Challenger Serie : Pauline Ado en 1/4 à Ericeira !

Compétition - C'est la dernière Française encore en lice alors qu'Imakailani deVault, intenable, a scoré le premier 10 de l'épreuve.

Par - @surfsessionmag -
WSL / Poullenot
Partager sur :   

On ne va pas se mentir, c'est clairement l'épreuve la plus agréable de la saison à regarder ! Car en plus du suspens, il y a des vagues. Oui, ça peut paraître dérisoire de dire ça quand on parle d'une compet' de surf mais ces derniers temps ce ne fut pas trop ça. Terminées les vagues claquées d'Huntington, place désormais depuis quelques jours à du surf, du vrai.

Pour s'en convaincre, suffit de regarder les notes de la journée d'hier : 10 vagues à 9 points et plus ainsi qu'un 10, le tout premier de cette compétition. Et ce n'est pas prêt de s'arrêter puisque la journée d'aujourd'hui s'annonce mémorable (compet' à suivre ici en direct, les gars sont déjà à l'eau).

Oui, le swell tant annoncé est finalement bien arrivé. 

Ceci étant dit, retour sur la journée d'hier qui a vu la Basque Pauline Ado réaliser la grosse perf' française au Portugal. Qualifiée pour les 8e, c'est désormais la seule représentante tricolore encore en lice, hommes et femmes confondus. 

Bettylou Sakura Johnson

Pauline Ado plus que jamais dans le vrai

La Basque a hier tout simplement régalé !

En se qualifiant jeudi après-midi pour les 1/4, Pauline s'est avant-tout assurée d'empocher 5 000 points minimum. Une grosse opération pour celle qui s'est (re)lancée à la conquête du CT. Pour rappel, il lui faudra terminer dans les 6 premières places du classement de ces Challenger Serie. 21e avant cette étape portugaise après son élimination au 2e tour de l'US Open la semaine dernière, Pauline va sans aucun doute faire un bond au classement et ce n'est pas encore terminé ! Elle doit affronter aujourd'hui lors du 1er 1/4 la Brésilienne Silvana Lima qu'elle connaît très bien pour l'avoir déjà fréquenté sur le CT justement. 

Pauline est allée chercher hier sa qualification en 1/4 en dominant une Hawaiienne surfant sous pavillon brésilien : la jeune Summer Macedo. Plus expérimentée et très affûtée, Pauline a su choisir les bonnes vagues pour dominer ce duel et rejoindre les 1/4. Les solides droites de Ribeira d'Ilhas lui réussissent à merveille et mise à part Silvana Lima qu'elle affronte aujourd'hui au prochain tour, c'est elle désormais la surfeuse la plus expérimentée de cette compétition chez les filles. 

Pauline Ado - "Les conditions ont beaucoup grossi, on a eu de belles conditions le matin, avec de la taille, ce que l'on n'a pas toujours sur les QS, ça fait plaisir. Sur les vagues de série il y a pas mal de mouvement d'eau, ça bouge beaucoup. Il faut arriver à frapper au bon moment. Il ne faut pas trop se tromper car quand on prend une vague on termine assez loin et ça nous prend du temps de remonter au peak. 30 minutes ça passe vite. Dans ma série face à Summer j'ai pris plus de vagues de série qu'elle, c'est ce qui fait la différence je pense. Mais si je veux m'améliorer, il faudra que j'ajoute un peu de verticalité à mes manoeuvres".


Encore 3 tours à passer et Pauline pourrait bien dans quelques jours aller décrocher l'une des plus belles victoires de sa carrière. C'est tout ce qu'on lui souhaite. C'est en tout cas la dernière française encore en lice dans ce Meo Vissla Pro Ericeira. 


Kauli Vaast rageant

Lui aussi était le dernier représentant Français de ce Challenger Serie portugais. Malheureusement, Kauli n'a pas réussi à passer hier son 3e tour. Opposé à l'Américain Cole Houshmand (1er) et au surprenant Australien Dylan Moffat (2e), le Tahitien a terminé à une très frustrante 3e place. Il ne lui a manqué en effet que 0,48 point pour passer devant l'Australien et s'emparer de la 2e place synonyme de 4e tour. 

Kauli Vaast

C'était le seul représentant Français au 3e tour. Quatre tricolores se sont fait sortir au 2e tour, huit au 1er tour. 


Imaikalani deVault intenable et désormais grand favori

C'est sans aucun doute le surfeur pour l'instant de cette compétition.

L'Hawaïen Imaikalani deVault a scoré hier le tout premier 10 de la compétition. Un 10 qui est venu s'ajouter à une première vague notée déjà 9,60... pour au final, claquer un total à 19,60. Une série presque parfaite pour celui qui avait déjà surfé deux heats à plus de 16 points lors des premiers tours.

Hier, l'Hawaïen a tout simplement poussé ses turns plus fort que tous les autres, n'hésitant pas à se coltiner des sections bien plus capricieuses et bien plus difficile à gérer. Engagement, manoeuvres techniques et choix des sections, l'Hawaïen a eu tout bon. 


"Je ne sais pas quoi mais quelque chose fonctionne pour moi. Donc je vais juste continuer à faire ce que j'ai fait depuis le début. Avec mon total et tant de temps restant, je n'ai même plus pensé à la série, j'ai juste essayé de trouver différentes lignes à dessiner, je me suis éclaté".

Le surfeur de 23 ans a fait forte impression auprès de tous les observateurs et s'affiche clairement comme l'athlète en forme du moment. Nul doute que si les paris sportifs existaient dans le surf, sa côte pour la victoire finale ne serait pas très élevée. 

Imaikalani Devault

Chez les favoris, sont également qualifiés pour les 8e aujourd'hui : Ezekiel Lau, Nat Young, Alejo Muniz ou encore Sam Pupo, vainqueur ici-même lors de la dernière édition en 2019.

Highlights de la journée d'hier

Programme

Hommes


Femmes


Live

La compet' est à suivre en direct juste ici et en Français sur le site de MCS Extrême                   

      
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
Il y a 8 jours - Compétition
Et de quelle manière ! Oui ça valait le coup d'attendre.
| 0 
13/10 - Compétition
On leur souhaite le même podium la semaine prochaine.
| 0 
09/10 - Compétition
Bravo à Luana Silva et Zeke Lau. Mais aussi à Pauline Ado, qui pourrait retrouver le CT !
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.