Gabriel Medina déclare forfait pour le Billabong Pro Pipeline

Compétition - Une pause s'impose pour le champion du monde en titre, qui se retire du CT.

Par - @surfsessionmag -
WSL / PAT NOLAN
Partager sur :   

Gabriel Medina l'a annoncé hier sur sa page Instagram, il se retire du CT pour une durée encore indéterminée. Le champion du monde en titre semble avoir atteint certaines de ses limites et a décidé de s'écouter. À en croire ses mots il a pris la bonne décision et cela ne peut que lui faire le plus grand bien !  

C'est seulement cinq jours avant le début de la saison 2022 que le Brésilien a rendu publique sa décision. Il ne participera donc pas au Billabong Pro Pipeline, qui se tiendra à Hawaii du 29 janvier au 10 février prochain, la première des dix épreuves du Tour menant à la finale. 



Il a déclaré ceci : 

"Ces derniers mois ont été une période difficile pour moi et cela a fait des ravages. J'ai donc décidé de me retirer du début du WSL Championship Tour 2022. J'avais la ferme intention de concourir pendant toute la saison, j'avais fait toutes les préparations médicales (j'ai fait mon vaccin Covid pendant les vacances) et mentales et physiques, mais je ne suis pas dans un état où je crois pouvoir performer contre les meilleurs surfeurs du monde en ce moment et je dois me concentrer sur mon bien-être. Je ne sais pas combien de temps cela prendra, mais j'ai l'intention de revenir sur le Championship Tour dès que je serai prêt. J'apprécie beaucoup l'amour et le soutien de chacun. Je reviendrai quand je le pourrai. Je vous aime."




Il semblerait que des rumeurs aient circulé la semaine dernière sur l'absence éventuelle du triple champion du monde lors du Billabong Pro, et elles sont aujourd'hui confirmées. 

Juste après l'obtention de son troisième titre mondial, Gabriel Medina déclarait déjà au journal brésilien Lance ! qu'il envisageait de se retirer un temps de la compétition. Cela faisait aussi un petit moment que nous n'avions pas vu le Brésilien sur sa planche, que ce soit sur les réseaux ou dans les médias surf. Il disait avoir besoin de couper un temps avec le circuit pro et la routine stricte qu'il s'impose en terme d'alimentation et d'entraînements.



Cela fait plusieurs années maintenant que le surfeur évolue sur le Tour, dont il n'a jamais loupé une seule épreuve. Mais le temps semble venu pour le champion de 28 ans de prendre du temps pour lui après dix ans d'entraînements rigoureux au cours desquels il a consacré toute son énergie et son temps à la compétition. Tous les efforts qu'il a mis en place pour être le plus performant possible ont payé. Mais une telle exigence peut avoir ses limites. Une pause est donc nécessaire et on se doute bien que Gabriel a mûrement réfléchi sa décision. 

Nos confrères de Stab ont eu l'occasion de discuter avec une source Hawaiienne proche de la compétition. Cette dernière a déclaré que la chambre de Gabriel, au sein de la maison Rip Curl sur le North Shore, était prête à l'accueillir. Une chose est sûre, le champion s'est laissé le temps de la réflexion jusqu'au dernier moment. 



C'est le Brésilien Caio Ibelli qui a été choisi pour le remplacer. Nous ne savons pas si Medina entrera à nouveau dans la course pour la seconde épreuve hawaiienne du Tour, qui aura lieu à Sunset Beach du 11 au 23 février.

Ce n'est pas la première fois qu'un sportif de si haut niveau interrompt sa carrière. Des surfeurs l'ont fait avant lui. Juste avant la saison 2020 du CT, qui n'a pas eu lieu à cause de la crise sanitaire, Carissa Moore alors (et toujours) championne du monde en titre annonçait au monde de surf qu'elle prenait une année pour elle. Kelly Slater s'était lui aussi retiré du Tour entre 1999 et 2001, après avoir remporté cinq titres d'affilée. 

La WSL s'est exprimée à propos du retrait de Medina et le soutient dans sa décision :

 "La santé et la sécurité de nos athlètes sont de la plus haute importance, et nous soutenons pleinement la décision de Gabriel de donner la priorité à son bien-être", a déclaré Erik Logan, le PDG de la WSL. "Nous voulons mettre les meilleurs surfeurs du monde devant nos fans pour commencer la saison, mais nous respectons certainement sa décision. Cela va évidemment nous manquer d'avoir notre champion du monde en titre au coup d'envoi du CT 2022 au Billabong Pro Pipeline, et nous serons là pour l'accueillir à nouveau quand il sera prêt."



L'un de ses sponsors, Rip Curl, lui a également déclaré son soutien et le directeur marketing de la marque, Neil Ridgway, s'est exprimé à ce sujet : 

"Gabriel est notre surfeur numéro un et nous ferons tout pour l'aider à retrouver son meilleur niveau personnel et professionnel. Pour de nombreux sportifs champions du monde, la pression de gagner au plus haut niveau est grande et les Jeux olympiques et le WSL Championship Tour sont des épreuves difficiles dans lesquelles il faut s'épanouir. Nous avons vu les hauts et les bas de beaucoup de nos meilleurs surfeurs champions du monde et nous soutenons Gabriel à 100 % dans son projet de se rétablir complètement et d'être prêt à se battre plus tard dans la saison de la WSL."

>> Par Ondine Wislez Pons   
  
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
10/05 - Compétition
Chez les filles, aucune Française au rendez-vous des 1/4. Maxime Huscenot dernier tricolore en lice chez les h...
| 0 
24/07/2021 - Compétition
Johanne et John John, Carissa et Medina, Sally et Jérémy ? Comparons nos pronostics !
| 0 
02/06/2021 - Compétition
On vous explique pourquoi Gabriel Medina, Carissa Moore, Caroline Marks ou encore Tatiana Weston-Webb notammen...
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.