Dane Reynolds s'attaque à un wedge assez inhabituel

Free Surf - "30 ans après la construction de cette jetée je déteste toujours la vague. Il y a toujours du monde et ça ferme souvent". Sauf que ce jour-là...

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Vous ne vous attendriez pas normalement à des leçons sur la composition du sable et l'histoire d'un projet d'ingénierie côtier venant d'un blog de surfeur pro. Les Koa Rothman, JOB ou encore Koa Smith ont plus l'habitude de vous survendre "The Best Pipe ever" plutôt que de vous faire un cours sur la géologie d'Hawaii.

Mais il faut dire que Dane Reynolds n'est pas vraiment un surfeur comme les autres. Son dernier édit publié sur sa chaîne Chapter 11 TV, n'est autre qu'une fascinante réflexion sur le sable, les bancs de sable, et l'ingénierie côtière. Bien sur, en y ajoutant de nombreuses images de surf, sur un break assez particulier que Dane a déjà surfé par le passé.

Chapter 11 TV, vous le savez peut être, n'est autre que la nouvelle chaîne de Dane Reynolds sur laquelle ce dernier ajoute régulièrement des clips de lui et de ses amis, surfant des vagues autour de chez lui. 

"En 1993, le congrès a approuvé le financement de la construction d'une jetée de 200 mètres pour laquelle les responsables du port ont jugé nécessaire de "capturer le sable qui se propageait à l'entrée du port par le sud" précise Dane Reynolds en guise d'introduction. "Surfrider Foundation a soutenu que le flux naturel de sable se faisait du nord au sud et que la jetée emprisonnerait en fait du sable dans le port et appauvrirait le sable des plages d'Oxnard, mais ils ont perdu la bataille et à peine 45 jours plus tard, le US Army Corps of Engineers a terminé la construction de la nouvelle jetée".

Bien que les locaux aient apparemment apprécié de bons bancs de sable en conséquence immédiate du projet, ce ne fut plus le cas à plus long terme. 

"On l'appelle encore "New Jetty" près de 30 ans plus tard et je déteste toujours la vague", poursuit Dane Reynolds. "Il y a toujours du monde et ça ferme souvent".

Mais comme partout, il se peut que l'endroit se transforme à l'occasion en un spot de très grande qualité. Ce fut le cas cet hiver, après un drainage du port et une forte houle de sud assez inhabituelle pour la saison. 

Avec comme surfeurs, Dane Reynolds donc, mais aussi Eithan Osbourne, Dillon Perillo, Matt McCabe, Micky Clarke et Yadin Nicol. 


         
Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
Pibale - le 21/05/2020 à 15:25
Dane a simplement renommé son compte vimeo vieux de dix ans "marine layer production" en "chapter 11 tv"
Répondre
Articles relatifs
| 0 
Il y a 2 jours - Free Surf
Une vidéo tribute en guise d'au revoir mais aussi un texte poignant brillamment écrit.
| 0 
Il y a 9 jours - Free Surf
Même en retraite, il surfe mieux que certains pros en activité. La preuve avec ces "left-over'' du film Pentac...
| 0 
01/10 - Free Surf
''Pour éviter la foule sur ce récif particulier, Dane, Wade et Tanner ne l'ont surfé qu'à marée basse''.
| 1 
24/06 - Free Surf
En marge de son dernier edit, l'Américain partage ses réflexions sur l'état actuel du monde.