Ouragan Paulette : un swell à 20 secondes de période

Météorologie - La houle qui a touché la France ce week-end était vraiment particulière, mais était-on du bon côté de l'Atlantique ?

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

On l'avait vu venir ce swell du week-end avec sa période qui mettait tous les compteurs dans le rouge, et tandis que certains se demandaient si les modèles avaient buggé, d'autres se demandaient quel spot pourrait bien encaisser une houle aussi longue.

La première question a trouvé réponse samedi matin quand la bouée de St-Jean-de-Luz a confirmé qu'on avait affaire à une houle assez exceptionnelle, avec une houle dépassant ponctuellement les 20 secondes de période et se maintenant plusieurs heures au dessus de 19 secondes. Le phénomène est rare puisque dans l'Atlantique on considère qu'une période supérieure à 12 seconde indique déjà une houle longue et qu'on y dépasse vraiment rarement les 16 secondes.

Certes cette période n'est pas un record puisqu'on a mesuré jusqu'à 25 secondes de période en février 2011, mais il s'agissait alors de la tempête Quirin qui avait également poussé des vagues records à travers l'Atlantique, et permis à Benjamin Sanchis de surfer une vague de 18 mètres à Belharra.

Rien à voir ce week-end, puisqu'on voit dans le tableau ci-dessus que les vagues tournaient à peine autour du mètre au pic de la période, et que même ce dimanche les vagues ne dépassaient pas deux mètres. Mais alors d'où vient cette période insensée ?

Eh bien de la distance parcourue par le swell, qui a laissé le temps à la houle de bien s'organiser et aux vagues de s'espacer, puisque, rappelons le, la période correspond à l'intervalle séparant deux vagues. Et de la distance, cette houle en a parcouru puisqu'elle est issue de l'ouragan Paulette, qui est allé faire demi-tour au large des côtes américaines avant de se décider à nous envoyer quelques vagues.


ET LE SURF ALORS ? 


Premiers servis, Antillais et Américains ont été gâtés par la houle envoyée par Paulette. BarbadePuerto Rico (vidéo ci-dessus),FlorideNew York, Nouvelle-Angleterre (ci-dessous)... Les spots se sont allumés les uns après les autres.
Ben Gravy a même scoré une des meilleures vagues de sa vie dans le New-Jersey !


En France ? Avec autant de période, on savait que ce serait compliqué, d'autant plus que le vent s'est rapidement invité. Certains ont scoré sur des spots secrets, beaucoup se sont brossés, et Maxime Huscenot a bien résumé une journée passée à chercher... 


 Alors vivement le prochain swell cyclonique, mais avec un tout petit peu moins de période svp !     
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
12/05 - Météorologie
El Niño, Gulf Stream, gel et sel... ce qu'il faut savoir sur cet élément que nous aimons tant.
| 0 
27/02 - Météorologie
Une vague tout aussi exceptionnelle que la façon dont elle a été mesurée...
| 0 
31/01 - Météorologie
Les vagues montant jusqu'à 17m ont tout cassé... Mais certains ont trouvé le moyen de surfer !
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.