Alaska : trip en îles Aléoutiennes

Free Surf - Contrer l'attente dans le froid arctique, et être récompensé par un swell exceptionnel sur un slab bien froid.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

   

Ben Weiland c'est le réalisateur qui veut chercher les vagues là où très peu iraient, de préférence dans les zones les plus froides du globe.

Dans Coldwater Journal, le réalisateur poursuit, de part et d'autres du globe, les vagues les plus reculées et probablement les moins surfées, accompagné, selon les régions, d'Alex Gray, d'Anna Erghott, de Nole Cossart, de Dan Gudauskas et bien d'autres encore. Surfer a décidé de publier régulièrement des highlights du film, de l'Alaska aux îles Aléoutiennes, le tout en longeant le cercle arctique.

Le film complet dure 45 minutes (il est à retrouver sur Itunes) et raconte les histoires de surfeurs et autres personnages atypiques qui partent surfer dans les zones qui figurent parmi les plus hostiles de la planète. 

Des vagues vierges, des paysages froids, des destinations comme on en voit rarement... Plutôt que de favoriser l'Indonésie ou Hawaï, Alex Gray a préféré prendre le large aux côtés du réalisateur, loin, très loin, dans des destinations aussi reculées que peu accessibles. Et même si l'attente est longue au point de vouloir tout abandonner, le swell, lui, finit toujours par arriver. 

>> Vidéo par Ben Weiland
>> + de vidéos en Arctique



               

         
Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
Choco - le 22/10/2019 à 18:03
re-cool :) nice to watch and read surf community and the surf news from you two magazines.
Répondre
Articles relatifs
| 0 
09/08/2016 - Free Surf
Les deux surfeurs sont partis à la recherche des surprenants spots dont regorgent l'Arctique. Magique
| 0 
25/04 - Free Surf
Les barrels sont incroyables, la nature préservée, les paysages renversants. Et la bière coule à flot...
| 0 
Il y a 2 jours - Environnement
La zone explorée en 2013 par Kepa Acero pourrait bien ne plus être d'ici quelques années...
| 0 
19/02 - Environnement
Le glacier Thwaites pourrait être responsable d'une sérieuse hausse du niveau des océans.