Ouverture d'un Wave Surf Café à Perpignan

Piscines à Vagues - C'est le 2e en France après celui de Bordeaux !

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

À croire que le concept est une réussite ! 2 ans après avoir lancé le premier Wave Surf Café à Bordeaux, la société éponyme a décidé d'agrandir le concept. Le 16 février prochain, un nouveau Wave Surf Café ouvrira, à Perpignan cette fois-ci. 

L'espace commercial qui accueille déjà une salle de sports, souhaite ainsi renforcer son côté loisirs.

Construit au sein de l'espace commercial l'Espace d'Or à Château Roussillon, cette "piscine" à vagues permettra de s'essayer au surf et au bodyboard toute l'année sur une vague artificielle. Et essentiellement près du bar... Ouvert tous les jours de la semaine, ce Wave Surf Café espère connaître la même réussite que son compère bordelais qui attire lui près de 35 000 personnes à l'année. Un endroit qui a même l'an dernier accueilli des compétitions... Et le gros avantage, c'est qu'une fois la session terminée, la petite mousse n'est pas très loin !


Quand ? Le 16 février
Où ? L'Espace d'Or à Château Roussillon
Horaires : Tous les jours      

      
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
19/01 - Piscines à Vagues
Un accord de plusieurs millions de livres vient d'être signé entre WaveGarden et le promoteur anglais The Wave...
| 0 
05/10/2021 - Piscines à Vagues
Le territoire britannique pourrait héberger une dizaine de ces structures d'ici 2025.
| 0 
02/09/2019 - Piscines à Vagues
Qu'on les aime ou qu'on les déteste, on fait le point avant la 8e étape du CT au Surf Ranch.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.