Tristan Guilbaud ne participera pas à l'étape d'Haleiwa

Les Surfeurs - Nous sommes allés lui demander les raisons qui ont motivé son choix de ne pas participer à la dernière étape des Challenger Series.

Par - @surfsessionmag -
WSL  
Partager sur :   
Cette semaine, Tristan Guilbaud a annoncé sur son compte Instagram sa décision de ne pas participer à la dernière étape des Challenger Series d'Haleiwa. Alors que le Vendéen faisait partie de la Seeding List, il ne verra pas les vagues hawaïennes. Bien que ses résultats sur les trois premières étapes de ces CS ne lui permettaient pas de se qualifier sur le CT à moins d'un exploit, nous sommes allés lui demander les raisons qui ont motivé son choix : 

"Je vais être très honnête, avant de partir aux Açores, je me posais déjà la question. Principalement pour des raisons financières parce qu'aller à Hawaï, ça coûte cher. Il faut un bon budget quand tu prends le logement et le quiver sur place. C'est la première raison."



"Ensuite, le nouveau format de cette année fait que si tu ne te qualifies pas sur le CT, tu dois repasser dans tous les cas par les qualifications régionales. Vu que je n'avais rien fait sur les 3 épreuves précédentes du CS, même si je rentrais sur la Seeding à Hawaï, je n'avais pas assez de points pour me qualifier. Donc j'ai attendu de voir comment la saison européenne allait démarrer, avec les Açores. Comme elle a débuté de la meilleure des manières, je me suis dis que j'allais me concentrer sur la saison européenne."

WSL


"J'ai demandé à Rob [ Rob Gunning, Tour Manager de la WSL, ndlr ] et à la WSL si le fait d'aller à Hawaï, même sans avoir de chance de se qualifier, pouvait me servir pour la qualification pour les Challenger de 2022. Et la réponse n'était pas claire. Donc j'ai pesé le pour et le contre. Hawaï, c'est quand même une super expérience. Haleiwa, on a pas toujours la chance de faire une compet' là-bas. Après, Hawaï j'y ai passé pas mal d'hiver ces dernières années. J'ai fais Haleiwa en 2019. Je me suis dis que j'allais garder mon budget."

WSL


"Surtout que le planning 2022 a l'air plus chargé que celui de cette année. La réalité est qu'avec le COVID, mes contrats de sponsoring ont été directement impactés. Heureusement que la saison européenne et mondiale a été plus courte cette année. Sinon je n'aurais pas pu tout faire.

Pour moi cette décision a du sens. Quand on est sur les Challenger, c'est pour se qualifier sur le CT. Que Maxime Huscenot, Michel Bourrez, Jorgann Couzinet qui ont une chance potentielle et mathématique de se qualifier y aillent, c'est tout à fait normal. Si j'en avais une, je le ferais aussi. Après, très honnêtement, je n'en ai pas. Ce sont mes deux raisons principales qui ont motivé mon choix de ne pas aller à Hawaï cette année."

WSL


Une décision qui sourit à un autre Français. Premier alernate sur la Seeding List, Gastien Delahaye profitera du retrait de Tristan pour scorer les vagues hawaïennes. 

"Et en plus, j'ai regardé la seeding list avant d'annuler mon inscription. J'ai vu que Gatien était premier alternate. Donc je lui ai envoyé un message pour lui dire que je me retirais et il était hyper content. Je lui souhaite de la réussite là-bas."

WSL


Au cours de l'entretien, la détermination du surfeur se dégageait. Le Vendéen se donne des objectifs très clairs : performer sur les étapes européennes pour participer aux CS 2022. Ce n'est que partie remise, loin d'abdiquer, Tristan se fixe un rendez-vous pour l'année prochaine. En conclusion de l'appel, la couleur est annoncée : 

"En 2022, on est de retour !"

>> Par Julen Bordachar   
           
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
14/09/2020 - Les Surfeurs
''N'ayant toujours pas eu de réponses de la WSL à mes questions concernant les nombreuses aberrations de leur ...
| 0 
22/11/2018 - Les Surfeurs
La double championne du monde australienne brise le silence et revient sur sa maladie.
| 1 
02/07/2018 - Les Surfeurs
L'Américain vient d'annoncer la nouvelle (prévisible) au micro de la WSL !
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.