Une nouvelle inquiétante en provenance de l'Australie

Environnement - La société Equinor a reçu l'autorisation de faire un test de forage au large des côtes australiennes.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

   On avait déjà fait un premier point sur le litige qui a actuellement lieu au large des côtes australiennes, entre Equinor et les opposants au projet de la société norvégienne.

Si rien n'était encore fixé au mois d'août, la compagnie norvégienne a obtenu cette semaine le permis d'explorer le large des côtes et de réaliser les premiers tests de forage. Dans le même temps, les autorités australiennes travaillent toujours sur le plan environnemental d'Equinor, plan qui devra être approuvé par l'Autorité Nationale de Sécurité du Pétrole Offshore et de Management de l'Environnement d'ici le 27 novembre


Au vu de l'urgence de la situation, de nombreux organismes multiplient leurs efforts pour empêcher Equinor d'aller plus loin. Sea Sheperd en fait (évidemment) parti et a sorti une vidéo en présence de Mick Fanning, Sally Fitzgibbons et Jack Freestone, soit 3 des surfeurs australiens les plus reconnus et influents. 

Pour Mick Fanning, "il y a tellement de chances que tout ça finisse mal. Le swell, le temps que l'on a ici est incroyable. La chose que l'on va gâcher et détruire ici, c'est la nature". 


A cela s'ajoute l'exemple récent de l'ouragan Dorian qui a permis de mettre en exergue les dégâts que cause l'exploitation pétrolière lorsque celle-ci est confrontée aux aléas météorologiques. Les cuves Equinor situées aux Bahamas et servant au stockage d'hydrocarbures ont débordé à cause de l'ouragan.

Bien que la marée noire ait été évitée, une importante pollution hydrocarbure a été causée, donnant un aperçu de ce qu'il pourrait se passer en cas d'incident au large de l'Australie.

Qui est Equinor ? 

La compagnie Equinor (plus connue sous le nom de Statoil - le changement de nom n'a eu pour but que de leur donner une meilleure image) n'est autre que l'une des plus grandes sociétés pétrolières offshore au monde. Et cette dernière a prévu de construire des puits d'extraction de pétrole dans la Grande Baie australienne. 

En 2017, Equinor est devenue l'opérateur et le détenteur à 100% d'un permis d'exploration couvrant une superficie d'environ 12 000 kilomètres carrés dans la Grande Baie australienne. Si Equinor est autorisée à poursuivre ce qu'elle fait actuellement, les dommages causés à l'écosystème local commenceront et les risques de futurs déversements d'hydrocarbures, eux, augmenteront.

Les dégâts causés en 2010 dans le Golfe du Mexique


               
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
28/08 - Environnement
Une délégation de la Great Australian Bight Alliance s'est rendue en Norvège pour combattre la société Equinor...
| 0 
24/10 - Environnement
Une exploitation minière pour fabriquer des voitures électriques menace l'éco-système du New South Wales.
| 0 
19/03 - Environnement
#FightfortheBight a fait bouger 2 000 personnes à Burleigh Heads.
| 0 
03/05/2018 - Environnement
Une scène rare capturée au large de l'Australie pour la première fois.