Typhon Hagibis : du surf et des larmes

Météorologie - Plus de 70 morts, des dégâts matériels et des pertes de sacs radioactifs... On fait le point sur le passage du typhon au Japon.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Le typhon Hagibis a frappé le Japon dans la nuit de samedi à dimanche. De niveau 5, c'est le typhon le plus puissant que le Japon ait connu depuis 1958. Précédé de fortes précipitations et de pluies diluviennes, le typhon est d'abord arrivé sur l'île d'Honshu avec des rafales enregistrées à plus de 200km/h. S'en est suivi un séisme de magnitude 5,7 sur Tokyo.

De nouvelles précipitations mardi soir ont été perçues comme une nouvelle menace pour tous les habitants, encore sous le choc de la catastrophe.


De gros dégâts

Aux dernières nouvelles (mardi soir), 74 victimes, 15 disparus et plus de 200 blessés. Près de 100 000 soldats, pompiers, policiers et garde-côtes sont toujours mobilisés pour assurer le sauvetage des zones sinistrées. Mardi soir toujours, 24 000 foyers étaient encore privés d'électricité et 128 000 d'eau potable. 

Près de 200 cours d'eau sont sortis de leur lit, emportant majoritairement les habitations situées en aval des collines. Les provinces japonaises les plus meurtries sont principalement Miyaki et Fukushima.


Par ailleurs, une dizaine de sacs stockant de la terre et des feuillages contaminés par la radioactivité de la zone de Fukushima ont eux aussi été emportés par le typhon. Selon Keisuke Takagi, le porte-parole du ministère de l'Environnement, 10 des 2 667 sacs ont été emportés, il affirme aussi que "6 d'entre eux ont été retrouvés". Toujours d'après lui, "il n'y a pas plus d'informations selon lesquelles les sacs auraient été déchirés. [...] Il n'y a rien à craindre". 


Un typhon inhabituel dans le Nord du Japon

Les dégâts que le Japon a subi commencent à poser la question de la capacité gouvernementale à prévoir et gérer ce type de phénomène, alors même que le Sud du pays est plutôt habitué aux catastrophes naturelles du genre. Le typhon vient aussi relever l'importance du dérèglement climatique : si les typhons adviennent habituellement dans le sud du pays, il a ici eu lieu au nord et centre du Japon à cause de la hausse des températures.


Du surf pour rappeler que malgré le drame, la vie continue

Quelques surfeurs aventureux se sont lancés dans les eaux japonaises, alors que le typhon a diminué en catégorie 2, donnant lieu a un swell exceptionnel, bien que dangereux, sur l'île d'Honshu. Histoire de rappeler que malgré le drame, la vie continue. 



> Source : AFP    

                       
Mots clés : typhon hagibis, japon
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
05/09/2018 - Météorologie
En traversant le Japon, le typhon a produit de belles sessions, mais surtout beaucoup de dégâts.
| 0 
15/10 - Free Surf
Des (faux) airs de Nazaré. Les quelques locaux aventureux ont (re)poussé leurs limites et sont parvenus à scor...
| 0 
18/10 - Autres
Fight for the bight, marée noire au Brésil, typhon au Japon, culture surf à Cuba et bien plus encore...
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.