En twin, William Aliotti fracasse les Canaries et Tahiti

Free Surf - "2 ans après, c'est toujours ma board préférée". Sur une bande-son dédiée commandée par Volcom, William s'envole.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

 Entre William Aliotti et son twin keel fish (5'3) c'est une histoire qui dure. 

Pour rappel, cette planche n'est autre que le fruit de la rencontre entre deux mondes : le shaper slow life Ryan Lovelace et le surfeur progressiste William Aliotti.

William Aliotti avec Ryan Lovelace

Une planche shapée à la main sous ses yeux en février 2019 du côté de Santa Barbara en Californie. Depuis cette date, le keel fish (5'3) est restée la planche fétiche de William. Le free surfeur la surfe dans toutes les conditions, peu importe que ce soit dans 60 cm ou dans 3 mètres.

''2 ans après c'est toujours ma board préférée''

Preuve de l'amour que William porte à cette planche, il l'amène partout avec lui. Que ce soit du côté de Quemao, de la Santa, de Teahupo'o, de Desert Point en Indo, de Krui, de la Namibie, de la Californie, de Supertubos, de Crazy Left ou encore de Mundaka en Espagne, l'histoire d'amour avec cette planche se conjugue à toutes les sauces. 

La preuve...

Ce second volet de Catch Fish quant à lui, a été shooté uniquement aux Canaries et Tahiti

Un édit, une seule planche, un réalisateur, une bande-son dédiée commandée par Volcom... Catch Fish 2 met aussi en lumière le boulot de Manuel Claudeville Morell. Que ce soit à la réalisation des images, au montage ou à la musique, le Français est partout. 

Combiné au talent de William, le résultat est explosif. 

>> Vidéo et photos par Manuel Claudeville Morell 

Et pour ceux qui voudraient revoir le 1er épisode du côté de Desert Point en Indo, ça se passe juste en dessous. 





On a beau connaître son talent, ça surprend toujours autant.



                          
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
20/10 - Free Surf
3 minutes 50 de pur surf aux sonorités punk. Signé Volcom.
| 0 
17/05 - Free Surf
Imaginez un twin fin Lovelace (5'3'') sous les pieds de William à Pavones...
| 0 
23/04 - Free Surf
L'histoire d'amour entre William et son dinosaure continue, en France cette fois. Place au 2e épisode de cette...
| 0 
01/11/2020 - Free Surf
On connait son niveau en twin-fin, mais une planche d'1m60 face au swell Epsilon, c'est chaud quand même !