En Angleterre, la belle histoire de sauveteurs bénévoles

Local - Sans penser à l'argent ou à la reconnaissance, ces héros de la mer ont décidé de surveiller bénévolement la plage de Porthmeor cet été.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Au début de l'été 2020, un groupe de MNS (maître-nageur sauveteur) bénévoles a décidé de surveiller, sans contrepartie financière, la plage de Porthmeor en Cornouaille anglaise. Leur but ? Protéger la communauté locale des dangers de la mer, en attendant que la RNLI (Royal National Lifeboat Institution) ne reprenne du service. Service suspendu notamment en début d'été à cause de la pandémie sanitaire.

À la fin de l'été, ce groupe de bénévoles aurait pu se vanter d'avoir sauvé 2 vies et aidé 18 personnes en situation de détresse. Mais ils ne l'ont pas fait. Ils n'ont rien dit. Ils n'attendaient aucune contrepartie financière ou médiatique. Par pudeur peut-être, par modestie sûrement. Ces amoureux de la mer tiennent encore plus à leur communauté qu'à l'océan qui pourtant leur est cher. 

Heureusement, parce que ce genre d'histoires méritent d'être diffusées médiatiquement, des vidéastes de passage ont décidé de mettre en lumière malgré eux, ces sauveteurs volontaires. Ils ont passé quelques jours avec les MNS bénévoles de Saint-Ives et, devant ce qu'ils étaient en train de voir, ont décidé de réaliser un documentaire de 5 minutes sur le travail incroyable de ces derniers. 

"Nous sommes vraiment reconnaissants de pouvoir raconter leur histoire, et nous avons hâte de la montrer à tout le monde !"

Le documentaire suit notamment l'ancien maître-nageur et propriétaire de l'école de surf de St Ives, Harris Rothschild. Un documentaire qui met surtout en avant la solidarité de tous dans ce genre de situation. Touchée par cette belle initiative des MNS, la communauté locale s'est organisée. Une imprimerie du coin leur a imprimé des uniformes et des repas gratuits leur ont été proposés chaque jour par la communauté. Deux jours après avoir commencé à surveiller gratuitement les plages, une cagnotte lancée par les habitants avait déjà récolté près de 5 000€ pour venir les épauler dans cette démarche. 

Pendant les premiers mois d'été, ils ont ainsi ensemble sauvé des vies pour leur communauté sans penser à l'argent ou à la reconnaissance.

Ceci est leur histoire. Une histoire qui mérite d'être racontée.








   

                  
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
11/09 - Local
Avec la musique, la culture du surf et celle du skate en Jamaïque font partie intégrante des racines du pays. ...
| 0 
30/06 - Local
Sous des influences skate et musicales, le Biarrot évolue en log avec un style déjà bien trempé.
| 0 
26/06 - Local
Après 2 mois sans avoir pu en profiter, ça fait du bien de se rattraper.
| 1 
07/05 - Local
La région semble inspirer les créatifs en cette période de confinement.