Chine : 44 baigneurs blessés après un accident de piscine à vagues

Autres - Un employé du parc, en état d'ébriété, aurait lancé une vague à sa puissance maximale !

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Voilà un accident qui va donner du grain à moudre aux opposants des piscines à vagues... D'après les dernières informations dont nous disposons, 44 touristes chinois auraient été blessés dans une piscine à vagues chinoise, à Yanbian plus exactement, dans l'est de la Chine. La cause ? Un dysfonctionnement qui aurait provoqué le déferlement d'une vague de taille importante dans une piscine remplie de personnes.

Les médias locaux ont rapporté que personne n'avait été tué dans l'incident, mais que 44 baigneurs avaient bien été blessés. Parmi eux,  7 personnes ont dû être admises à l'hôpital. Deux souffrent notamment de côtes cassées. Deux autres ont été admises pour des coupures sur le corps et une autre souffre notamment d'une fracture du pied.

D'après une agence de presse locale, l'accident serait survenu après un dysfonctionnement du panneau de commande du parc d'attractions, qui aurait provoqué le rejet d'une quantité d'eau (beaucoup trop) importante. Et les premiers éléments rapportés sont accablants... La personne responsable d'envoyer les vagues était probablement en état d'ébriété au moment de l'accident... L'homme aurait alors poussé le générateur à vagues à son maximum.

À la suite de cet accident, les autorités locales ont ordonné la fermeture de cette piscine à vagues jusqu'à la fin de l'enquête de police. Le parc, lui, est resté ouvert.

  
      
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
08/09 - Autres
Histoire d'avancer et histoire de tourner cette douloureuse page. Sans jamais oublier.
| 1 
07/10 - Autres
Belle frayeur ce matin pour l'ancien pensionnaire du CT alors qu'il surfait seul du côté de Sharpes beach à Ba...
| 0 
24/09 - Autres
Unnur, une véritable histoire d'amour entre un père et sa fille, qui sonne comme un hommage aux foyers monopar...
| 8 
24/08 - Autres
Souvenez-vous, c'était il y a 1 an jour pour jour.