Romain Cloitre, seul rescapé français à Saquarema

QS - Dans des conditions moins solides que mardi (1,5-2 m) mais tout aussi excellentes, la fin du round 96 et la totalité du round 48 ont été menés à leur terme, ce mercredi.

Par - @romainferrand -
L' australien Perth Standlick, auteur de la meilleure vague de la journée (9,60pts) Photo : ASP South America  
Partager sur :   

- Le fait du jour : A chaque journée de compétition, son Brésilien du Top 34 en moins sur la plage d'Itauna. Après Miguel Pupo mardi, c'est au tour d'Alejo Muniz d'avoir quitté prématurément le Quiksilver Saquarema Prime ce mercredi. Dans une série largement dominée par l'Américain Chris Ward (17,90), Muniz a vu son compatriote Jean da Silva (photo) débouler dans les dernières minutes et s'octroyer le second strapontin pour le round 24 : 13,64 contre 10,67. Un duel suivi de loin par le Péruvien Gabriel Villaran (10,20). Jamais aussi dangereux qu'à domicile, da Silva avait atteint la finale du tout premier Prime de la saison, début février, à Fernando de Noronha, petite île paradisiaque brésilienne. Attention à lui.

- Les Français : Kolohe Andino intouchable dans le heat 5 avec ses turns endiablés (17,37), Joan Duru, Romain Cloitre et Billy Stairmand (NZL) n'avaient dès lors plus qu'une place qualificative à se disputer pour espérer rallier le round 48. Deux vagues (8,17 et 5,93) auront suffi à un Cloitre solide pour clore rapidement l'affaire, boutant hors du contest Duru et le Néo-Zélandais, ce dernier pourtant auteur, la veille, de la meilleure vague. L'aventure brésilienne continue donc pour le surfeur réunionnais, qui retrouvera au round 24 (sans élimination) le Brésilien Alex Ribeiro et l'Américain Chris Ward, qui fait forte impression depuis le début de la compétition.

"Les vagues étaient plus grosses mardi, mais aujourd'hui (mercredi), l'océan était plus compact, avec des séries idéales pour lancer quelques manoeuvres", relatait Kolohe Andino. "J'ai obtenu d'entrée deux bonnes vagues qui m'ont permis de passer quelques turns consécutifs, et même un air sur une autre. Je suis content de continuer car les vagues sont de très bonne qualité ici."

Romain Cloitre sera l'unique représentant tricolore à ce stade de la compétition, Charly Martin et Adrien Toyon n'ayant pu sortir leur épingle du jeu de deux heats difficiles. Pas grand chose ainsi à se reprocher pour Martin, dernier de sa série avec 9,20, très loin derrière l'Australien Perth Standlick (photo), top vague du jour (9,60) et premier avec 17,93, juste devant l'Irlandais Glenn Hall (17,23), en grande forme actuellement. Malgré un score de 15,00, Damien Hobgood (15,00) reste lui-aussi à quai.

Versé dans le même heat que Gabriel Medina, Adrien Toyon n'est pas parvenu à se montrer aussi conquérant que mardi, se classant troisième devant l'infortuné Hawaiien Mason Ho, longtemps deuxième et finalement bon dernier de la série (8,50). Avec 8,93, le Réunionnais a abandonné la qualification à un Medina pas vraiment serein (11,57) et à l'accrocheur Portoricain Brian Toth (9,74).

- Les favoris : La fin du round 96 a été fatale à plusieurs têtes de série, et notamment à trois pensionnaires du Dream Tour, clairement en mal de résultats depuis le début de la saison : Brett Simpson (USA), Raoni Monteiro (Bré) et Yadin Nicol (Aus). Les outsiders hawaiiens Olamana Eleogram et Granger Larsen ont suivi le même chemin tout comme le bourreau de Medina à Rio, le Brésilien Peterson Crisanto, et le vainqueur du dernier Vendée Pro, l'Allemand Marlon Lipke. A contrario, le round 48 s'est ouvert aux Brésiliens Heitor Alves et Willian Cardoso, ainsi qu'au Basque Aritz Aranburu.

Un round 48 qui, outre Muniz et Damien Hobgood, a vu notamment disparaître les Américains Gabe Kling et Pat Gudauskas (Top 34) au terme d'un heat annexé par les Brésiliens Hizunome Bettero et Simao Romao, tombeur la veille de Miguel Pupo. Le surf US se console avec la qualification de Nat Young (photo).

Le tenant du titre australien Kai Otton est également toujours dans la course après avoir remporté son heat (avec 14,93) face à l'Hawaiien Sebastien Zietz (14,23, qualifié), et aux Américains Michael Dunphy (12,17, éliminé) et Luke Davis (9,33). En fin de journée, Willian Cardoso a confirmé ses bonnes dispositions de la matinée en rejoignant le round 24, au contraire d'Heitor Alves et Aritz Aranburu, tous les deux contraints de baisser pavillon.

A SUIVRE EN DIRECT : le 4ème tour (Round of 24) avec Romain Cloître dernier français dans la compétition.

Vincent Martin

Plus d'actualité compétition sur son blog Planète Surf

Partager sur :   
COMMENTAIRES (3)
Jules - le 24/05/2012 à 17:50
On prend les mêmes et on recommence, y aura veritablement jamais un Français en finale dans une compet internationale. A part Jeremy Flores et Michel Bourez, c'est décevant.
Répondre
George - le 26/05/2012 à 10:47
Bah, ils n'ont pas le niveau, c'est clair mais, ils permettent aussi d'ouvrir la voie à des surfeurs plus jeunes qui arriveront bientôt avec un meilleur potentiel, les choses évoluent doucement. Soyons patients. A chaque fois que je compare le surf un peu poussif et sans âme des Duru, Lacomare et co avec celui des américains ou australiens, il devient évident que l'instinct, la spontanéité, la prise de risque ... n'y sont pas. Le résultat d'une réelle culture surf.. 'Ce n'est pas nos frenchies actuels qui vont entrer dans le top 34 mais patience, ça viendra.
Répondre
toto - le 26/05/2012 à 19:45
Ca viendra? Avec qui?
Répondre
Articles relatifs
| 0 
29/07/2013 - QS
Cette victoire permet à l'Hawaiienne de reprendre la tête du classement à 2 étapes du terme.
| 0 
06/07/2013 - QS
L'Australien remporte le 3ème Prime de la saison devant l'enfant du pays Jordy Smith. Aritz Aranburu et Ramzi ...
| 0 
27/05/2013 - QS
Retour sur l'ASP Prime remporté hier par l'Australien au Brésil ainsi que la grosse perf' du Landais...
| 0 
09/07/2012 - QS
L'Irlandais a remporté hier le WQS Prime de Durban en battant Nathan Curran ,et peut à présent entrevoir les p...