Le Pérou s'assure 2 places pour les J.O de Tokyo !

Compétition - En remportant dimanche les jeux panaméricains, Lucca Messina et Daniella Rosas ont un pied et demi à Tokyo.

Par - @surfsessionmag -
Lima 2019
Partager sur :   

Jusqu'à il y a quelques jours, il restait 39 places (sur 40) pour les Jeux olympiques de Tokyo. Kanoa ayant négocié l'année dernière avec le Japon sa place pour 2020... 39 places qui viennent de passer à 37 après la fin des jeux pan-américains qui se sont terminés dimanche dernier au Chili

Les Péruviens Lucca Messina et Daniella Rosas ont en effet remporté ce week-end (en shortboard) les jeux pan-américains à Punta Rocas (Chili). Grâce à cette victoire, les 2 Péruviens sont quasiment certains d'être qualifiés pour les JO 2020, pour représenter leur pays au Japon. Les jeux panaméricains étant l'une des 4 épreuves qualificatives pour les JO (derrière le CT et les ISA Games 2019 et 2020).

Si cette victoire ne garantie pas à Lucca Messina et Daniella Rosas d'être à Tokyo à 100%, elle garantie néanmoins au Pérou d'y avoir 2 représentants. On vous explique le rare cas de figure qui ferait que Lucca Messina et Daniella Rosas ne seraient pas du voyage au Japon. 

Daniella Rosas

Lucca Messina et Daniella Rosas ont un pied et 4 orteils et demi à Tokyo. Seule la victoire d'un autre Péruvien (ou d'une Péruvienne pour Daniella) lors des ISA Games 2019 ou 2020 les priverait du voyage. Ce qui est très peu probable d'arriver, tant le niveau aux ISA sera élevé (plusieurs surfeurs du CT seront cette fois de la partie). Les jeux panaméricains étant moins importants que les ISA Games 2019 et 2019 dans la course à la qualification olympique. 

Il est donc très probable que Messina et Rosas soient devenus dimanche les deux premiers surfeurs à booker leur vol pour le Japon ! Car comme évoqué précédemment, ces jeux pan-américains ont officiellement assuré au Pérou 2 places pour Tokyo.

"Je sais que je ne suis pas encore sûr d'être qualifié pour Tokyo, mais bien évidemment que je me donne tous les moyens possibles. Je vais aussi participer aux ISA World Surfing Games pour être certain que personne ne me passe devant dans le classement qualificatif" a déclaré Lucca Messina après sa victoire.

Lucca Messina

Si rien n'est encore officiel, les deux principaux concernés se voient déjà porter les couleurs du Pérou sur les vagues japonaises en 2020 : "Je suis vraiment heureuse que cet event ait eu lieu au Pérou. C'était un rêve pour moi d'aller à Tokyo. Je veux juste faire ce qu'il y a de mieux pour mon pays" confie Daniella Rosas.

 POINT QUALIFIÉS PROVISOIRES

Messieurs

Kolohe Andino (Etats-Unis)
Filipe Toledo (Brésil)
John John Florence (Etats-Unis)
Italo Ferreira (Brésil)
Kanoa Igarashi (Japon)
Jordy Smith (Afrique du Sud)
Ryan Callinan (Australie)
Julian Wilson (Australie)
Michel Bourez (France)
Jeremy Flores (France) 

Dames

Carissa Moore (Etats-Unis)
Sally Fitzgibbons (Australie)
Stephanie Gilmore (Australie)
Lzkey Peterson (Etats-Unis)
Tatiana Weston-Webb (Brésil)
Brisa Hennessy (Costa Rica)
Johanne Defay (France)
Silvana Lima (Brésil)


Comment se qualifier ? 

4 moyens d'y parvenir. Nous les avons classé par ordre d'importance et par ordre prioritaire. 

1) Le Championship Tour de la WSL 2019 
Les 10 premiers hommes et les 8 premières femmes du classement de la WSL seront qualifiés dans la limite de 2 maximum par pays. Par exemple, chez les hommes, dans le cas où Jérémy Florès, Michel Bourez et Joan Duru terminent tous les 3 dans le Top 10, seuls les 2 premiers décrocheront leur billet. Et si plus de 2 surfeurs d'un même pays figurent dans le top 10, la place qualificative revient au 11e, 12e...


2) Les ISA World Surfing Games 2020
Les 4 premiers surfeurs et les 6 premières surfeuses (toujours à raison de 2 max. par pays et par genre) seront éligibles. Cette compétition devra avoir lieu avant le 31 mai 2020, date limite pour qualifier des athlètes pour les J.O. Le lieu de la compétitions n'est pas encore connu.


3) Les ISA World Surfing Games 2019
Les 4 meilleurs surfeurs et les 4 meilleures surfeuses de chaque zone (Europe, Océanie, Afrique et Asie) seront éligibles (pour le continent américain, ça se passera lors des Jeux Panaméricains - voir ci-dessous). Ces places seront attribuées si et seulement si il reste des places pour eux en tenant compte de celles attribuées via le CT 2019 et les ISA Wold Surfing Games 2020, qui sont prioritaires.


4) Les Jeux Panaméricains 2019
Le premier de chaque catégorie (hommes - femmes) décrochera son billet pour Tokyo dans la mesure des places disponibles. La compétition aura lieu au Pérou.


5) La nation hôte
Une place par genre est garantie d'office pour le pays hôte, le Japon. Sauf s'il a déjà décroché ses 2 billets via les compétitions mentionnées ci-dessus.

Précisions

- Les surfeurs n'ayant pas de Comité National Olympique (CNO) ne pourront pas participer aux jeux Olympiques.

- Les surfeurs des îles, par exemple Hawaii et Tahiti, devront concourir sous le drapeau de leur nation à savoir les USA et la France pour ces cas précis.

- Un CNO peut refuser la participation d'un surfeur qualifié.

- Lorsque 2 surfeurs se sont qualifiés par le CT, les surfeurs du même pays ne pourront pas se qualifier par d'autres moyens.

- Les surfeurs qualifiés via les ISA 2019 devront attendre les résultats définitifs des ISA 2020 pour être officiellement qualifiés. Le champion du monde ISA 2019 peut ainsi perdre sa place si un surfeur de sa nation termine dans les 4 premières places lors des ISA 2020.

- Les qualifications sont nominatives et individuelles. Si un athlète déclare forfait ou blessure, la nation ne pourra pas le remplacer. Ce sera le 11e ou la 9e athlète du CT qui le/la remplacera.

- Le CT est plus important que tout le reste ! 

Conclusion

Chez les hommes
- 10 athlètes du CT 2019
- 4 des ISA World Surfing Games 2020
- 4 des ISA World Surfing Games 2019
- 1 des Jeux Panaméricains 2019
- 1 pour la nation hôte

Chez les femmes
- 8 athlètes du CT 2019
- 6 des ISA World Surfing Games 2020
- 4 des ISA World Surfing Games 2019
- 1 des Jeux Panaméricains 2019
- 1 pour la nation hôte

Prochaine étape pour les garçons à Teahupoo du 21 août au 1er septembre. Pour les filles, à Lemoore au Surf Ranch de Kelly du 19 au 21 septembre.           
        

     
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
04/09 - Compétition
La mission ? Assurer les 3 places olympiques garanties via le CT et aller chercher le 2e ticket féminin.
| 0 
25/06 - Compétition
Ça passe (pour l'instant) pour Jérémy Florès, Michel Bourez et Johanne Defay. Pas pour Medina ou Slater.
| 2 
11/04 - Compétition
On vous explique pourquoi la saison 2019 du CT est très importante.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.