Entre surf et peinture, l'artiste Titouan Boyer

Free Surf - Tourné chez lui en Bretagne, Frustrations nous donne avec mélancolie un aperçu sans filtre de sa personne. Et ça, en 2022, ça n'a pas de prix.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

C'est l'histoire d'un Caribéen qui a trouvé en la Bretagne une deuxième maison. Oui, Titouan Boyer c'est une histoire et une trajectoire de vie peu banale. Quand la plupart de ses collègues des îles préfèrent s'installer dans les Landes ou le Pays Basque, lui c'est en Bretagne qu'il a posé ses valises. Plus reposant, plus chill. 



Oui Titouan est un personnage à part. À l'heure où la tendance est de faire tous la même chose, de rentrer dans le moule, le surfeur de 23 ans affiche et affirme volontiers sa personnalité et ses différences. Compétiteur pendant ses jeunes années, Titouan se consacre aujourd'hui au free surf et à son autre passion : la peinture. Oui l'homme est un artiste. Une passion qu'il tient de son grand père.



C'est probablement pour cette personnalité atypique et attachante que le surfeur fut repéré par Vans en 2020. Mais le plus important dans tout ça, c'est le message que véhicule Titouan à travers cette dernière vidéo notamment : rester soi-même. Dans une société qui tend de plus en plus vers le conformisme, se connaître et s'assumer sont devenues des qualités rares. 

À l'heure où la plupart des vidéos de surf se ressemblent, Frustrations sonne comme une bouffée d'oxygène. D'abord l'édit n'est pas tourné dans les Landes ou sur le North Shore mais bien en Bretagne. Ensuite, Titouan s'y dévoile tel qu'il est vraiment et non pas comme la société lui demande d'être. 



Frustrations est l'occasion de découvrir un artiste passionné dont la vie oscille entre surf et peinture. Peignant quand il n'est pas sur sa planche, Titouan Boyer définit la combinaison de ces deux arts comme un moyen de rendre sa vie aussi stable que possible... Jusqu'à ce que la frustration arrive.

Car tel qu'il le dit lui-même, le surf peut être frustrant. La peinture peut être frustrante. Pourtant il s'y adonne avec toujours autant de passion. C'est bien la preuve que ça doit lui procurer plus que de la frustration. 



"Comment je qualifierais ma peinture ? Pas fait exprès. Honnêtement j'ai deux mains gauche, du coup c'est un peu à l'arrache (...). Dès fois je me dis que j'aimerais bien être paysagiste. Pourquoi pas pâtissier. Après, je me rappelle que non car le pâtissier se lève trop tôt. Je me dis que c'est un boulot d'acharné et que je vais exploser en plein vol. Dès fois je me dis pourquoi pas ci, pourquoi pas ça. Je suis un peu partout".



Avec sa dernière vidéo filmée par son pote Quentin Chaumy, Titouan nous donne avec mélancolie un aperçu sans filtre de sa personne. Et ça, en 2022, ça n'a pas de prix. Merci !

Directed by Quentin Chaumy
Music by Lou Rotzinger
Filmed by Quentin Chaumy, Lucas Le Gouarin, Juliette Cherhal
Artwork by Titouan Boyer

     
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
12/07 - Free Surf
"Les meilleurs moments de mon hiver ainsi que de ce début d'été en shortboard".
| 0 
30/05 - Free Surf
"Quand tu sais que les conditions sont pourries mais que tu y vas quand même parce qu'on sait jamais..."
| 0 
28/04 - Free Surf
Du surf et de la photo, découvrez l'univers du jeune Breton en 6 minutes.
| 0 
01/03 - Free Surf
Les champs du rivage, ou quand l'exploration maison prend le pas sur l'envie de quitter le pays.