Les Maldives peinent à redorer leur blason

Environnement - Une grande partie des écosystèmes du pays est menacée par des projets de construction visant à protéger des intérêts privés de développement.

Par - @surfsessionmag -
©ahmed_aznil
Partager sur :   

Entre l'abolition de la charia, une meilleure gestion des déchets et le retour des droits de l'Homme, Ibrahim Mohamed Solih, le président des Maldives élu au suffrage universel à la fin de l'année 2018 a du pain sur la planche, lui qui avait fait de ces 3 sujets importants, des promesses de campagne. Un passage obligatoire pour redorer l'image d'un pays boycotté depuis plusieurs années.

L'homme d'Etat de 58 ans est un ancien membre de l'opposition au régime autoritaire de Maumoon Abdul Gayoom, ex-dictateur qui a plongé le pays dans une vague de répression pendant 30 longues années. C'est lui qui doit (normalement) redonner ses lettres de noblesse au pays. 

Pourtant, une tendance alarmante s'est développée aux Maldives (et ailleurs dans le monde) ces dernières années : une grande partie des nombreux écosystèmes de surf vierges du pays a été affectée ou carrément détruite par des projets de construction et d'infrastructure visant à protéger des intérêts privés de développement. Un peu comme ce qui se passe en ce moment du côté de Barbuda.




C'est pourquoi aujourd'hui, Save The Waves et ses partenaires internationaux ont fait savoir qu'ils soutenaient les surfeurs locaux et les organisations locales pour protéger les vagues menacées par ces projets de développement et d'infrastructure qui compromettent certains des spots de surf les plus précieux des Maldives. 

Les locaux estiment qu'environ 20 vagues sont immédiatement menacées par ce projet d'infrastructure. D'autres auraient déjà été endommagées ou perdues en raison de ce développement.



"Les Maldives abritent un trésor d'écosystèmes de surf qui a une valeur biologique, sociale et économique incroyable. Malheureusement, ces écosystèmes n'ont pas été protégés du développement côtier effréné - sans parler des impacts à long terme du changement climatique", a précisé Trent Hodges, responsable des programmes de conservation pour Save The Waves. "Le gouvernement a l'obligation de protéger ces ressources qui fournissent des avantages mesurables pour les communautés et les économies locales".

Deux des meilleures et des plus accessibles vagues des Maldives sont sous la menace immédiate de projets d'infrastructure qui pourraient modifier de manière significative la vague et l'écosystème environnant. C'est pourquoi Save The Waves travaille en étroite collaboration avec l'organisation locale indépendante Save Our Waves Maldives. La campagne adopte une approche régionale pour sensibiliser aux dangers de ces vagues menacées, tout en travaillant directement avec des partenaires locaux sur des solutions concrètes en riposte à des menaces de développement spécifiques.



Le gouvernement des Maldives et la Blue Prosperity Coalition doivent s'engager eux à adopter un plan d'espace marin juridiquement contraignant, comprenant la désignation d'au moins 20 % des eaux des Maldives comme zones marines entièrement protégées. En outre, le gouvernement des Maldives a adhéré à l'Alliance mondiale pour les océans au début de cette année, Alliance qui prévoit de protéger 30 % des océans de la planète d'ici 2030.

La campagne "Save Our Waves Maldives" se joint aux réunions des parties prenantes pour s'assurer que les écosystèmes marins (et les vagues) feront bien partie de la stratégie de protection du littoral local. Un enjeu important quand on sait que 40% du PIB des Maldives provient du tourisme effectué sur ses nombreux atolls (26 au total). Mais les Maldives c'est aussi plus de 1 100 îles coralliennes dont 80% sont inhabitées



Pour l'instant, l'action la plus importante que chacun puisse entreprendre pour la protection des Maldives est de signer une pétition lancée par Save The Waves. Cela devrait permettre de s'assurer que le gouvernement des Maldives et ses agences donneront la priorité à la conservation des ressources dans les projets de développement en plus de protéger de manière proactive les écosystèmes.

Ce combat est l'occasion pour les Maldives et son gouvernement, de montrer que la révolution politique et écologique promise par le nouveau président ces dernières année n'était pas que de simples paroles. Car si le pays a bien rejoint à nouveau le Commonwealth, l'influence d'un islam radical est toujours bien présente et la gestion des déchets est toujours insuffisante. 



À propos de la coalition Save The Waves

La coalition Save The Waves est une organisation internationale à but non lucratif qui se consacre à la protection des écosystèmes de surf dans le monde entier. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site www.savethewaves.org

>> Et si vous souhaitez signer la pétition, c'est juste ici                               
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 2 
03/03/2016 - Environnement
Tensions entre locaux et gouvernement autour de projets menaçant certaines vagues de l'archipel.
| 0 
24/03 - Environnement
Malgré le contexte sanitaire actuel, organiser une Initiative Océane est encore possible et plus que jamais né...
| 0 
16/03 - Environnement
L'avenir du plus grand fleuve préservé d'Europe est en jeu.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Et pendant ce temps, les vagues vie...
On a regroupé les images de line-ups vides en France et dans le monde. C'est beau mais ça pique un peu !
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.