Bac : comment concilier révisions... et sessions surf ?

Extra - Le jeune bodyboardeur Maxime Castillo nous explique comment il a concilié les sessions bachotage et l'entraînement dans les vagues...

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

Multiple champion de France et champion d'Europe, Max Castillo, 18 ans, a déjà une palme dans le monde du bodyboard pro et compte à son actif quelques compètes sympas, dont Pipe. Son autre palme, c'est au lycée qu'il la traîne, troquant le body contre un cartable pour suivre une terminale STG au lycée Lauga. Comment concilier surf (en l'occurrence bodyboard) et révisions pour le Bac, surtout quand on habite à quelques dizaines de mètres d'un spot ? L'intéressé nous a répondu vendredi, à 3 jours des épreuves qui débutaient ce matin. Manque de bol pour lui, les vagues ont été dingues tout le week-end :

"Le bodyboard a vraiment influencé mon parcours avec tous les voyages, les compétitions à travers le monde, du coup j'ai été pas mal absent pendant les cours, particulièrement cette année. Mais je me suis fait un petit programme de révision depuis le mois de mai, classé par matière et par chapitre pour m'organiser. Entre les compètes, surtout en juin, et mes sessions j'ai vraiment besoin que ça soit clair.

photo : PH de Narbonne / Surf Session

Mais bon avec l'appart juste en haut de la Grande Plage de Biarritz, j'ai les vagues à mes pieds. Ça a des inconvénients parce quand on descend et qu'on voit les conditions, on est souvent blasé d'aller en cours. C'est plutôt frustrant. Mais dès la journée terminée, je fonce à l'eau parfois même le matin juste avant de filer au lycée. J'avoue avoir déjà séché les cours pour profiter d'une belle session. Mais quand j'y pense, oui on peut dire que j'ai plus révisé que surfé ces derniers temps.

J'espère sincèrement être prêt pour le Bac qui commence lundi (on a rencontré Max vendredi, ndlr). Je suis déjà en train de m'inscrire au BE pour être prof de body dans les écoles. Normalement, je passe ma formation en février, pour l'instant j'ai les pré-requis à faire à la fin de l'année donc je vais partir en voyage tout l'hiver."

A la question "Que fais-tu si il y a une session mythique qui s'annonce le jour de l'épreuve ?», Max n'hésite pas une seconde : "Pour la vraie épreuve je suis prêt à sacrifier la session. Pour un Bac blanc, tout dépend des vagues". C'est déjà ça...

Et vous, comment vous organisiez-vous entre surf et révisions pendant les exams ?

photo : Aurélien Leroy

Retrouvez l'actu de Max Castillo sur son blog www.maximecastillo.com

Partager sur :   
COMMENTAIRES (2)
guy - le 19/06/2012 à 16:55
j’ai plus révisé que surfé ces derniers temps.
Répondre
guy - le 19/06/2012 à 16:56
heureusement que vous ne passez pas le bac... (contrairement à moi!)
Répondre
Articles relatifs
| 0 
26/10/2015 - Extra
? Michel Bourez ressortait des entrailles de Supertubos.
| 2 
03/10/2012 - Extra
Une fois n'est pas coutume à La Gravière, la surprise n'est pas venue du pic mais de la plage, avec la présenc...
| 0 
15/09/2010 - Extra
L'Hawaiien empoche les 50 000 $ du pactole grâce à son backflip, le fameux " flynnstone flip"...
| 0 
29/09/2014 - Extra
Dans une course au titre très disputée, Amaury Lavernhe est devenu champion du monde de bodyb...