Aritz Aranburu remporte le Capitulo Perfeito devant Cory Lopez

Compétition - Nous n'avons pas remonté le temps, il s'agit bien d'une compétition de tubes organisée hier au Portugal.

Par - @surfsessionmag -
Aritz Aranburu - Photos @capituloperfeito
Partager sur :   

Le Capitulo Perfeito est une compétition de tubes qui se tient traditionnellement au Portugal la meilleure journée de l'hiver. On pourrait parler d'une sorte de Royal Barrique à la sauce portugaise, voire internationale car brésiliens, américains et australiens sont régulièrement invités. Le Français William Aliotti s'était même imposé dans l'édition 2018.

Puisqu'il s'agit d'une compétition hors calendrier WSL, les surfeurs du QS et CT ne sont pas autorisés à y participer. Les invités sont donc piochés parmi le vivier de surfeurs portugais, chez les freesurfers de renom, ou les compétiteurs désormais retraités.


Tubes spacieux, invités prestigieux

Cette huitième édition organisée à Carcavelos a tenu ses promesses, avec des conditions et des surfeurs au niveau. Moins grosses qu'espérées, les vagues faisant face à un vent offshore extrêmement fort ont quand même craché des barrels toute la journée.


Si des surfeurs comme Ace Buchan et Adriano de Souza ont dû décliner l'invitation, des anciens du CT comme Tiago Pires et Bruno Santos étaient bien présents, ainsi que des freesurfers comme Russel Bierke et Clay Marzo. Ce dernier s'est fait remarquer aussi bien pour ses positions insensées dans le tube, qu'en prenant le plus gros wipe-out de l'épreuve, ou en se jetant à l'eau en boardshorts quand tout le monde portait une 4/3 parfois accompagnée d'une cagoule...

Russel Bierke

Jeunesse éternelle 

Quand la finale est lancée ce samedi après-midi, on se retrouve entre hommes d'expérience... A tout juste 30 ans Pedro Boonman et Kiron Jabour font même figure de petits jeunes. Le local de Carcavelos, bien lancé après de gros totaux en quarts en en demie, semble avoir calé en finale, ce qui ne l'empêche pas de remporter le trophée dédié au meilleur Portugais. Quand à l'Hawaiien il s'est montré encore plus irrégulier, sortant de très bon tubes en cours de compétition, mais se montrant sans doute moins à l'aise dans le placement.

Pedro Boonman

La victoire s'est donc jouée entre un surfeur de 36 ans et un de 44 ans. Pour vous situer, Aritz Aranburu c'est le World Tour des années 2000-2010, mais avec Cory Lopez on remonte carrément à la fin du siècle dernier... D'ailleurs il n'y a qu'en 2007 que les deux ont pu se croiser sur le WCT !

Pour Cory Lopez, déjà finaliste en 2018, c'est encore l'expérience qui a joué. Passé par les repêchages, il réussit ensuite à se hisser en finale sans gagner une seule série, mais trouvant toujours les scores intermédiaires lui permettant de se qualifier. Et c'est encore grâce à une série bien gérée qu'il décroche la deuxième place du contest.

Cory Lopez

Déjà vainqueur de cette compétition par le passé, Aritz Aranburu a encore tout gagné hier. Le basque a remporté le prix du meilleur tube, celui du meilleur score, et la première place de ce Capitulo Perfeito. Une nouvelle preuve que quand il s'agit de prendre les meilleurs tubes de la journée, le basque est décidemment inoxydable !


              
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
06/06 - Compétition
Et la France au pied du podium !
| 0 
05/06 - Compétition
Quatre Français tenteront de repartir du Salvador avec une médaille. Voilà ce qu'il faut savoir pour suivre c...
| 0 
03/06 - Compétition
Si vous avez compris, appelez-nous pour nous éclairer.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.