Retour sur le Tudor Nazaré Tow Surfing Challenge

Compétition - Justine Dupont a brillé une fois encore en remportant le prix de la performance féminine !

Par - @surfsessionmag -
WSL / Laurent Masurel
Partager sur :   

Un mois après le début de sa waiting period, le Tudor Nazaré Tow Surfing Challenge présenté par Jogos Santa Casa a enfin été lancé à Nazaré ce matin, lundi 13 décembre par la WSL.

La meilleure performance féminine est attribuée à Justine Dupont, tandis que le Brésilien Lucas Chianca est récompensé de la meilleure performance masculine. C'est le duo iconique formé par Lucas Chianca et Kai Lenny qui remporte le prix de la meilleure performance par équipe tandis que Pedro Scooby reçoit le prix du meilleur engagement après avoir chopé ce qui pourrait bien être LA vague de la journée ! 



Lucas Chianca a très rapidement dominé la compétition, dès sa toute première vague il replaque un 360 impressionnant au milieu de son ride. Il termine la compétition avec le score le plus élevé : 23,34 (8,17 x2 + 7). Il triomphe également aux côtés de son partenaire Kai Lenny, duo gagnant de la compétition. Leur équipe reçoit le score le plus élevé: 42,41 points (23,34 pour Lucas et 19,07 pour Kai). L'autre Brésilien Pedro Scooby a été le surfeur le plus bluffant de la journée en s'engouffrant dans les tubes les plus massifs et les plus profonds. Il frôle la perfection sur une de ses vagues avec un 9,50 (sur 10). Pierre Rollet est le premier Français du classement, il arrive en 7ème position avec un score total de 14,23 points (4,83 x2 + 4,57). 



"C'est un honneur de remorquer et d'être le partenaire de Kai", a déclaré Chianca. "Il m'a mis sur les meilleures vagues de la journée et nous avons fait de notre mieux. C'est l'une des meilleures performances de ma vie et je suis tellement excité."

"C'était une manche folle", a déclaré Scooby. "Nous avons choisi les mauvaises vagues au début et je devenais fou mais Nic (Von Rupp) m'a calmé et a fini par me mettre sur une bombe. Son pilotage m'a mis dans le spot parfait et j'ai juste fait le reste, le barrel était vraiment bon."

Justine Dupont


Kai Lenny a fait sa part du job pour amener son duo en tête du classement par équipe, marquant quelques belles sorties sur des gauches, mais ne parvenant pas à trouver les sections creuses sur lesquelles son partenaire était si à l'aise.

"C'est tellement amusant, deux manches ce n'est pas suffisant", a déclaré Kai. "Notre première manche s'est terminée de manière chaotique mais c'est pour ça qu'on vient ici, pour charger. La deuxième était meilleure, Lucas a eu une si belle vague. Ce n'est pas énorme mais c'est toujours gros à Nazaré."

Michelle des Bouillons


Du côté des femmes, Justine Dupont a conservé la tête après ses deux premières sessions avec de bonnes vagues. Son attaque des droites et des gauches, carvant sur les faces de vagues massives s'est avérée une fois de plus inégalable.

"C'est définitivement un travail d'équipe et Pierre (Rollet) a été incroyable", a déclaré Justine. "Nous avons commencé à venir ici à Nazaré ensemble il y a longtemps, donc c'était génial de faire équipe avec lui aujourd'hui et avec Fredo sur le ski de sécurité. Nous avions tellement d'amis autour de nous et c'était juste tellement fou d'avoir toutes nos personnes préférées là pour partager ça."



Le brouillard épais d'hier s'est évaporé et c'est sous un ciel bleu et un soleil radieux que se sont affrontées toute la journée les neuf équipes formées de deux athlètes chacune, dans des conditions très propres. Trois Français étaient en lice : Justine Dupont et Pierre Rollet qui ont fait équipe ainsi que Éric Rebière qui avait la Brésilienne Maya Gabeira comme partenaire. 

Lucas Chianca


Ces dix huit athlètes, qui ne sont autres que les meilleurs surfeurs de grosses vagues de la planète, ont continué aujourd'hui a écrire encore un peu plus l'histoire mondiale du surf de gros et en ont repoussé les limites. 



Les surfeurs se sont affrontés tout au long de la journée sur le spot portugais. Alors que la waiting period de cette compétition courrait sur cinq mois (15 novembre 2021-31 mars 2022), elle a été lancée ce matin après une période de surveillance attentive des tempêtes et des houles, menée par les organisateurs de l'événement. Une fois que l'appel a été lancé, les athlètes ont eu seulement 72 heures pour se tenir prêts. 

Rappelons-le, le beachbreak de Nazaré est considéré comme l'un des meilleurs spots de tow-in au monde pour le surf de gros. La présence d'un canyon sous-marin d'une centaine de kilomètres au large de la côte portugaise, dont la profondeur peut atteindre jusqu'à 5000 mètres en fonction des zones, concentre les houles qui viennent du large. Elles déferlent alors brutalement sur le rivage et forment les vagues sur lesquelles les dix-huit surfeurs se sont affrontés le temps d'une journée. 



C'est une période de tempête très active dans le nord de l'océan Atlantique qui a permis à la compétition d'être ON aujourd'hui. Elle a entraîné la formation d'une houle nord-ouest XXL qui s'est dirigée vers Nazaré dès ce week-end et en ce tout début de semaine. Cette longue période de houle a atteint son pic hier et laissait donc présager des excellentes conditions présentes aujourd'hui sur le spot, qui a évolué sous un léger vent-off shore

Kai Lenny et Lucas Chianca


Aux premières loges, le jury de la WSL a établi ses quartiers sur la célèbre colline qui domine le spot. Le premier heat à frapper le lineup a eu lieu à 8h35 ce matin et s'est déroulé dans des vagues de 6 à 10 mètres proches de la perfection. Dès le début, la compétition a démarré fort ! Ceux qui avaient connu le succès lors de l'édition 2020, Kai Lenny, Justine Dupont et Lucas Chianca, été regroupés dans cette première série.  

Pedro Scooby


Le programme de la compétition 

Heat 1, Group A

- Équipe 1: Kai Lenny (HAW), Lucas Chianca (BRA)
- Équipe 5: Axier Muniain (EUK), Francisco Porcella (ITA)
- Équipe 8: Justine Dupont (FRA), Pierre Rollet (FRA)

Heat 2, Group B

- Équipe 3: Rodrigo Koxa (BRA), Kealii Mamala (HAW)
- Équipe 4: Andrew Cotton (GBR), Will Skudin (USA)
- Équipe 9: Michelle des Bouillons (BRA), Ian Cosenza (PRT)

Heat 3, Group C

- Équipe 2: Nic Von Rupp (PRT), Pedro Scooby (BRA)
- Équipe 6: João de Macedo (PRT), Antonio Silva (PRT)
- Équipe 7: Maya Gabeira (BRA), Eric Rebiere (FRA)

Heat 4, Group A

- Équipe 1: Kai Lenny (HAW), Lucas Chianca (BRA)
- Équipe 5: Axier Muniain (EUK), Francisco Porcella (ITA)
- Équipe 8: Justine Dupont (FRA), Pierre Rollet (FRA)

Heat 5, Group B

- Équipe 3: Rodrigo Koxa (BRA), Kealii Mamala (HAW)
- Équipe 4: Andrew Cotton (GBR), Will Skudin (USA)
- Équipe 9: Michelle des Bouillons (BRA), Ian Cosenza (PRT)

Heat 6, Group C

- Équipe 2: Nic Von Rupp (PRT), Pedro Scooby (BRA)
- Équipe 6: João de Macedo (PRT), Antonio Silva (PRT)
- Équipe 7: Maya Gabeira (BRA), Eric Rebiere (FRA)

Les résultats, cette journée de compétition s'est clôturée sur la remise de quatre prix

- La meilleure performance masculine, attribuée à celui qui a surfé les deux vagues les mieux notées de la journée, est remportée par Lucas Chianca. Il reçoit un total de 23,34 points sur 30. 



- La meilleure performance féminine, attribuée à celle qui a surfé les deux vagues les mieux notées de la journée, est remportée par Justine Dupont.



- La meilleure performance par équipe, qui comptabilise le total des deux meilleurs rides des deux riders de l'équipe, est décernée à Lucas Chianca et Kai Lenny



- Le prix Jogos Santa Casa du meilleur engagement a été a attribué à Pedro Scooby


Mieux comprendre le format de la compétition 

Les dix-huit athlètes étaient répartis en neuf équipes de deux surfeurs qui ont surfé chacune deux fois dans la journée. Chacun des six heats a vu s'affronter trois équipes pendant 50 minutes. Chaque membre d'une équipe a tracté son partenaire sur les vagues avant d'être lui-même tracté par ce dernier. Vous l'aurez compris, il fallait être autant à l'aise sur son gun qu'aux commandes d'un jet-ski ! Les équipes se sont affrontées selon un système de priorités et les coéquipiers pouvaient échanger leurs rôles à tout moment, quelle que soit la manche. 

Niveau score, le tableau de classement individuel a pris en compte le total des deux meilleures vagues de chaque surfeur (sur maximum de 30 points) et le tableau de classement par équipe a pris en compte le total des deux meilleures vagues des deux surfeurs de l'équipe (sur un maximum de 60 points). 
Sur le plan individuel, les surfeurs sont classés selon le total de leurs deux meilleures vagues à l'issue des deux manches, sachant que la meilleure vague compte double. Le score total individuel peut atteindre 30 points au maximum, chaque vague surfée étant évaluée sur une échelle allant de 1 à 10 points

> Par Ondine Wislez Pons
> Le replay est à retrouver sur le site de la WSL 
                 
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
19/12/2016 - Compétition
La Française a remporté ce weekend l'épreuve de gros à la rame en Cantabrie. Chez les hommes, c'est Natxo Gonz...
| 0 
05/10 - Compétition
Rio Waida est devenu quant à lui hier, le 1er surfeur indonésien de l'histoire à se qualifier pour le WCT.
| 0 
03/10 - Compétition
Idem chez les femmes pour Vahine Fierro.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.