Not Today : quand Dane Reynolds se pose une question existentielle

Free Surf - Serait-il trop vieux ? La réponse avec l'épisode 7 de sa chaîne Chapter 11.TV.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Oui, même Dane Reynolds peut se poser des questions existentielles. Vous savez, celles qui nous retournent un peu le cerveau pendant des heures, voir des jours. Aujourd'hui, même s'il ne l'admet qu'à demi-mot, Dane se demande si finalement il ne commencerait pas (un peu) à vieillir...

La dissert' du jour est donc signée d'un surfeur californien de 35 ans, que nous espérons quand même voir encore surfer pendant de longues années. 

Dane Reynolds - "Parfois, je me sens ridicule à conduire partout pour checker les vagues. Je me sens ridicule parfois à regarder les prévisions, encore et encore. Je me sens ridicule à vérifier le sens du vent, la marée. Je me sens parfois ridicule à l'eau de faire épaule contre épaule avec des groms qui essayent juste de choper une vague et claquer une manoeuvre, en espérant que leur pote sur la plage ait réussi à les enregistrer. 

Un jour, je devrais raccrocher. Je devrais cesser de forcer mon corps fossilisé à pomper autant, à se débattre. Peut-être devrais-je acheter une vieille camionnette et brûler de la sauge, obtenir des teintes de résine et me faire pousser une queue de cheval afin de l'envelopper dans un chignon. Peut-être devrais-je passer à la bière artisanale. Peut-être devrais-je abandonner le thruster et surfer simplement un single en 7'6 en levant les bras en l'air dès que j'arriverai en haut de la vague. 

Mais ça, ce n'est pas pour aujourd'hui. Aujourd'hui, les vagues sont pourries et le vent onshore.  Après avoir écrit ceci, je vais nettoyer la wax de mon époxy 5'9 square tail et appeler Matt Mccabe pour voir ce qu'il fait. Il ne décrochera probablement pas. Il me rappellera probablement dans environ 5 minutes et je lui demanderai alors s'il a vu l'océan. Il me dira que non, qu'il a dû s'occuper de certaines choses. Je lui dirai la même chose. J'ai mal au genou, alors je vais me rouler sur un truc en mousse pendant deux minutes avant d'en avoir marre et d'être distrait par quelque chose. Je vais monter dans ma voiture et me diriger vers le sud avec une rediffusion d'Howard Stern jouée par ma radio au volume maximum. Si c'est un épisode stupide, j'écouterai Royal Dog Shit pour la 1000e fois.

Quand j'arriverai, Matt sera sur son téléphone. Quand il lâchera son téléphone, il dira qu'il a vu quelques bonnes vagues. Je lui dirai que oui, ça a l'air assez marrant pour surfer et qu'après tout, même si c'est merdique, on va quand même y aller. Puis on s'habillera, je lui demanderai comment se passe son commerce de bitcoin. Il me dira "awwww pas si bien" et je me moquerai de son malheur. Les vagues seront moyennes, mais je pourrai toucher le lip plusieurs fois et peut-être même faire un air reverse. Matt va se craquer en allant tout droit au moins une fois et je lui crierai "Je n'arrive pas à croire que tu sois encore sur cette planche !" Je serai content d'avoir surfé. Les vagues pourraient être meilleures bientôt et j'ai un nouveau 6'0 que j'ai hâte de surfer.

Et pour information, si jamais vous me voyez surfer Rincon, balancer mes bras en l'air sur un single 7'6, n'hésitez pas à me taxer". 

>> Vidéo par Chapter 11 TV  
>> + de vidéos de Dane Reynolds

    

        
Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
PierreLedain - le 02/02/2021 à 13:09
J'adore, c'est génial
Répondre
Articles relatifs
| 0 
19/11/2020 - Free Surf
Un film tourné exclusivement au 16mm avec ses amis de Ventura Dane Reynolds et Micky Clarke.
| 0 
27/10/2020 - Free Surf
Une vidéo tribute en guise d'au revoir mais aussi un texte poignant brillamment écrit.
| 0 
20/10/2020 - Free Surf
Même en retraite, il surfe mieux que certains pros en activité. La preuve avec ces "left-over'' du film Pentac...
| 0 
01/10/2020 - Free Surf
''Pour éviter la foule sur ce récif particulier, Dane, Wade et Tanner ne l'ont surfé qu'à marée basse''.