plus gros

La vague du jour était pour Lucas Chianca. Le vainqueur de Tow Surf Challenge a cette fois dévalé un monstre qui ne dépasse peut-être pas les 80 pieds du record de Koxa, mais sera certainement analysée pendant longtemps pour savoir si elle a sa place dans les livres d'histoire...

Des Français engagés et secoués

Justine Dupont a pris trois très grosse vagues et comme elle le dit elle-même "une sacré grosse boite". Sans doute mise en confiance par ses premières bombes, la française a terminé sa journée très près des "rochers de Ross Carke-Jones", appelés ainsi depuis que l'australien y avait passé un sale quart d'heure en 2018. C'est le prix de l'engagement maximal !

@s_bnch
Pierre Rollet a lui chuté d'entrée, puis passé deux vagues sous l'eau avant de continuer à bouffer. Passé par l'hôpital pour une douleur aux côtes, il en ressort sans rien de cassé, regrettant juste de ne pas avoir pu profiter de la journée. Heureusement, il avait eu ses vagues le vendredi...


CJ Macias se fait fracasser

Suite à un drop vertical, l'Hawaiien est englouti par la masse d'eau qui le poursuit. Il disparait longtemps, et quand il réapparait, semble incapable de nager. Récupéré par les jets, CJ s'en sort avec un bras cassé... Et on serait presque tenté de dire qu'il s'en sort bien vu ce qu'il a ramassé !

La vidéo du jour



         
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
26/02 - Big Wave
Hier les vagues faisaient jusqu'à 20 mètres sur le spot portugais. Certains en ont profité, mais tout ne pouva...
| 0 
10/02 - Big Wave
Maya Gabeira s'impose chez les filles. Justine Dupont blessée.
| 0 
10/01 - Big Wave
Retour en photos sur la très grosse journée de samedi. Un portfolio qui comprend notamment la séquence de la v...
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.