Georges Pernoud, présentateur historique de Thalassa, est décédé

Emissions - Cet amoureux de la mer a tenu la barre de l'émission pendant plus de 40 ans. Il s'est éteint à l'âge de 73 ans

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   


 Son "bon vent" a bercé pendant des années petits et grands.

Malheureusement, il ne résonnera plus que dans nos souvenirs. Car le journaliste Georges Pernoud, créateur et présentateur historique de l'émission "Thalassa" diffusée sur France 3, est mort aujourd'hui à l'âge de 73 ans. C'est ce qu'a annoncé sa famille ce matin à l'AFP. Sa fille, Fanny Pernoud, a indiqué que son papa était "décédé dans un hôpital en région parisienne des suites d'une longue maladie". Il avait 73 ans. 

Une perte douloureuse pour tous les amoureux de la mer.

C'est en 1973 que le cadreur s'est pris de passion pour le monde maritime alors qu'il filmait la première étape d'une course à voile à bord d'un 33 export (un voilier de course au large dessiné par l'architecte naval André Mauric). Une expérience qui lui inspirera le magazine Thalassa, fier aujourd'hui d'une longévité exceptionnelle regroupée en 1 704 numéros. Créateur du célèbre magazine consacré à la mer, Georges Pernoud en avait été la voix off à partir de 1975, avant de passer devant la caméra à partir de 1980, sur FR3, devenu par la suite France 3. 

En 1989, au plus fort de son succès, cette émission préparée sur une péniche-studio amarrée en bord de Seine avait bénéficié d'une diffusion hebdomadaire (chaque vendredi) en première partie de soirée regroupant à chaque fois des millions de spectateurs.

Souvenez-vous de ce générique culte


Mais après des tensions en interne, les critiques de certains qui trouvaient l'émission "vieillissante" et un programme de diffusion remanié, cet amoureux de la mer avait passé le relais le 30 juin 2017, en duplex de Saint-Malo, ville chère à l'émission après 42 années à la barre du navire Thalassa (émission que vous pouvez retrouver en intégralité ci-dessus). 

« Voilà, ces 42 années passées à bord de Thalassa ont d'abord été pour moi un immense plaisir. Celui de vous faire partager les beautés du monde maritime et les histoires d'hommes et de femmes qui vivent la mer au quotidien », avait déclaré le regretté présentateur télé lors de ses adieux aux téléspectateurs. 

Rencontre avec les pêcheurs, découverte d'archipels, portrait du père Jaouen qui pratiquait la réinsertion de jeunes par la mer, reportages sur la Route du rhum, mais aussi sur le sauvetage de migrants, la pêche au thon ou encore les delphinariums, l'émission a abordé au fil des années "tous les domaines sur fond bleu" comme aimait le rappeler avec fierté son présentateur historique.

Des reportages de qualité, dont deux se sont vus récompenser par le fameux prix Albert-Londres dans les années 1990. (Un prix décerné pour la première fois en 1933 à l'initiative de la fille du célèbre journaliste disparu un an plus tôt et qui consacre chaque année, à la date anniversaire de la mort d'Albert Londres, le meilleur "Grand Reporter de la presse écrite", et depuis 1985 le meilleur "Grand Reporter de l'audiovisuel").

Aujourd'hui, la mer et tous ses amoureux viennent de perdre un de leurs plus fidèle capitaine. Un homme attachant, qui parlait si bien des océans, de ses beautés et de ses dangers. On ne peut aujourd'hui que s'associer à la douleur de ses proches et de sa famille et lui souhaiter tout là-haut, "bon vent" pour son dernier voyage.              
                     
Mots clés : georges pernoud, thalassa,
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
20/03/2018 - Emissions
Un endroit que tout le monde connait mais que personne n'a vraiment vu.
| 0 
11/02 - Emissions
Dans Planète Liza, émission diffusée sur France Bleu, le photographe s'est confié sur sa passion pour son méti...
| 0 
07/08/2020 - Emissions
Patrick Beven nous explique les raisons du réveil brésilien, aussi fulgurant que tardif.
| 0 
22/07/2020 - Emissions
Parmi les shapers sélectionnés, on retrouve le Français Axel Lorentz de chez Pukas.