Kai Lenny gagne le Puerto Escondido Challenge

Big Wave - C'était gros, ça tubait, ça fermait, et la finale était serrée... On vous raconte les moments clés !

Par - @surfsessionmag -
Photos WSL  
Partager sur :   
Si vous n'avez pas pu passer l'après-midi d'hier devant le webcast, on va essayer de résumer la grosse bataille qu'ont mené les 24 titans du Big Wave Tour face à ce beachbreak mexicain mangeur d'hommes.

Série 1
Billy Kemper prend la première bombe du jour, et Grant "Twiggy" Baker prend la porte directement. On sent qu'à cette taille, des séries de 45mn pour 6 surfeurs, ça ne suffira pas pour qu'ils puissent tous prendre 2 bonnes vagues.

Série 2 
Jimel Corzo et Alex Bothelo se font enfermer dans d'énormes barriques. Leur engagement est récompensé par la qualification car personne en fait mieux. Coco Nogales la première grosse boite au take-off. Le speaker WSL et ex-directeur du tour Peter Mel rate de peu son come-back comme compétiteur.
Twiggy

Série 3
On voit bien que 30 minutes peuvent passer sans qu'un seul surfeur ne trouve une vague qui ouvre. Kai Lenny montre le chemin et fait un kick-out volant pour que ses potes le voient bien depuis le pic.

Série 4
Ça n'ouvre pas plus. Joao de Macedo fait trembler la foule en plantant le nose au take-off à 2 reprises. Francisco Porcella prend une boite digne de celles qui l'ont fait connaitre son frère et lui.
Coco Nogales

Demie 1
C'est encore Billy Kemper qui prend le meilleur départ. Il ouvre la série avec un barrel dans lequel il pompe 3 fois avant d'en ressortir... en bodysurf !

Demie 2
On se dit que c'est la revanche des éclopés quand on voit sortir en tête Tom Lowe qui boite sur sa cheville blessée avant la compétition, et Jaime Mitchell qui s'est donc pété le sternum ici-même il a 3 semaines. Rogercin Ramirez a semblé vouloir rejoindre la team des blessés en prenant peut-être le plus gros wipe-out de la journée.
Trevor Carlson

Finale
Les mecs continuent à ramasser. Jamie Mitchell prend la tête quand il arrive à naviguer dans un gros tube avant de se faire enfermer. On voit se profiler la belle histoire du mec qui passe de l'ambulance au podium en à peine 3 semaines. Mais la finale dure 1h est à 5mn de la fin une vague peut tout changer. Pas pour le portugais Alex Bothelo qui aura attendu 55mn pour une vague qui ferme, mais pour Kai Lenny qui finit par trouver la sortie d'un tube. Il n'y en pas eu beaucoup aujourdh'ui, les juges lâchent un 8,60 et le surfeur/kiteur/paddler/rameur remporte sa première victoire sur le Big Wave Tour !
Kai Lenny



Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 1 
01/01 - Big Wave
C'est le plus gros drop de sa vie, uniquement comparable aux 20 mètres enregistrés par Maya Gabeira.
| 1 
17/12/2019 - Big Wave
Pierre Rollet, tenant du titre, termine 2e au terme d'une finale où les 10 sont tombés autant que les bombes !
| 0 
13/12/2019 - Big Wave
Chez les filles, c'est Paige Alms qui décroche le titre pour la 3e fois de sa carrière à Jaws.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
[BEST OF] Surf et G7... C'est compl...
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.