O'Neill illumine les nuits d'Anglet

Special Event - Jeudi et vendredi derniers, le Surf de Nuit Festival a rythmé la plage des Sables d'Or conjuguant musique live et surf dans une ambiance parfaite.

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

La semaine dernière, O'Neill a sorti le grand jeu. Pour la première fois sur deux jours, le festival consacré au surf de nuit en musique aura pris une ampleur considérable sur la plage des Sables d'Or à Anglet. Deux jours intenses pendant lesquels un public nombreux aura foulé le sable de la Chambre d'Amour dans une bonne humeur générale.

C'est d'abord en musique que le festival avait décidé d'engager la partie. Jeudi soir, alors que le Village avait assuré les animations la journée en proposant des initiations de surf, des séances d'autographes avec la team O'Neill ainsi que des jeux concours autour du thème de Jack O'Neill, ce sont les DJs Sharky et Dreamtime qui ont assuré la transition du jour vers une nuit de concerts survoltés. À l'affiche ce soir là, le public aura eu le plaisir de danser sur les rythmes enivrants de Housse de Racket, The Inspector Cluzo et enfin Naïve New Beaters. Entrée en matière réussie pour le festival, qui pouvait sereinement donner rendez-vous au public le lendemain pour le fameux surf de nuit.

Une belle brochette de surfeurs avait fait le déplacement à Anglet pour déchirer les vagues du spot des Sables d'Or à la lumière de la lune et des spots lumineux. Côté Français, on aura retrouvé à l'eau entre autres Adrien Toyon, Tim Boal, Romain Laulhé, Maxime Huscenot, Damien Chaudoy ou encore William Alliotti, tandis qu'un paquet de surfeurs internationaux avait fait le déplacement, emmenés par l'Américain ancien membre du WCT Cory Lopez. Après les premières séries lancées à la tombée du jour, c'est donc grâce à trois énormes ballons lumineux que les surfeurs auront pu assurer le spectacle et mener la compétition jusqu'à une finale de haut niveau, tandis que le DJ So Me assurait l'ambiance musicale sur la plage.

Malgré quelques problèmes techniques et l'entrée en piste du vent qui n'aura pas facilité les choses, les finalistes Tim Boal, Christophe Allary, Romain Laulhé, Mihimana Braye, Edouard Delpero et Axi Munian seront parvenus à se livrer un affrontement digne de ce nom. Si les forces françaises étaient majoritaires lors de ce heat final, c'est le Basque espagnol Axi qui sera parvenu à tirer son épingle du jeu dans les vagues d'un mètre qu'offrait le spot. Il remporte donc le O'Neill Surf de Nuit Festival et prouve ainsi une nouvelle fois ses compétences dans tous types de conditions.



Ces deux jours à la Chambre d'Amour d'Anglet auront été une réussite. Un bel événement porté par la marque O'Neill qui fête d'ailleurs cette année ses 60 ans, et organise pour l'occasion une exposition à Biarritz dans le cadre du O'Neill Global Art Tour. Pour ce qui est du Surf de Nuit Festival, une chose est sûre, le rendez-vous est donné l'année prochaine.

jfdghjhthit45

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 5 
28/01/2013 - Special Event
Vincent Duvignac s'est emparé de la troisième place à Hainan, permettant à la France de finir à la quatrième p...
| 0 
26/01/2013 - Special Event
Sur la vague de repli de Rocky Rights, l'équipe emmenée par Vincent Duvignac a eu du mal hier à composer avec ...
| 0 
23/08/2012 - Special Event
La première édition de cette compétition atypique s'est tenue dimanche dernier sur la plage de l'Agréou, dans ...
| 0 
12/08/2019 - Special Event
Cette ultime compet' permettra au meilleur français de décrocher sa place à Hossegor pendant le Quik Pro !