Grant ''Twiggy'' Baker score un monstre à Mavericks

Big Wave - Retour sur cette session historique de mardi au large de la Californie.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

S'agirait-il de la plus grosse vague prise à la rame du côté de Mavericks ? Le débat est ouvert. 

Quoi qu'il en soit, ce qu'il s'est passé mardi restera dans les mémoires. Tout simplement l'un des plus gros swells enregistrés à Mavericks. Une session qui restera dans l'histoire pour ceux qui ont fait le voyage. 

Car si un gros swell avait déjà touché Maverick la semaine dernière, celui de mardi était d'une toute autre dimension. La houle a continué à gonfler toute la journée avec des conditions moins cahoteuses que la semaine dernière, permettant à Grant ''Twiggy'' Baker de scorer à la rame une vague complètement dingue.

"Ma meilleure vague était celle du matin" a précisé Twiggy au soir de sa performance. "J'en ai eu une grosse à l'arrière. Je devais avoir une ligne super haute au départ, puis je suis tombé dedans. Une fois encore je n'ai pas réussi à la terminer mais j'ai l'impression de l'avoir bien surfé pour ce que la vague m'a offert."



Nos confrères de Surfline, présents sur place, ont raconté ce qu'ils ont vécu ce jour-là. Ce qui les a marqué lors de la super session de mardi, c'est que la houle XXL a permis des take-off à la rame depuis un peak bien plus à l'extérieur que d'habitude. On le voit bien avec la vague de Grant "Twiggy" Baker. Le chargeur est en effet parti de très loin, chose assez inhabituelle à Mavericks.

Chose qu'a confirmé le local de Mav' Grant Washburn"Nous avions l'habitude d'appeler ce peak le royaume extérieur" en parlant de l'endroit où Twiggy a démarré. "Pete Mel et moi-même en avons parlé pendant une décennie. Mais aujourd'hui, il y a eu un tas de ride épiques depuis cet endroit."

Alors plus grosse vague prise à la rame à Mavericks ?

"Oui c'est la plus grosse à Mav'" lâche Pet Mel, chargeur de longue date et habitué des lieux. "Il faudrait comparer avec la vague de Shawn Dollar prise ici à Mavericks en 2010. Par contre je ne pense pas qu'elle soit aussi grosse que celle d'Aaron Gold (à Jaws en 2016)" a-t-il confié à Surfline



Une performance à retrouver dans la vidéo ci-dessus.

Mais Twiggy n'était pas le seul chargeur à Mavericks mardi. Justine DupontKai Lenny, Peter Mel, Jamie Mitchell, Ian Walsh, Bianca Valentini, Luca Padua... Ils étaient nombreux à avoir fait le déplacement. Et leurs performances sont à retrouver dans la vidéo ci-dessous filmée par Avid Media.

"Je suis si heureux d'avoir pu saisir l'action ! Certains des rushs bougent pas mal, car le bateau tanguait beaucoup et je tenais à la main l'appareil photo avec un objectif de 600 mm. J'ai fait de mon mieux pour le garder stable !" On lui pardonne !

Preuve qu'il s'agissait d'une journée pas comme les autres à Mavericks, Kai Lenny avait fait le déplacement depuis Hawaii. Ce dernier aura passé 10 heures de sa journée à surfer, ne s'offrant que quelques minutes de repos sur le sled du jet pour récupérer. "Quand les vagues sont aussi bonnes... on n'a pas souvent ces jours-là, alors il faut faire en sorte d'en profiter au maximum". Le résultat une fois encore se passe de commentaire. 

>> Vidéo de une par Powerlines Productions pour Surfline 
>> Vidéo ci-dessous par Avid Media






          
      
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
14/09 - Big Wave
De Jaws à Nazare en passant par Mavericks, retour sur les moments forts de la chargeuse française l'hiver dern...
| 0 
27/04 - Big Wave
C'était le 10 janvier dernier. Retour sur cette journée avec des images et un témoignage inédits.
| 0 
13/04 - Big Wave
14 minutes pour 10 ans de wipeouts. Tous analysés et décortiqués.
| 1 
14/01 - Big Wave
Et si Pete Mel a chopé la plus belle droite, son fils, John, a sûrement surfé lui l'une des plus belles gauche...