Mullaghmore : c'est du costaud

Slab - Allez dire aux Irlandais que seuls Hawaii ou le Portugal comptent en période hivernale.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Si Jaws, Mavericks ou encore Nazare monopolisent l'attention en période hivernale, il ne faut pas oublier que certains coins de notre planète, bien plus sombres, offrent eux aussi leur lot d'adrénaline aux quelques surfeurs assez fou pour s'y frotter. Allez dire aux Irlandais que seuls Hawaii ou le Portugal comptent en période hivernale... Allez dire à Gearoid McDaid, Enda Curran, Ryan Watts, Angus Scotney, Noah Lane et Conor Macguire que surfer la féroce gauche de Mullaghmore ne compte pas. 

Car le célèbre slab irlandais, réputé pour ses cavernes froides, sombres et sauvages, requiert une longue expérience et de grandes connaissances avant d'être surfé. Et pour tous ceux habitués aux froides sessions en gants, chaussons et cagoules, vous savez à quel point il est difficile de surfer dans ces conditions. Alors imaginez quand vous devez vous caler dans un barrel de la taille de Mullaghmore avec tous ces mm de néoprène... Ces gars méritent définitivement notre respect.

>> Vidéo par Clem McInerney



          
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 1 
13/11/2018 - Slab
Le surfeur continue de jouer avec le feu...
| 0 
15/05/2018 - Slab
Le slab le plus dangereux de la West Oz s'est réveillé !
| 0 
02/05/2018 - Slab
Le diable de Tasmanie s'est réveillé lors d'un swell de légende !
| 0 
23/03/2018 - Slab
Cette gauche ultra creuse casse vraiment sur une dalle à fleur d'eau. Impressionnant.