Le Margaret River stoppé à cause d'une attaque de requin

World Tour - Un surfeur s'est fait attaquer à 15 km du site de compétition.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

À 8h heure locale (23h la nuit dernière), un surfeur s'est fait attaquer par un requin à Cobblestones près de Gracetown sur la côte Ouest australienne. La compétition à Margaret (spot situé à 15 km) a été stoppée avant de reprendre 3 heures plus tard, une fois que la WSL ait fait les vérifications nécessaires.


Il était environ 8h du matin quand un surfeur s'est fait attaquer par un requin. La compétition féminine venait juste de démarrer du côté de Main Break. Le surfeur trentenaire attaqué est désormais dans un état stable à l'hôpital de Perth après s'être fait mordre à 3 reprises. 

Selon les premières informations, l'aide médicale reçue par ce dernier sur la plage lui a sauvé la vie. Certaines personnes présentes sur la plage lui ont en effet posé un garrot avec son leash pour stopper l'hémorragie. Une attaque qui survient alors que les sauveteurs de la côte Ouest ont signalé de nombreuses observations de requins ces derniers jours dans la région. Dont plusieurs ce matin. 

Dans STAB, Peter Jovic, photographe local a raconté la scène : "Ceux qui sont familiers avec l'attaque de Mick Fanning à J-Bay, dites-vous que c'était très similaire. Le requin est apparu de nul part et a fait tomber le surfeur de sa planche. Il y avait beaucoup d'écume autour et après ça, il était difficile de voir ce qui se passait vraiment. Le surfeur attaqué a réussi par miracle à prendre une petite vague en body-surf afin de rejoindre la plage, d'où il a reçu les premiers soins". 

Selon d'autres informations, il semblerait que les surfeurs présents à l'eau avaient remarqué la présence du requin et commençaient à sortir de l'eau. Un d'eux s'est même confié à ABC. Ce dernier explique que les personnes présentes à l'eau pensent qu'il s'agit d'un grand requin blanc, de part la taille de ce dernier et son comportement.

John John Florence avait déjà fait la rencontre de certains locaux il y a quelques jours...

Immédiatement après l'attaque, le Margaret Pro a été suspendu pendant quelques heures. Juste histoire que la WSL ait le temps de lancer drones et jet-ski pour sécuriser encore davantage la zone. Une logistique qui devrait rester jusqu'à la fin de la compétition. 

Les plages de North Point, Lefhanders et Big Rock ont elles été fermées jusqu'à nouvel ordre. Une carcasse de baleine a même été observée non loin de Lefhanders, ce qui fait craindre aux autorités une présence encore plus importante de requins. Ce qui n'a pas empêché Ezekiel Lau, Griffin Colapinto et d'autres de se faire une session de free surf hier soir jusqu'à la nuit tombée...

>> John John Florence avait déjà fait la rencontre de certains locaux il y a quelques jours...

Photo à la une : WSL / Kirstin        

     
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
128  | 0 
Il y a 3 jours - World Tour
Après la Gold Coast, Bells Beach et Margaret, l'heure est au premier bilan.
510  | 0 
Il y a 8 jours - World Tour
Sophie Goldschmidt l'a officialisé ce matin à travers une lettre adressée aux surfeurs.
172  | 0 
Il y a 9 jours - World Tour
Et quelques surfeurs font part de leurs inquiétudes.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
449  | 0 
Top 10 des plus belles vagues jamai...
Dix vagues, une chronologie allant des années 60 à aujourd'hui : voici notre sélection des plus belles vagues découverte...
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.