JO : une première journée historique, mais pas magique.

Compétition - Gilmore et Ferreira démarrent fort. Les français sont tous qualifiés.

Par - @surfsessionmag -
Johanne Defay à jamais Olympienne - Photos ©isasurf.org
Partager sur :   
Nous y voila. Le 25 juillet 2021 restera à jamais le jour où le surf a fait son entré aux Jeux Olympiques. Une journée historique même si elle n'avait vraiment rien de magique...

LES CONDITIONS

L'épreuve est lancée dans de petites conditions. Le genre de vagues qui pourrait nous inciter à prendre le fish pour aller surfer après une semaine de flat, mais pour une compétition historique, ça laisse à désirer.

Dans le coin de l'écran, un petit panneau d'information confirme notre première impression : houle d'1,20m à 10 s de période, et léger vent de Nord. Concrètement on sent que la houle a pris un peu de vent mais c'est relativement propre. On est sur de la vague de beachbreak tendance multipic, avec une droite qui peut se révéler assez longue.

C'est mieux que le quasi flat des derniers jours, mais on attend encore les effets du typhon annoncé. Car si la houle a bien commencé à rentrer dans la journée, elle n'a pas transformé le spot radicalement pour l'instant.

ITALO VISE HAUT

La première série donne le ton. On est sur du beachbreak qui favorise le concours de air reverse, et à ce jeu là c'est Italo Ferreira qui gagne. Chez les hommes son total de 13,67 ne sera pas dépassé de la journée, ça vous donne une idée du spectacle proposé...

On se regarde quand même la série suivante, car elle marque les débuts de Jérémy Florès. Hélas le français passe totalement à coté alors que Kanoa Igarashi s'impose avec une vague à 6 manœuvres. Michel Bourez s'en sortira mieux en terminant deuxième de sa série derrière Gabriel Medina.

John John Florence s'est fait envoyer au repêchage mais y gagne brillamment sa série. On ne sait pas si c'est inquiétant ou rassurant, mais il n'a pas l'air de trop ménager son genou.

Notons que ce n'était pas le seul membre du CT à devoir rattraper un faux pas. Le deuxième repêchage sauve ainsi Leo Fioravanti, Jérémy Florès et Julian Wilson.

A la fin de la journée il n'y a que quatre éliminés : le chilien Manuel Selman, l'allemand Leon Glatzer, l'argentin Leandro Usuna et le costa ricien Carloz Munoz qui n'a pas pu arriver à temps pour disputer sa série en tant que remplaçant.

GILMORE VISE L'OR

Sans surprise toutes les favorites ont dominé. Carissa Moore, Sally Fitzgibbons, et Caroline Marks ont toute remportées leur séries, tandis que Stephanie Gilmore s'offrait le tout meilleur score de la journée (14,50).

Avec Silvana Lima, elles envoient Pauline Ado en repech, tandis que dans la série suivante Johanne Defay parvient à se glisser juste derrière Tatiana Weston-Webb pour se qualifier directement.

La journée se termine avec la qualification de Pauline dans la dernière série de repêchage. C'est en revanche déjà la fin du parcours pour Leilani McGonagle, Dominic Barona, Anat Lelior et Daniella Rosas.


LES SERIES A VENIR

Fini les poules, place au tableau à élimination directe dès la nuit prochaine. Nos quatre français seront présents et il y a déjà de gros clashs annoncés (Andino-Florence, Medina-Wilson). Les horaires indiqués sont à l'heure française, donc rdv par exemple à 0h36 ce soir pour la série de Johanne et 9h00 demain matin pour celle de Jérémy.

Des séries à suivre en direct avec les commentaires de Justine Dupont pour ceux qui regarderont sur France 2, ou ceux de Franck Lacaze pour ceux qui préfèrent se connecter à Eurosport . Sans oublier que si le multiplexe des grandes chaines préfèrent montrer le badminton ou le judo, on peut aussi trouver un stream non commenté sur cette page de France 2.


Femmes

Hommes



                       
Partager sur :   
COMMENTAIRES (4)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Aaron - le 25/07/2021 à 12:23
Et le cas Duru ? What's up doc ?
Répondre
Fredodo - le 26/07/2021 à 10:00
il n'y a pas de cas Duru... Quoi qu'il arrive c'était juste en qualité de remplaçant qu'il aurait été pris dans l'équipe de France et comme Michel et Jeremy ne sont pas forfait... bah y'a pas débat de toute façon il aurait pas participé... Le système qualificatif était très clair dès le début 2H/2F par pays priorité à la qualif via CT, nos 2 hommes étaient déjà sélectionnés depuis le CT19, c'est dommage pour Duru mais c'est la règle...
Répondre
Fredodo - le 25/07/2021 à 18:42
merci pour ce super recap, car :
- la WSL a part JJF, Medina, Italo, Carissa et Steph Gilmore on dirait que les autres ils s'en cognent
- le site des JO franchement mal branlé
- Les horaires pas évidents...
Répondre
Chelmi - le 26/07/2021 à 12:06
Un spot avec des conditions médiocres, une diffusion mise de côté sur les chaînes publiques, il y a le site internet mais aucun commentaire, finalement je suis content de ce surf aux JO, pas de lumière dessus donc moins de nouveaux surfeurs :p
Répondre
Articles relatifs
| 1 
26/07 - Compétition
Johanne Defay, Pauline Ado et Jérémy Florès éliminés... Hécatombe chez les têtes de série.
| 1 
24/07 - Compétition
Johanne et John John, Carissa et Medina, Sally et Jérémy ? Comparons nos pronostics !
| 0 
20/07 - Compétition
Interrogé lors d'une conférence de presse quant à l'éventualité d'une annulation de l'événement, Toshiro Muto,...
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.