Localisme : Jacob Szekely se fait remettre à sa place par un local mexicain

Buzz - ''J'ai merdé, j'ai pris les coups et j'ai tenu bon. Je me suis excusé et je lui ai dit que c'était ma faute''.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Il y a 5 mois, Jacob Szekely avait cassé internet en replaquant le tout premier Superman Air Fingerflip de l'histoire du surf. Après plus d'une vingtaine d'essais, l'Américain était parvenu à plaquer pour la première fois cette manoeuvre largement inspirée du skateboard. Son air avait alors fait le tour du web et de la planète surf. 

Aujourd'hui, Jacob Szekely refait le buzz mais pour une raison bien moins glorieuse. Alors qu'il surfait une petite gauche au Mexique lors d'un récent trip, l'Américain s'est fait remettre à sa place par un local du coin après avoir tenté un acid drop depuis les rochers. 

Interrogé par nos confrères de chez Stab Mag, voilà ce que Jacob leur a confié :

"J'ai fait un voyage en voiture à travers le Mexique continental pendant quelques mois pour rencontrer différents amis. Les conditions étaient assez petites partout. Nous avons checké ce spot à marée haute et nous avons vu quelques gauches partir de cette pointe. La marée était encore trop haute, alors j'ai commencé à essayer de faire quelques conneries depuis les rochers. J'étais avec mon coloc' qui est un skateur professionnel (Alex Sorgente). C'est lui qui m'a dit que je devrais essayer de faire un acid drop depuis le rocher et essayer de connecter avec l'inside. J'ai fini par réussir au 2e ou 3e essai et c'est là qu'un local en a décidé autrement. J'étais juste un frimeur qui essayait de faire des acids drop. Ce local m'a remis à ma place".

Et à la question de savoir s'il s'attendait à une telle réaction de la part des locaux, voilà la réponse de l'Américain

"C'est sorti de nulle part. Il y avait quelques filles sur le spot, des longboardeurs, des gens en softboard... Il n'y avait pas vraiment de shortboardeurs très performants au line-up. Il y avait beaucoup de monde, surtout des touristes et des kooks, et les vagues n'étaient pas très bonnes. J'ai alors pensé que je pouvais m'en sortir. À la fin de la journée, les locaux ont le droit de passage en termes de vagues. Ce local m'a dit qu'il n'aimait pas les autres personnes sur ses vagues et je peux comprendre ça. Quand les locaux surfent sur leur spot, je pense qu'ils ont droit à n'importe quelle vague, même si quelqu'un est déjà dessus. Je suis un fervent partisan de cette idée. J'ai merdé, j'ai pris les coups, j'ai tenu bon et c'est tout. Je n'ai pas répondu. Je me suis excusé, je lui ai dit que c'était ma faute, j'ai essayé de rendre compte de mes actes et je lui ai dit que je ne le referais plus. On s'est expliqué, il m'a pardonné et j'ai pu continuer à surfer". 

                            
Partager sur :   
COMMENTAIRES (8)
ronan_web - le 06/01/2021 à 12:00
Ah bah c'est bien débile! Le localisme est un cancer dans le surf.
Répondre
Aaron - le 06/01/2021 à 16:46
Alors surf session, on ne publie pas les commentaires critiques sur votre "ligne ditoriale". Quel courage !
Répondre
bintang - le 07/01/2021 à 09:44
Bravo de reprendre et véhiculer ce type de propos" Quand les locaux surfent sur leur spot, je pense qu'ils ont droit à n'importe quelle vague, même si quelqu'un est déjà dessus. Je suis un fervent partisan de cette idée".
Peut-on m'expliquer l'intérêt de diffuser ces images et les propos de ce charmant Jacob?
Répondre
Aaron - le 07/01/2021 à 15:30
Surf session ou le surf d'extrême droite ? Quant au zouave et ses acid drops abscons, le prévenir que le syndrome de Stockolm est une affection psychologique qui peut etre prise en charge.

Question : si un mexicain se fait tabasser chez les yankees, vous soutenez le lynchage ou ça marche que dans un sens ?

Piteux glissement ideologique vers le politiquement correct racialiste ?
Répondre
psycofreak - le 08/01/2021 à 22:37
a ron ron fait le minet dans ta tete
hier j ai surfé ,fa froid , a pris la belle vague d un gars , qu il a pas rechiné , alors j ai lui dit: bon esprit , mais il a pas entiendé
alors j a dit bienvenido , home boy first !
Répondre
Cloclo - le 11/01/2021 à 06:51
Deux cons (ce n'est pas vulgaire mais simplement la verité)

(si je suis censuré pour ce mot aux vues des bêtises vues et écrites tout du long de cet article, c'est un comble;)
Répondre
Aaron - le 11/01/2021 à 22:57
@spicofrites : sphynx you for the demo hihi. Ps : les Besherelle (sans "s", nom propre) sont en vente libre chez ton libraire, local bien entendu. Ps2 : les vagues appartiennent à ceux qui les meritent. Bisou
Répondre
bunker beck - le 14/01/2021 à 21:15
si on t expliquait ,ça serait du temps de perdu; alors va falloir qu on t frappe
Répondre
Articles relatifs
| 0 
26/07/2020 - Buzz
Braques à répétitions, clashs avec les gars au pic... Ce type est juste insupportable !
| 0 
18/03/2020 - Buzz
"J'ai toujours adoré le skate, et depuis que je suis petit j'ai toujours rêvé de mélanger le surf et le skate"
| 1 
26/12/2019 - Buzz
Que ce soit à The Cove ou à Surf Snowdonia au Pays de Galles, le spécialiste du ski freestyle régale.
| 0 
01/06/2019 - Buzz
Un outil de prévention pour éviter certaines tensions lors des premières journées de plage de la saison...