Mint, le film qui prouve que cette année Wade Carmichael n'a pas chômé

Free Surf - 100% carve. 100% barrel. 100% puissance pour un surfeur atypique dont le style ne laisse personne indifférent.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Un exemple de puissance.

Wade Carmichael est de ceux qui préfèrent envoyer des pizzas plutôt que de s'envoyer en l'air. Si vous voulez voir du surf aérien, pour le coup passez votre chemin. Pour les autres, nostalgiques du surf puissant sur le rail, vous êtes au bon endroit. Car l'Australien de 28 ans, 18e du Tour l'année dernière avec notamment deux 5e place (Gold Coast et Bali), est de ceux dont le style ne laisse pas indifférent.

Le film MINT ci-dessus est la preuve cinématographique que Wade Carmichael cette année n'a pas chômé, lui qui vient de débarquer à Hawaii pour la reprise du CT plus affuté que jamais. 

"Cet hiver (en Australie) nous avons un peu roulé, mais la plupart du temps nous n'avons pas dépassé Straddle" a précisé le Jésus d'Australie à nos confrères de Stab. Alors Straddie a-t-elle été cet hiver The place to be en Australie"Oui je pense, à cent pour cent. Cette saison, la consistance des vagues fut incroyable avec du vent offshore toute la journée.  

La chose la plus importante que j'ai faite cet hiver fut de travailler sur la lecture des prévisions et d'arriver à bien les déchiffrer. J'ai aussi affiné les planches en fonction de certaines conditions, mais le principal objectif était de prévoir les vagues. J'essaie toujours d'améliorer mes turns et mes barrels". L'Australien qui en bon élève, n'a pas compté ses heures à l'eau. "La plupart du temps, nous nous sommes contentés de surfer. On passait entre 6 et 8 heures par jour à l'eau".

La dernière partie du film a consisté en cinq jours de folie et plus de 13 heures de route dans les deux sens pour atteindre une partie de la côte auparavant interdite en raison de la COVID-19. Wade a précisé qu'il n'avait surfé là-bas que cinq fois, mais que la qualité du surf en valait la peine.

"Nous avons appris que nous pouvions descendre et nous avons sauté sur l'occasion. J'ai vu un peu de houle et j'ai pris l'avion le lendemain de la compétition à Straddie. Une strike mission qui a porté ses fruits". Après avoir vu son film, on ne peut que confirmer. 

Et maintenant ?

Direction Hawaii où l'Australien est attendu pour la reprise du CT. Reprise prévue le 8 décembre sur le North Shore avec le Billabong Pipe Pro. En attendant, on se contentera d'un Carmichael sans lycra !

Le calendrier hommes pour cette saison 2020/2021 :

1 - Billabong Pipe Masters, Oahu, Hawaii : 8 - 20 décembre 2020
2 - Sunset Open, Oahu, Hawaii : 19 - 28 janvier
3 - Santa Cruz Pro, États-Unis : 2 - 12 février
4 - MEO Pro Peniche, Portugal : reporté
5 - Rip Curl Pro Bells Beach, Australie : 1 - 11 avril
6 - Boost Mobile Margaret River Pro, Australie : 16 - 26 avril
7 - Corona Open Gold Coast, Australie : 3 - 13 mai
8 - Quiksilver Pro G-Land, Indonésie : dates non fixées
9 - Oi Rio Pro Saquarema, Brésil : 11 - 20 juin
10 - Corona Open J-Bay, Afrique du sud : 25 juin - 9 juillet
11 - Surf Ranch Pro, États-Unis : 12 - 15 août
12 - Outerknown Tahiti Pro, Teahupo'o : 23 août - 2 septembre

>> Les finales du 8 au 17 septembre à Trestles

>> Vidéo par Jesse LittleRusty







  
             
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
25/07 - Free Surf
...Et 13 façons d'aborder une vague haute-performance !
| 0 
22/05/2020 - Free Surf
Voilà ce qui vous attend dimanche dans le Sud-Ouest !
| 0 
27/04/2020 - Free Surf
La houle a répondu à l'appel cet hiver, de même que l'élite du surf mondial. Frustrant, quand on sait que deva...
| 0 
27/03/2020 - Free Surf
Le résultat d'une semaine de folie sur la Gold Coast.