Kelly Slater dévoile sa piscine à vagues

Buzz - Et elle surclasse tout ce qui existait jusqu'à présent. Ce que l'on en sait :

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

Kelly Slater a l'art du timing et maîtrise celui du secret. Moins de 24 heures après la fin de la saison World Tour et le Pipe Masters - où il a terminé à la 5ème place - le Floridien a dévoilé les premières images du prototype taille réelle de la piscine à vagues dont on entend parler depuis des années. Et il faut bien l'admettre : il s'agit de la meilleure vague artificielle jamais créée par l'homme.

Tout a commencé par un clip de 15 secondes publié sur son compte Instagram (suivi par 1,3 millions de followers) et accompagné de ce long post (traduction) :

Maintenant que le titre mondial a été décerné et que les épreuves de la saison sont terminées, je suis excité à l'idée de vous montrer ce que je gardais sous silence depuis quelques semaines.

Depuis environ dix ans, mon équipe et moi-même avons oeuvré pour la création de la première vraie, performante vague artificielle de classe mondiale. C'est quelque chose dont je rêvais depuis que je suis enfant.

Grâce à une rigueur scientifique et technologique, nous avons été capables de designer et créer ce que certains disaient impossible, et que beaucoup n'auraient pensé pouvoir voir le jour.

Je suis fier de dire que nous avons pris notre temps pour la mettre au point, et le premier vrai prototype pleinement opérationnel existe désormais (un énorme merci à tous ceux de notre lab et notre équipe !).

Je donnerai plus de détails dans les semaines et les mois à venir mais je ne pouvais pas attendre plus longtemps pour partager un film de mon premier essai en surf sur la vague, il y a presque deux semaines. Ce fut une journée incroyable.

Je n'y crois toujours pas, et j'essaie de réaliser à quel point cette vague est fun, mais ceci va certainement changer les points de vue sur les vagues artificielles. [---]

Je suis impatient de voir d'autres gens la surfer rapidement et montrer tout ce qu'il est possible de réaliser dessus. #KSWaveCo #TechnologieDeDingue #OnDiraitSnapper mais #SansLaFoule !

Voilà la première vidéo de la Kelly Slater Wave Company, partagée aujourd'hui sur Vimeo (la même vidéo publiée sur Facebook a atteint le million de vues en moins de 4h) :



Ce que l'on sait :

  • Kelly Slater travaillait sur un procédé de vague artificielle depuis des années (depuis 2005, rappelle-t-il dans la vidéo) sur la base d'une piscine circulaire capable de générer des vagues de 50cm à 3m. Un site Internet au nom de la société, sorti en 2013, dévoilait quelques informations sur le procédé. Aujourd'hui, ce site renvoie sur une simple page d'accueil accueillant la vidéo ci-dessus.

  • En 2011, l'US Patent Office, en charge d'attribuer les brevets et licences pour les inventions et créations diverses, avait refusé à 3 reprises d'accorder un brevet à la KSWC, à cause des similitudes flagrantes qu'elle aurait avec le projet du shaper australien Greg Webber.

  • En réponse aux accusations de plagiat de Webber, Kelly Slater avait précisé que son procédé se basait sur la mécanique des lames de fond (Solitary Wave)

Lire aussi : Un break artificiel « world class » signé Kelly Slater

Ce que l''on ne sait pas :

  • La localisation précise de ce bassin. Si Kelly surfe en combinaison et chaussons dans le clip, la photo ci-dessus (qui illustre la vidéo) montre un surfeur en boardshort dans le tube. En 2012, nous avions publié un article précisant que “la première version du bijou technologique développé par la KS Wave Company [---] pourrait sortir de terre près de 20 kilomètres des côtes de la Gold Coast australienne, au Madison Estate (Pimpama) [---] d'ici deux ou trois ans”.

    Dans la vidéo ci-dessus, Kelly précise que le bassin se situe à 10 miles (16 kilomètres) de la côte. La piscine se trouverait donc en Australie ? C'est sans doute le secret le mieux gardé de la surf industry. Comme n'importe quel secret de cet ordre, il devrait voler en éclats d'ici très peu de temps.

  • Comment fonctionne précisément la vague ? Les plans volontairement serrés de la vidéo ne permettent pas d'apercevoir le mécanisme ou la forme du bassin.

  • Quelle fréquence de vagues. Créer une vague parfaite est une chose. Savoir la reproduire de manière régulière et rapprochée en est une autre. La première vague du clip devant laquelle Kelly Slater jubile est sans doute la première vague de la journée, créée après que le bassin soit resté calme pendant de longues heures. Le WaveGarden faisait de même pour ses clips. Les vagues suivantes n'étaient jamais aussi parfaites, glassy et tubulaires que la première.

Ce dont on peut être sûrs :

  • C'est que Kelly va se faire harceler par ses (très) nombreux potes surfeurs pour tester la chose rapidement.

  • Si elle marche aussi bien qu'elle en a l'air, la Kelly Slater Wave Company va bousculer le marché des piscines à vagues, jusqu'à présent dominé par la société espagnole WaveGarden.

  • Kelly Slater n'est donc pas un beau parleur, son concept tenait la route. Enervant.

Plus d'infos à venir. On a autant envie de vous d'en savoir plus au sujet de la Kelly Slater Wave Company.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (8)
guy - le 19/12/2015 à 10:56
une cellule de crise psychologique est ouverte pour l'équipe de surf-snowdonia.
Répondre
roger - le 19/12/2015 à 11:30
Vu la couleur jaune des lignes de marquage de la route, et le fait qu'ils conduisent à droite, je dirais plutôt USA.
La vague est belle.
Répondre
Babedibouba - le 19/12/2015 à 14:11
Comment conclure 16 secondes de tube ? Avec un gros air reverse !
Répondre
clo - le 19/12/2015 à 21:42
ça y est on va pouvoir surfer toute notre vie(si on a les sous), rien a battre des océans, on est sauver!
Répondre
Ben - le 20/12/2015 à 01:36
Dans le documentaire, Kelly precise que la vague se trouve a 110 miles de la cote et non 10 comme mentionne dans votre article!salutations
Répondre
Antoine - le 20/12/2015 à 09:11
Kelly précise que le bassin se situe à 110 miles et non 10 miles de la côte.
Répondre
Thomas Baujard - le 20/12/2015 à 21:07
D'après les commentaires d'un internaute sur le site internet Surfer, "il s'agirait plutôt d'une vague située non loin d'Austin (Texas), utilisant l'eau de la Colorado River". Or Austin est à plus de 110 miles de la Côte. On pense aussi à la Floride, d'où Kelly est originaire. Question : est-ce que ça caille suffisamment en hiver là bas pour devoir porter des gants. Pas sûr...
Répondre
cathy - le 21/12/2015 à 10:09
ils en ont besoin
Répondre
Articles relatifs
| 0 
19/12/2016 - Buzz
Le Floridien a refait le buzz ce week-end en replaquant un solide combo à Backdoor.
| 5 
21/12/2015 - Buzz
Journalistes et internautes ont mené l'enquête, et ont fini par localiser la mystérieuse piscine à vagues de K...
| 3 
20/01/2012 - Buzz
Surpris par des méthodes qu'il associe à celles d'un "Etat policier", le 'King' pourrait bien se rendre au pro...
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.