Nico Von Rupp s'impose dans les tubes de Pascuales

Special Event - Première édition du Pawa Tube Fest et victoire du Germano-Portugais dans les barrels mexicains.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

En l'espace de quelques années, l'attention s'est déportée de l'iconique Puerto Escondido vers ses voisines (façon de parler) de Pascuales ou de Barra de la Cruz, démontrant que l'état d'Oaxaca était un véritable aimant à vagues, voire d'un terrain miné quand les bombes fusent de toutes part sur les beachbreaks mexicains.

Le renouveau de Pascuales se concrétise avec une compétition internationale, le Pawa Tube Fest, dont le vainqueur surprise est le surfeur allemand (mais de terre d'adoption portugaise) Nico Von Rupp. Un cocktail pour le peu détonant et un format plutôt inhabituel mais qui rappelle celui de l'Eddie Aikau, à savoir des séries à 6 avec un cumul de toutes les notes au fil des tours pour obtenir un total global. Ainsi, le vainqueur est désigné sur ses 10 meilleures vagues cumulées (sur 13 séries). Sauf qu'ici, ce ne sont ni les drops ni les manoeuvres qui rapportent des points mais les tuyaux.

Le line-up de participants étaient également hétéroclite avec 30 surfeurs parmi lesquels le “vétéran” Nathan Hedge, Aritz Aranburu, Gabriel Villaran (Pérou), Kalani Chapman (Hawaii) ou encore les chargeurs californiens Brian Conley et Rusty Long. Le premier jour, ils ont été accueillis par un solide swell de 10 à 12 pieds légèrement gâté par un vent cross shore. À la surprise de beaucoup, ce ne sont pas les têtes connues qui ont marqué cette première journée mais le jeune local Marcos “Chivito” Hootman, âgé de 17 ans seulement.



Le second jour, le swell était à la baisse, un bon 2m50 tout de même, mais plus propre, avec des barrels mieux dessinés. L'occasion pour Aritz de reprendre les choses en main avec le plus gros total en série après deux tubes bien deep, avant qu'un coup de vent ne vienne mettre fin à la journée après 1h20 de compétition seulement. Rebelote le lendemain avec l'arrivée du vent de nouveau, mais cette fois après 20mn de compét seulement...

Heureusement, le samedi, Pascuales avait repris des couleurs avec un léger offshore et des vagues de 1m50 à 2m ultra-propres. C'est là que Nico Von Rupp a sorti le grand jeu avec les plus beaux tubes de la journée et un total de 16,93 points dont une vague à 9 points. “C'était tellement parfait que tu étais garanti de sortir de chaque tube ou presque,” expliquait Nico.

En finale, Von Rupp s'est retrouvé face au Péruvien Gabriel Villaran, au Brésilien Diego Silva et à l'Aussie Nathan Hedge, et le surfeur européen s'impose avec un combo de vagues à 8,33 et 8,03 points. Il ne s'agit pas vraiment d'une surprise de retrouver Nico aux avant-postes sur une compétition de chargeurs ; on se souvient des vagues XXL qu'il avait attaquées cet hiver en Irlande à Mullaghmore ou encore de sa vague à 9,93 pts lors du dernier Volcom Pipe Pro.

Résultats :

1. Nic Von Rupp (PORT)

2. Gabriel Villaran (PER)

3. Diego Silva (BRÉS)

4. Nathan Hedge (AUS)

5. Brian Conley (USA)

6. Nils Schweizer (USA)

[vimeo width="100%" height="248"]http://vimeo.com/71713676[/vimeo]

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
03/10/2013 - Special Event
Les surfeurs peuvent partir en session avec quelques caméras embarquées et tenter d'en ramener les meilleures ...
| 0 
09/08 - Focus Spot
Il se pourrait bien (une fois encore), que l'étape du CT ait lieu quelques semaines trop tard...
| 0 
22/01 - Free Surf
Peu importe le côté de l'Atlantique, Aritz Aranburu et ses amis ne prennent qu'un seul chemin : celui du tube.
| 0 
04/01 - Free Surf
Le plus célèbre spot d'Europe a dit au revoir à 2018 de la plus belle des manières !