Okahina Wave s'implante à Libourne

Piscines à Vagues - Après le Futuroscope en 2020, la vague artificielle écologique continue son implantation en Gironde.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Le projet Okahina Wave est lancé ! Vous vous souvenez, cette vague artificielle écologique qui réglerait de nombreux problèmes, environnementaux notamment.

Après une première installation prévue au pied du Futuroscope, à Poitiers, courant 2020, voilà que la vague écologique prévoit de s'implanter en Gironde, du côté de Libourne en 2022.

En effet, nous avons appris qu'un projet d'implantation d'une vague de surf écologique sur le lac des Dagueys à Libourne (Gironde) s'amorce avec la société OKAHINA WAVE. Cette vague semi-naturelle dont nous vous parlions il y a quelques temps, viendra enrichir le site sportif des Dagueys réputé et plébiscité pour la pratique du canoé-kayak et de l'aviron au plus haut niveau.

"On aimerait ouvrir pour la saison 2022" nous a précisé Laurent Héquily. 



L'installation qui prendra place à Libourne fera 60 mètres de diamètre. Celle qui sera installée au Futuroscope, 40 mètres. 

Ce test grandeur nature est prévu pour le printemps 2022 (début d'installation prévu fin 2021).

Okahina c'est quoi ? 

Créée et pensée par Laurent Héquily, c'est la première vague de surf respectueuse de l'environnement, transportable et configurable. En effet, Okahina Wave n'est autre que le résultat d'un procédé écologique facile à installer et à démonter. 

"En 1 mois c'est démonté et le site retourne à son état naturel"

Mais c'est aussi :

- Une vague en milieu naturel (mer, rivière, lac, plans d'eau urbains)

- Un atoll flottant sans bassin en béton, ni système de filtration. 

- Une structure modulable adaptée aux différents sports de glisse (surf, body, wake...)

- Un temps de glisse de 30s à l'infini

- Une vague toutes les 10 à 15 secondes, qui creuse, qui tube et qui est configurable.

- Un fonctionnement inspiré de la nature, économe en énergie et qui n'impacte pas durablement l'environnement

- Un récif artificiel pour la faune, la flore, qui permet une oxygénation des lacs limitant ainsi leur asphyxie.

- Un lieu de vie énergisant et apaisant pour la nature et pour l'homme.

- Et un changement de paradigme total dans le monde des vagues artificielles. 



Okahina Wave, une démarche réfléchie pour une innovation GreenTech

Il aura fallu 4 années de R&D pour que la société Wavering Solution conçoive la GreenTech Okahina Wave et perfectionne sa vague de surf artificielle, dont l'innovation technologique améliore la biodiversité des milieux aquatiques dégradés. 

Okahina Wave utilise la souplesse et la faiblesse naturelles de l'eau pour créer une vague à surfer respectueuse de l'environnement. Une vague semi-naturelle qui, comme on vous le disait, oxygène et limite le réchauffement de l'eau, favorisant ainsi la diversité du biotope aquatique. 

Un changement total de paradigme dans le monde des vagues artificielles de surf

A la différence des autres solutions de vagues artificielles de surf, Okahina Wave demande peu d'aménagements pour voir le jour et n'impacte pas durablement les sites.

« La vague Okahina consiste en une infrastructure légère flottante en forme d'atoll polynésien qui vient se positionner sur des plans d'eau existants qu'elle ne dénature pas. Au contraire, elle est facilement démontable et en phase avec les enjeux de son époque. Elle ne nécessite pas d'emprise au sol, ne les imperméabilise pas durablement, ne requiert pas de bétonnage, ne mobilise pas ensuite d'importante quantité d'eau, encore moins de filtration. Contrairement à certains sites dont la consommation énergétique équivaut à 600 à 800 foyers, la sienne est très limitée et par ricochet, son impact carbone également. Elle contribue à oxygéner les eaux des lacs ou des lagunes marines en créant du mouvement et limite ainsi l'asphyxie des plans d'eau. Elle intégre dans sa structure une nurserie à poissons et des récifs artificiels. Ce sont tous ces critères qui rendent la vague seminaturelle Okahina Wave unique et écologique. » nous explique Laurent Héquily son fondateur.

Les atouts d'Okahina Wave 

- Semi-naturelle, c'est la seule vague artificielle dynamique en milieu naturel (mer, lac, rivière...).

- Ecologique (faible consommation d'énergie, pas de béton, pas d'imperméabilisation des sols, oxygénation de l'eau, récif artificiel pour la faune et la flore...)

Facile à déployer et à démonter, sans impacter durablement les sites naturels.

Tout public avec une gamme de différentes hauteurs de vagues, de 60 cm à 2 m de haut, adaptée aux débutants comme aux surfeurs avancés, de tous âges et niveaux.

Touristique, car elle booste le développement économique des territoires avec un écosystème complet d'entreprises secondaires, garantissant des bénéfices supplémentaires significatifs tout au long de l'année.

Autant d'arguments qui ne peuvent laisser insensibles aujourd'hui, à l'heure où les vagues artificielles (il ne faut plus dire piscines) poussent un peu partout. 

Photo à la une : DEIS          
 
Partager sur :   
COMMENTAIRES (5)
gustave2019 - le 10/10/2019 à 19:09
la présentation est sympa ,faire des vagues dans des lacs pourquoi pas .......mais j ai vraiment du mal à croire que cela soit tout rose!!!!!
1/ faire des vagues c est forcement utiliser de l'énergie donc certainement de l'électricité ......edf c est la catastrophe les amis!!!!!! les generations précédentes ont eu de l'electricité pas cher nous ca va etre horrible nos centrales sont en fin de vie et ca va couter une blinde!!!!!
2/ des vagues ca sera des mouvements d'eau et ca c est tres compliqué à gerer!!!!!
c est fou cette envie de faire du pognon avec les vagues!!!!!!
protégeons nos océans partageons nos vagues arrêtons de toujours vouloir faire de l argent avec le surf
Répondre
GUIDOP - le 11/10/2019 à 13:05
Quid de l'érosion des berges ? Avez-vous déjà été sur un lac ? Voyez comme le moindre sillage se propage sur tout le plan d'eau jusqu'au bord. Vous mesurez l'état de votre bassin avec une telle machine ?
Répondre
GUIDOP - le 11/10/2019 à 15:12
Vous imaginez faire du kayak ou du sup sur un lac en perpétuelle ondulation ?
Répondre
Multirider - le 12/10/2019 à 11:49
Projet qui ne dépassera probablement jamais le stade du photoshop car technologie à peine expérimentale,. contrairement à celles déjà bien éprouvées,. proposées dans plusieurs pays. Trop de buzz et qui ne servira pas la cause des vagues artificielles en France...
Répondre
GUIDOP - le 14/10/2019 à 14:20
L'idée est plutôt bonne, mais il faut, là aussi, un plan d'eau dédié avec des rives anti backwash.
Répondre
Articles relatifs
| 3 
24/09 - Piscines à Vagues
''La 1ere profitabilité d'Okahina doit absolument être pour l'environnement et la biodiversité''. Voilà (peut...
| 0 
02/09 - Piscines à Vagues
Qu'on les aime ou qu'on les déteste, on fait le point avant la 8e étape du CT au Surf Ranch.
| 0 
20/06 - Piscines à Vagues
Et Rip Curl s'associe au projet en signant un partenariat avec The Wave.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.