Jeux Olympiques : les séries du 1er tour dévoilées.

Compétition - Deux semaines avant le début des JO de Tokyo, nos surfeurs qualifiés connaissent enfin leurs adversaires du 1er tour.

Par - @surfsessionmag -
Jérémy Flores lors du Corona Open J-Bay 2019  (WSL / Pierre Tostee)
Partager sur :   

Le grand jour se rapproche et les choses se précisent !

Alors que le surf s'apprête à faire son entrée sur la scène olympique pour la toute première fois de son histoire dans une quinzaine de jours, le tableau des séries du premier tour est enfin dévoilé et rend les choses plus concrètes pour les 40 surfeurs et surfeuses qui concourront pour les premières médailles

Nos français qualifiés aux JO y voient plus clair, car Jérémy Florès, Michel Bourez, Pauline Ado et Johanne Defay  savent désormais à qui ils auront affaire lors du 1er tour

Rappelons que l'épreuve devrait avoir lieu du 25 au 28 juillet sur le spot japonais de Tsurigasaki Beach près de Tokyo, mais pourrait s'étendre jusqu'au 1er août si les vagues peinent à être au rendez-vous. 
Pauline Ado


Petit rappel sur le déroulé du premier tour paru en mars dernier:

Première chose importante, il n'est pas éliminatoire. L'ensemble des compétiteurs seront répartis en cinq séries de quatre surfeurs. Les deux premiers de chaque série fileront directement en huitièmes de finale tandis que les deux derniers iront aux repêchages. Ces derniers s'organiseront en deux séries de cinq surfeurs dont les deux derniers seront éliminés de la compétition olympique. Les huitièmes comme les quarts, les demies et la finale verront ensuite s'affronter les surfeurs un contre un. 

Michel Bourez lors du Corona Bali Pro 2018


Venons en au fait: nos français sont-ils bien lotis lors de ce premier tour ?

Pour Michel Bourez, les choses semblent plutôt bien parties. Même s'il affrontera l'actuel leader brésilien du CT Gabriel Medina, ses deux autres jeunes concurrents semblent moins dangereux. Il s'agit de l'indonésien Rio Waida et de l'allemand Leon Glatzer. On ne s'inquiète pas trop pour le tahitien qui sera le surfeur le plus puissant de cette série. Si ses adversaires ne s'enflamment pas trop dans les airs, Michel devrait se qualifier aux côtés du double champion du monde. 

Jérémy Flores lors du Corona Bali Pro 2018


Jérémy Florès, lui, aura du boulot face à trois compétiteurs chevronnés. Le japonais Kanoa Igarashi et le portugais Frederico Morais, membres du World Tour ainsi que le péruvien Miguel Tudela

Maintenant, place aux filles. L'entrée de Pauline Ado dans la compétition s'avère plutôt rude. Elle devra affronter l'australienne Stephanie Gilmore sept fois championne du monde, la brésilienne expérimentée Silvana Lima, championne du monde ISA en 2019 et l'israélienne très attendue Anat Lelior

Johanne Defay lors du Freshwater Pro 2019


Johanne Defay qui, rappelons le (et toujours avec autant de plaisir) est sortie victorieuse de la compétition californienne du Surf Ranch Pro 2021 en juin, se mesurera à la brésilienne Tatiana Weston-Webb (4ème mondiale), la japonaise Amuro Tsuzuki et la péruvienne Sofia Mulanovich. Pointant désormais au 2ème rang mondial, Johanne sera favorite, mais les choses ne seront pas faciles pour autant ! 

Le tableau masculin : 



Le tableau féminin: 





Espérons que tous sortiront de ce premier tour à la première ou deuxième place de chacune de leur série et assurent leur place en huitièmes de finale. Espérons aussi qu'ils soient portés par la belle victoire de l'équipe de France lors des championnats de monde ISA de juin dernier. Victoire qui a envoyé un signal très fort aux cinquante autres nations présentes lors de cette épreuve et surtout au Japon à qui la France disputait la victoire finale

On a donc hâte de suivre avec vous les prochains exploits de nos qualifiés olympiques, en souhaitant que 2021 soit une année de réussite totale pour la France


>> Article par Ondine Wislez Pons 

                                    
Partager sur :   
COMMENTAIRES (2)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
max33930 - le 15/07/2021 à 11:19
Je vous trouve bien trop optimiste concernant michel Bourez... Il est certes puissant mais le donner vainqueur ... ca me rappelle le match France Suisse :)
Cela dépendra de la taille et puissance des vagues qui pourront avantager Michel si ca envoie en revanche attention à L'allemand qui dans ses édits fracasse tout surtout dans les airs..

A+
Répondre
yuyu - le 15/07/2021 à 17:42
D'accord avec Max. Glatzer c'est très lourd dans les vagues moyennes tant que c'est assez creux pour s'envoler.. Il a été énorme au Salvador. Pareil pour Rio Waida. On risque d'avoir de vraies conditions de QS (1m mou mais creux) et ce ne serait pas surprenant d'avoir des surprises pour les habitués/vétérans du CT qui ne sauront pas être performants dans ce genre de conditions car pas habitués à y surfer sous pression.
Répondre
Articles relatifs
| 0 
Il y a 3 jours - Compétition
Interrogé lors d'une conférence de presse quant à l'éventualité d'une annulation de l'événement, Toshiro Muto,...
| 0 
Il y a 7 jours - Compétition
Le Landais ne comprend pas (à juste titre) pourquoi l'ISA a refusé de l'intégrer à la liste des remplaçants. H...
| 0 
Il y a 10 jours - Compétition
It's ON.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.