Clément Roseyro teste les dérives S-Wings au Maroc

Free Surf - Le jeune basque s'est surtout protégé du soleil à l'ombre des barrels de Dakhla.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Il existe pires endroits pour tester un jeu de dérives. Plutôt habitué aux vagues basques (voire de Nazaré l'hiver venu), Clément Roseyro s'est envolé cet hiver pour une destination plus exotique : direction le sud du Maroc et la province de Dakhla.

Dakhla. Une longue presqu'île située à 380 km environ de la frontière mauritanienne. Un véritable paradis de la glisse, classé depuis 2014 en tête des spots de sports nautiques à l'échelle mondiale. Et pour cause, on y surfe autant qu'on y kite. Ça tombe bien, Clément Roseyro pratique les deux disciplines. Il nous raconte son voyage. 

"Cet hiver, j'ai eu la chance de faire un petit trip à Dakhla pour S-wings afin de tester les nouveaux prototypes. Nous sommes restés au Surfcamp Océan Vagabond face à la vague de Lassargua. C'était parfait d'enchaîner les sessions surf et kite. Après notre passage, Jérôme Sahyoun a eu des beaux barrels sur le beachbreak d'à côté.

En kite, malgré le vent léger, la propulsion des dérives m'a permis de réduire la voile et la longueur des lignes, pour utiliser au maximum l'énergie de la vague. Pas mal de surfeurs sur place ont pu essayer et tous ont été conquis par le bénéfice #morepowerlesseffort".

Jérôme Sahyoun





               
Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
Benzag - le 12/06/2020 à 11:21
très belles images, et surtout super musique : c'est quel groupe ?
Répondre
Articles relatifs
| 0 
Il y a 11 jours - Free Surf
Là tout de suite, on signerait volontiers pour quelques mois entre potes à l'autre bout du monde. Cette vidéo ...
| 0 
07/11 - Free Surf
Le meilleur surfeur marocain sur la meilleure vague du pays dans un swell historique. Bataille pas, clique...
| 0 
14/05 - Free Surf
Le voilà à l'attaque d'un slab terrifiant et d'un pointbreak de rêve avec Jérôme Sahyoun.
| 0 
06/05 - Free Surf
Le Portugais sort une fois de plus de sa zone de confort et met le cap au sud pour scorer le swell de l'année.