Rip Curl Padang Padang : un 10 et la victoire pour Clay Marzo !

Compétition - Erin Brooks, 15 ans, a réalisé elle une performance historique en étant la première femme à participer à l'événement. Elle termine 4e !

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Quelle édition !

Pour résumer en une phrase : Clay Marzo le patron, Erin Brooks la patronne. 

L'Hawaïen a dominé cette 16e édition de la Rip Curl Cup Padang en scorant notamment un 10 parfait pendant que la jeune prodige hawaïenne elle, est entrée dans l'histoire en devenant la première femme à participer à cet évent. Elle s'est classée 4e derrière Clay Marzo donc mais derrière aussi les deux locaux Mega Semadhi (2e) et Mega Artana (3e).

Retour sur cette compétition de tubes à Padang Padang. 



Les conditions

La 16e édition de la Rip Curl Cup a débuté sous un ciel dégagé et dans des conditions épiques jeudi matin sur la péninsule de Bukit à Bali. Un moment très important pour la communauté locale indonésienne qui fêtait le grand retour de l'event depuis sa dernière édition en 2019 et la crise Covid.



Clay Marzo chanceux mais ultra talentueux

Son talent n'est plus à prouver. Et même s'il réussi à scorer ce 10 parfait, l'Hawaïen a dû bénéficier d'un petit coup de main du destin pour s'imposer, lui qui de base n'était pas qualifié pour les 1/2. Clay Marzo peut en effet "remercier" Benji Brand qui, blessé, a dû se retirer. Le fantasque hawaïen était le prochain qualifié sur la liste et l'a donc logiquement remplacé. 

Une deuxième chance qu'il n'a pas laissé passer, lui, qui avec une 2e place, avait manqué de peu le titre en 2019.



"Ce fut une journée épique. Je suis tellement content d'avoir puis scorer ces tubes". On le comprend !

"L'ampoule là-haut dans mon cerveau s'est allumée quand j'ai découvert que j'étais encore dans l'épreuve. Après avoir cru que j'étais éliminé, la pression est retombée et j'ai pu ensuite trouver mon rythme. Benji (Brand) m'a dit de foncer".

Clay Marzo porté en triomphe




Erin Brooks pour l'histoire

Tout juste auréolée d'une médaille d'or aux Championnats du monde juniors ISA et revenant d'un voyage de rêve dans les îles Mentawai, la jeune prodige hawaïenne Erin Brooks, 15 ans, est entrée un peu plus dans l'histoire de son sport hier en devant la première femme à surfer cette épreuve avec les hommes. 

Erin Brooks



Non seulement elle a participé à cette épreuve masculine à 99%, mais elle a fait mieux que ça puisqu'elle s'est qualifiée pour la finale où elle s'est classée à une très belle 4e place, confortant ainsi son statut d'une des meilleures surfeuses de tubes de la planète. 

En plus de ça, Erin Brooks a remporté aussi le titre du premier super heat féminin à Padang, où quatre surfeuses de haut niveau se sont affrontées pour mettre en évidence la croissance du surf féminin.

Un super heat féminin composé d'Erin Brooks donc, mais aussi de deux surfeuses locales (Kailani Johnson et Taina Izquierdo) et de l'Australienne Ziggy Mackenzie.



"Tous les gars et toutes les filles se débrouillaient si bien", a déclaré Brooks. "C'était super cool de se mesurer aux deux. Les vagues étaient déchaînées aujourd'hui et je suis très heureuse de mes performances. Les filles de la région ont été très gentilles avec moi et elles ont fait du bon boulot ici aussi. Je vais continuer à faire de mon mieux pour faire avancer le surf féminin".





Les locaux en force

Le duo indonésien composé de Mega Semadhi et Mega Artana a fait la fierté de toute l'Indonésie en obtenant respectivement la deuxième et la troisième place de la finale. Tous deux ont montré leur connaissance et leur expertise de la vague, donnant du fil à retordre à Clay Marzo.

Mega Artana était tout sourire après la finale. 

"C'est incroyable de surfer cette vague dans de telles circonstances. Cet événement est de grande envergure, surtout pour les Indonésiens. Padang est comme la version indonésienne de Pipe. Si vous voulez être grand et exister avec les médias et les sponsors, vous devez le faire ici, à Padang."

Un sentiment partagé par James Hendy, président directeur de Rip Curl Indonésie. 

"Je veux dire du fond du cœur un énorme merci à la communauté locale, à tous les surfeurs locaux qui nous permettent de faire chaque année cette compétition. C'est une grande chance pour la communauté mondiale et locale de voir certains des meilleurs surfeurs de tubes surfer contre les héros locaux. C'est vraiment quelque chose d'unique et c'est pourquoi nous organisons cet événement".


L'erreur de Nic Von Rupp

Clay Marzo et Erin Brooks ont survolé la première demi-finale, les deux surfeuses profitant d'une erreur du Portugais Nic Von Rupp. N'ayant besoin que d'un 2.56 pour avancer et ayant la priorité, le Portugais a laissé passer une vague à gros potentiel dans les dernières minutes, ce que Marzo a transformé en un 5.17 pour améliorer son total de manche et filer en finale. 

Clay Marzo


La deuxième demi-finale s'est transformée en une avalanche de barrels, Samadhi et Artana obtenant d'excellents scores, meilleurs que ceux de l'Américain Ian Crane, qui a pourtant lui aussi réalisé un ride parfait.



Ian Crane


2022 Rip Curl Cup Final Results

1. Clay Marzo (HAW) 18.73
2. Mega Semadhi (IDN) 15.23
3. Mega Artana (IDN) 12.53
4. Erin Brooks (HAW) 11.57

>> Résultats complets juste ici

Revivez la cérémonie d'ouverture

                                     
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
Il y a 3 jours - Compétition
Wildcards, surfeurs présents, animations... on vous dit tout sur la compétition qui aura lieu du 16 au 21 août...
| 0 
Il y a 4 jours - Compétition
Kelis Kaleopa'a et Taylor Jensen eux, remportent en longboard le Vans Duct Tape Invitational.
| 0 
Il y a 6 jours - Compétition
Vahine Fierro c'est logique, le vainqueur des trials c'est normal, Nathan Hedge on cherche à comprendre...
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.