Surf aux JO : Paris, Biarritz, Hossegor ou Lacanau 2024 ?

Special Event - La compétition entre les différents spots (et les piscines à vagues), s'annonce redoutable.

Par - @surfsessionmag -
Tony Estanguet et Jérémy Florès - FFS/ARRIETA  
Partager sur :   

C'est désormais officiel, les Jeux Olympiques 2024 seront organisés en France. Le surf faisant son apparition aux Olympiades de Tokyo en 2020, faut-il se préparer à couronner une deuxième promotion de champions olympiques sur nos côtes ?

Première question : y aura-t-il encore du surf au programme des J0 de 2024 ? 
En 2020 c'est sûr. En 2024, la reconduction n'est pas automatique, mais il semble que le pays organisateur aie son mot a dire, puisqu'il a le choix de de conserver les cinq sports qui ont fait leur entrée au programme à Tokyo 2020, ou en proposer cinq autres. Le surf devrait garder sa place, puisqu'on peut compter entre autres sur le soutien de Tony Estanguet, amateur de surf depuis son enfance.

Deuxième question : où aurait lieu cette épreuve ?
Il y a d'abord le débat vague naturelle - vague artificielle. Pour Tokyo 2020, les organisateurs et le CIO semblent privilégier le coté naturel avec une compétition sur les spots de Chiba, même si une piscine à vague à Tokyo pourrait assurer un plan B. 

Dans le même esprit ces Jeux Olympiques pourraient aider à monter un projet de vague artificielle à Paris, mais nos villes côtières vont certainement mettre en avant leurs atouts.

Avec les World Surfing Games organisés cette année, Biarritz s'est offert une belle répétition générale.  A ce moment là le président de la fédération Jean-Luc Arassus décrivait une épreuve « qui répond aux exigences d'une compétition olympique », tandis que des élus parlaient d'une « carte de visite », et que le maire Michel Veunac insistait pour que « les JO aient lieu sur un territoire surfique » et « sur des sites naturels ».

Petit air de JO à Biarritz

En s'associant avec d'autres plages landaises, Hossegor ne manquerait pas de spots ou d'espace pour accueillir le public.  Le président du département Xavier Fortinon assure qu'il y aura une candidature landaise qui s'appuiera sur la capacité à « organiser des compétitions importantes ». Et le maire d'Hossegor Xavier Gaudio en rajoute une couche en insistant sur la présences des « plus belles vagues d'Europe ».

Mais Lacanau s'est positionnée en premier, dès 2015, avec une motion du conseil municipal soutenant la candidature comme ville hôte de l'épreuve de surf,  et en insistant sur la proximité de Bordeaux, les vagues surfables toute la journée et la capacité d'hébergement d'une grande ville touristique. 


C'était bien avant l'attribution des Jeux et même de l'arrivée du surf au programme Olympique, mais pour l'instant le plan se déroule sans accro...

Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
fred - le 11/08/2017 à 17:35
Tout les surfeurs savent que les vagues les plus nulles se trouvent à Lacanau et c'est incompréhensible qu'on organise des comptétitions encore à Lacanau ...c'est une vrai galère ce spot et ne mérite sa réputation .
Répondre
Articles relatifs
65  | 0 
Il y a 6 jours - Special Event
Jack Robinson, Jack Freestone, Jay Davies, Mason Ho... le plateau cette année est très relevé !
59  | 0 
Il y a 7 jours - Special Event
Voici une première sélection des jeunes groms français qui se sont portés candidats.
23  | 0 
07/06 - Special Event
Les surfeurs âgés de moins de 18 ans sont invités à poster une de leurs plus belles vagues sur instagram.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
277  | 0 
Du surf en plein centre ville !
Sessions improbables au cœur de la France, et dans d'autres zone urbaines.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.