Othmane Choufani s'attaque en duo à un slab très rare au Maroc

Big Wave - "L'un des meilleurs jours de surf de grosses vagues au Maroc depuis Hercule."

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   


Alors que 2021 tirait à sa fin, Othmane Choufani a fini son année en beauté, chez lui au Maroc.

Une grosse houle en provenance du nord de l'Atlantique a réveillé un slab en gauche qui n'a pas dû voir défiler beaucoup de surfeurs jusqu'à présent. Qui d'autre qu'Othmane, le visage du surf de gros marocain, aurait pu célébrer ce slab marocain aussi rare que violent mieux que lui ? Pour le chargeur, scorer des vagues aussi incroyables le long de ses côtes natales, est une sensation incroyable. D'autant plus que ce jour-là ils n'étaient que deux à l'eau. 

Bien que la fermeture des frontières marocaines aux voyages d'agrément réduit considérablement le monde sur les spots, c'est l'extrême puissance de ce slab ainsi que sa dangerosité qui ont fait le tri. Comme si les vagues elles-mêmes avaient exercé une sorte de sélection naturelle ce jour-là. Le surfeur originaire d'Agadir s'est fait tracter en jet ski par Ismail Benlamlih. Ce dernier n'avait alors encore jamais piloté de jet de sa vie, mais sous la direction de son compagnon qui l'a mené précisément là où il voulait, s'est débrouillé à merveille.  


Depuis presque une dizaine d'années, Othmane chasse les plus grosses vagues de la planète. Il s'est attaqué à ces dernières tout en restant très attaché aux côtes de son pays natal. Il a d'ailleurs toujours tenu à représenter son pays, même après l'avoir quitté pour la France lorsqu'il entamait sa carrière de surfeur pro. 

Grand habitué des vagues marocaines, elles ont pourtant réussi à le surprendre ce jour-là, comme évoqué à nos confrères de chez MagicSeaWeed

« C'était l'un des meilleurs jours de surf de grosses vagues au Maroc depuis Hercule, c'était tout simplement incroyable. Je n'avais jamais vu des conditions comme ça. Nous n'étions que deux pendant six heures."


Le seul regret qu'il a concerne son matériel. La planche 6'6 qu'il a surfée ce jour-là ne lui a pas permis de s'engouffrer aussi profondément qu'il le souhaitait dans les tubes. Mais Othmane est déjà sur le coup :

"J'en ai commandé une nouvelle. Je vais travailler sur quelque chose de plus lourd, un peu plus petit. Et aller plus loin dans le barrel si on a un autre jour comme ça."

Ismail, originaire de Casablanca s'est lui aussi illustré sur ce slab aux lèvres épaisses. Connu pour son goût de l'aventure et du voyage, il partage avec Othmane cette passion pour la quête de grosses vagues partout à travers le monde. Et ce jour-là, leur excitation était partagée et maximale. 

> Par Ondine Wislez Pons 

> Vidéo par Amine Nader alias Morocco surf Photography

> Plus de vidéos d'Othmane Choufani

     

 
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
31/01/2019 - Big Wave
Même si les 2 chargeurs sont des habitués des grosses vagues, le danger n'est jamais loin.
| 0 
20/02/2018 - Big Wave
Retour sur la session XXL de ce week-end avec les protagonistes au micro !
| 0 
07/06/2013 - Big Wave
Moins de monde à l'eau pour des conditions toujours hallucinantes
| 0 
31/01/2021 - Big Wave
Kerby Brown et ses amis rivalisent de folie pour chevaucher ce slab indomptable.